Guide de démarrage rapide: Installer la CLI Google Cloud

Installer Google Cloud CLI

Ce guide de démarrage rapide vous guide tout au long de l'installation et de l'initialisation de la CLI Google Cloud, ainsi que de l'exécution de quelques commandes CLI gcloud de base.


Pour obtenir des instructions détaillées sur cette tâche directement dans Cloud Shell, cliquez sur Visite guidée:

Visite guidée


La procédure décrite dans les sections suivantes, est la même que si vous cliquez sur Visite guidée.

Avant de commencer

  1. Connectez-vous à votre compte Google Cloud. Si vous débutez sur Google Cloud, créez un compte pour évaluer les performances de nos produits en conditions réelles. Les nouveaux clients bénéficient également de 300 $ de crédits gratuits pour exécuter, tester et déployer des charges de travail.
  2. Dans Google Cloud Console, sur la page de sélection du projet, sélectionnez ou créez un projet Google Cloud.

    Accéder au sélecteur de projet

  3. Assurez-vous que la facturation est activée pour votre projet Cloud. Découvrez comment vérifier si la facturation est activée sur un projet.

  4. Dans Google Cloud Console, sur la page de sélection du projet, sélectionnez ou créez un projet Google Cloud.

    Accéder au sélecteur de projet

  5. Assurez-vous que la facturation est activée pour votre projet Cloud. Découvrez comment vérifier si la facturation est activée sur un projet.

Une fois que vous avez terminé ce tutoriel, vous pouvez éviter de continuer à payer des frais en supprimant les ressources que vous avez créées. Pour en savoir plus, consultez la section Effectuer un nettoyage.

Installer la dernière version de la CLI gcloud (386.0.0)

Linux
  1. Vérifiez que vous disposez d'une version compatible de Python. Google Cloud CLI nécessite Python 3 (3.5 à 3.8, 3.7 recommandé) et Python 2 (2.7.9 ou version ultérieure). Pour plus d'informations sur le choix et la configuration de votre interpréteur Python, consultez la page gcloud topic startup.

    Depuis le 1er janvier 2020, la communauté Python ne produit plus de mises à jour, de corrections de bugs, de correctifs ni de corrections de problèmes de sécurité pour Python 2. Nous vous recommandons de passer à Python  3 dès que possible. Pour en savoir plus, consultez la page Compatibilité de Python 2 avec Google Cloud.

  2. Téléchargez l'un des éléments suivants :
    Plate-forme Package Taille Somme de contrôle SHA256
    Linux 64 bits

    (x86_64)

    google-cloud-cli-386.0.0-linux-x86_64.tar.gz 103,1 Mo afadfe261e8df24fda780db6fd9be6929df25cf99fd718384eaa7128206349a0
    Linux 64 bits

    (arm)

    google-cloud-cli-386.0.0-linux-arm.tar.gz 99,9 Mo 876ec996b57f91b21178e30bc055e141b14b6342161dbaf4f92bbc4d6f65a16f
    Linux 32 bits

    (x86)

    google-cloud-cli-386.0.0-linux-x86.tar.gz 100,9 Mo D3ac1bf9ea1366578f9945b326f59b577fb3a335c9f36cf212f163abf790e7fe

    Sinon, pour télécharger le fichier d'archive Linux 64 bits, exécutez ce qui suit sur la ligne de commande :

    curl -O https://dl.google.com/dl/cloudsdk/channels/rapid/downloads/google-cloud-cli-386.0.0-linux-x86_64.tar.gz

    Pour le fichier d'archive arm 64 bits, exécutez la commande suivante :

    curl -O https://dl.google.com/dl/cloudsdk/channels/rapid/downloads/google-cloud-cli-386.0.0-linux-arm.tar.gz

    Pour le fichier d'archive 32 bits, exécutez :

    curl -O https://dl.google.com/dl/cloudsdk/channels/rapid/downloads/google-cloud-cli-386.0.0-linux-x86.tar.gz
  3. Extrayez le contenu du fichier vers n'importe quel emplacement de votre système de fichiers (de préférence votre répertoire d'accueil). Pour remplacer une installation existante, supprimez le répertoire google-cloud-sdk existant, puis extrayez l'archive au même emplacement.
    tar -xf google-cloud-cli-386.0.0-linux-x86.tar.gz
  4. Facultatif. Exécutez le script d'installation pour ajouter les outils de gcloud CLI à votre PATH. Vous pouvez également activer l'achèvement de commande pour votre interface système et la collecte des statistiques d'utilisation.

    Exécutez le script (à partir de la racine du dossier dans lequel vous l'avez extrait) à l'aide de la commande suivante :

    ./google-cloud-sdk/install.sh
    
    Cette opération peut également être effectuée de manière non interactive (par exemple, à l'aide d'un script) et via des préférences sous forme d'options. Celles-ci sont décrites dans l'aide :
    ./google-cloud-sdk/install.sh --help
    
  5. Si vous souhaitez envoyer des statistiques d'utilisation anonymes pour nous aider à améliorer gcloud CLI, répondez Y lorsque vous y êtes invité.
  6. Pour ajouter gcloud CLI à votre PATH et activer l'achèvement de commande, répondez Y lorsque vous y êtes invité.
  7. Ouvrez un nouveau terminal pour que les modifications prennent effet.
  8. Pour initialiser gcloud CLI, exécutez la commande gcloud init :
  9. ./google-cloud-sdk/bin/gcloud init
    
  10. Facultatif. Installez des composants supplémentaires à l'aide du gestionnaire de composants.
Debian/Ubuntu

Contenu du package

gcloud CLI est disponible sous forme de package pour l'installation sur des systèmes Debian et Ubuntu. Ce package ne contient que les commandes gcloud, gcloud alpha, gcloud beta, gsutil et bq. Il n'inclut pas kubectl, ni les extensions App Engine requises pour déployer une application à l'aide des commandes gcloud. Si vous voulez ces composants, vous devez les installer séparément.

Avant de commencer

Avant d'installer gcloud CLI, assurez-vous que votre système d'exploitation remplit les conditions suivantes :

  • Une version d'Ubuntu qui n'est pas encore en fin de vie ou une version stable de Debian qui n'est pas encore en fin de vie
  • apt-transport-https est installé :
    sudo apt-get install apt-transport-https ca-certificates gnupg
Installation
  1. Ajoutez l'URI de distribution de gcloud CLI en tant que source de package. Si votre distribution est compatible avec l'option de signature, exécutez la commande suivante :
    echo "deb [signed-by=/usr/share/keyrings/cloud.google.gpg] https://packages.cloud.google.com/apt cloud-sdk main" | sudo tee -a /etc/apt/sources.list.d/google-cloud-sdk.list

    Si votre distribution n'accepte pas l'option de signature, exécutez la commande suivante :

    echo "deb https://packages.cloud.google.com/apt cloud-sdk main" | sudo tee -a /etc/apt/sources.list.d/google-cloud-sdk.list
  2. Importez la clé publique de Google Cloud. Si la commande apt-key de votre distribution accepte l'argument --keyring, exécutez la commande suivante :
    curl https://packages.cloud.google.com/apt/doc/apt-key.gpg | sudo apt-key --keyring /usr/share/keyrings/cloud.google.gpg add -

    Si la commande apt-key de votre distribution n'accepte pas l'argument --keyring, exécutez la commande suivante :

    curl https://packages.cloud.google.com/apt/doc/apt-key.gpg | sudo apt-key add -

    Si votre distribution (Debian 11 ou Ubuntu 21.10 ou versions ultérieures) n'est pas compatible avec apt-key, exécutez la commande suivante :

    curl https://packages.cloud.google.com/apt/doc/apt-key.gpg | sudo tee /usr/share/keyrings/cloud.google.gpg

    Si vous ne pouvez pas obtenir les dernières mises à jour en raison de l'expiration d'une clé, procurez-vous le dernier fichier de clé apt-get.gpg.

  3. Mettez à jour et installez gcloud CLI :
    sudo apt-get update && sudo apt-get install google-cloud-cli
    Pour plus d'options apt-get, telles que la désactivation des invites ou des tests à blanc, consultez les pages man apt-get.

    Conseil Docker : Si vous installez gcloud CLI dans une image Docker, utilisez plutôt une étape RUN unique :

    RUN echo "deb [signed-by=/usr/share/keyrings/cloud.google.gpg] http://packages.cloud.google.com/apt cloud-cli main" | tee -a /etc/apt/sources.list.d/google-cloud-sdk.list && curl https://packages.cloud.google.com/apt/doc/apt-key.gpg | apt-key --keyring /usr/share/keyrings/cloud.google.gpg  add - && apt-get update -y && apt-get install google-cloud-cli -y
          
    Si la commande apt-key n'est pas acceptée :
    RUN echo "deb [signed-by=/usr/share/keyrings/cloud.google.gpg] http://packages.cloud.google.com/apt cloud-sdk main" | tee -a /etc/apt/sources.list.d/google-cloud-sdk.list && curl https://packages.cloud.google.com/apt/doc/apt-key.gpg | tee /usr/share/keyrings/cloud.google.gpg && apt-get update -y && apt-get install google-cloud-sdk -y
          
  4. (Facultatif) Installez l'un des composants supplémentaires suivants :
    • google-cloud-cli
    • google-cloud-cli-anthos-auth
    • google-cloud-cli-app-engine-go
    • google-cloud-cli-app-engine-grpc
    • google-cloud-cli-app-engine-java
    • google-cloud-cli-app-engine-python
    • google-cloud-cli-app-engine-python-extras
    • google-cloud-cli-bigtable-emulator
    • google-cloud-cli-cbt
    • google-cloud-cli-cloud-build-local
    • google-cloud-cli-cloud-run-proxy
    • google-cloud-cli-config-connector
    • google-cloud-cli-datalab
    • google-cloud-cli-datastore-emulator
    • google-cloud-cli-firestore-emulator
    • google-cloud-cli-gke-gcloud-auth-plugin
    • google-cloud-cli-kpt
    • google-cloud-cli-kubectl-oidc
    • google-cloud-cli-local-extract
    • google-cloud-cli-minikube
    • google-cloud-cli-nomos
    • google-cloud-cli-pubsub-emulator
    • google-cloud-cli-skaffold
    • google-cloud-cli-spanner-emulator
    • google-cloud-cli-terraform-validator
    • google-cloud-cli-tests
    • kubectl

    Par exemple, le composant google-cloud-cli-app-engine-java peut être installé comme suit:

    sudo apt-get install google-cloud-cli-app-engine-java
  5. Pour commencer, exécutez gcloud init:
    gcloud init

Revenir à une version antérieure de gcloud CLI

Pour revenir à une version spécifique de gcloud CLI, où VERSION est au format 123.0.0, exécutez la commande suivante :

sudo apt-get update && sudo apt-get install google-cloud-cli=123.0.0-0

Les dix dernières versions sont toujours disponibles dans le dépôt.

REMARQUE : Pour les versions antérieures à 371.0.0, le nom du package est google-cloud-sdk.

Red Hat/Fedora/CentOS

Contenu du package

gcloud CLI est disponible sous forme de package pour l'installation sur les systèmes Red Hat Enterprise Linux 7, Red Hat Enterprise Linux 8, Fedora 33 et 34, CentOS 7 et 8. Ce package ne contient que les commandes gcloud, gcloud alpha, gcloud beta, gsutil et bq. Il n'inclut pas kubectl ni les extensions App Engine requises pour le déploiement d'une application à l'aide des commandes gcloud, que vous pouvez installer séparément comme décrit plus loin dans cette section.

Installation
  1. Mettez à jour DNF à l'aide des informations de dépôt de gcloud CLI. L'exemple de commande suivant concerne une installation compatible avec Red Hat Enterprise Linux 8. Pour une installation compatible avec Red Hat Enterprise Linux 7, remplacez el8 par el7 dans la valeur de baseUrl.
    sudo tee -a /etc/yum.repos.d/google-cloud-sdk.repo << EOM
    [google-cloud-cli]
    name=Google Cloud CLI
    baseurl=https://packages.cloud.google.com/yum/repos/cloud-sdk-el8-x86_64
    enabled=1
    gpgcheck=1
    repo_gpgcheck=0
    gpgkey=https://packages.cloud.google.com/yum/doc/yum-key.gpg
           https://packages.cloud.google.com/yum/doc/rpm-package-key.gpg
    EOM
    
  2. Si vous effectuez l'installation sur Fedora 34 ou 35, installez libcrypt-compat.x86_64.
    sudo dnf install libxcrypt-compat.x86_64
  3. Installez gcloud CLI :
    sudo dnf install google-cloud-cli
  4. (Facultatif) Installez l'un des composants supplémentaires suivants :
    • google-cloud-cli
    • google-cloud-cli-anthos-auth
    • google-cloud-cli-app-engine-go
    • google-cloud-cli-app-engine-grpc
    • google-cloud-cli-app-engine-java
    • google-cloud-cli-app-engine-python
    • google-cloud-cli-app-engine-python-extras
    • google-cloud-cli-bigtable-emulator
    • google-cloud-cli-cbt
    • google-cloud-cli-cloud-build-local
    • google-cloud-cli-cloud-run-proxy
    • google-cloud-cli-config-connector
    • google-cloud-cli-datalab
    • google-cloud-cli-datastore-emulator
    • google-cloud-cli-firestore-emulator
    • google-cloud-cli-gke-gcloud-auth-plugin
    • google-cloud-cli-kpt
    • google-cloud-cli-kubectl-oidc
    • google-cloud-cli-local-extract
    • google-cloud-cli-minikube
    • google-cloud-cli-nomos
    • google-cloud-cli-pubsub-emulator
    • google-cloud-cli-skaffold
    • google-cloud-cli-spanner-emulator
    • google-cloud-cli-terraform-validator
    • google-cloud-cli-tests
    • kubectl

    Par exemple, le composant google-cloud-cli-app-engine-java peut être installé comme suit:

    sudo dnf install google-cloud-cli-app-engine-java
  5. Pour commencer, exécutez gcloud init:
    gcloud init

Revenir à une version antérieure de gcloud CLI

Si vous souhaitez rétablir une version spécifique de gcloud CLI, où VERSION est au format 123.0.0, exécutez : sudo dnf downgrade google-cloud-cli-VERSION Les 10 dernières versions seront toujours disponibles dans le dépôt. REMARQUE : Pour les versions antérieures à 371.0.0, le nom du package est google-cloud-sdk.

macOS
  1. Vérifiez que vous disposez d'une version compatible de Python :
    • Pour vérifier votre version actuelle de Python, exécutez python3 -V OU python -V. Les versions modernes de macOS incluent la version de Python requise pour le SDK Google Cloud. Les versions compatibles sont Python 3 (3.5 à 3.8, 3.7 de préférence) et Python 2 (2.7.9 ou version ultérieure).

      Depuis le 1er janvier 2020, la communauté Python ne produit plus de mises à jour, de corrections de bugs, de correctifs ni de corrections de problèmes de sécurité pour Python 2. Nous vous recommandons de passer à Python  3 dès que possible. Pour en savoir plus, consultez la page Compatibilité de Python 2 avec Google Cloud.

    • Pour la version 352.0.0 et ultérieure du SDK Cloud, le script d'installation principal propose d'installer Python 3.7 de Python 3.7 sur les ordinateurs Mac.
    • Pour savoir comment choisir et configurer votre interpréteur Python, consultez la page gcloud topic startup.
  2. Téléchargez l'un des fichiers suivants :
  3. Plate-forme Package Taille Somme de contrôle SHA256
    macOS 64 bits

    (x86_64)

    google-cloud-cli-386.0.0-darwin-x86_64.tar.gz 103,4 Mo 253c315a7d16a91692d24d365791d20b8264c055b5478300ce6a6ff237ef2ef8
    macOS 64 bits

    (arm64, Apple M1 silicon)

    google-cloud-cli-386.0.0-darwin-arm.tar.gz 102,0 Mo 0797582dd4365435cbea4e0ffe5a102cc7e4440b3a3e8c9cffe9fb299928675
    macOS 32 bits

    (x86)

    google-cloud-cli-386.0.0-darwin-x86.tar.gz 106,8 Mo A5D614321daabf6f52e6bb920c6c1976754ee9d43103a4a59c520e9888956cc5
    1. Extrayez l'archive dans n'importe quel emplacement de votre système de fichiers, de préférence votre répertoire de base. Sur MacOS, vous pouvez effectuer cette opération en ouvrant le fichier d'archive .tar.gz téléchargé à l'emplacement choisi.

      Pour remplacer une installation existante, supprimez le répertoire google-cloud-sdk existant, puis extrayez l'archive au même emplacement.

    2. (Facultatif) Utilisez le script d'installation pour ajouter des outils de CLI gcloud à votre fichier PATH.Vous pouvez également activer l'exécution des commandes pour votre interface système, la collecte des statistiques d'utilisation et installer Python 3.7.

      Exécutez le script (à partir de la racine du dossier que vous avez extrait à la dernière étape) à l'aide de la commande suivante:

      ./google-cloud-sdk/install.sh
      
      Cette opération peut également être effectuée de manière non interactive (par exemple, à l'aide d'un script) en fournissant des préférences sous forme d'options. Pour connaître les options disponibles, exécutez la commande suivante :
      ./google-cloud-sdk/install.sh --help
      
      Pour exécuter le script d'installation en mode lecteur d'écran, procédez comme suit :
      ./google-cloud-sdk/install.sh --screen-reader=true
      
      Ouvrez un nouveau terminal pour que les modifications prennent effet.
    3. Pour initialiser gcloud CLI, exécutez la commande gcloud init :
    4. ./google-cloud-sdk/bin/gcloud init
      
    5. Facultatif. Installez des composants supplémentaires à l'aide du gestionnaire de composants.
Windows
    La CLI Google Cloud fonctionne sous Windows 8.1 et versions ultérieures et Windows Server 2012 et versions ultérieures.
  1. Téléchargez le programme d'installation de Google Cloud CLI.

    Vous pouvez également ouvrir un terminal PowerShell et exécuter les commandes PowerShell suivantes:

    (New-Object Net.WebClient).DownloadFile("https://dl.google.com/dl/cloudsdk/channels/rapid/GoogleCloudSDKInstaller.exe", "$env:Temp\GoogleCloudSDKInstaller.exe")
    
    & $env:Temp\GoogleCloudSDKInstaller.exe
        
  2. Lancez le programme d'installation, puis suivez les instructions. Ce programme est signé par Google LLC.

    Si vous utilisez un lecteur d'écran, cochez la case Activer le mode Lecteur d'écran. Cette option configure gcloud pour utiliser des outils de suivi d'état au lieu des icônes de chargement Unicode, afficher la progression sous forme de pourcentage et aplatir les tables. Pour en savoir plus, consultez le guide des fonctionnalités d'accessibilité.

  3. Le SDK Cloud nécessite Python. Les versions compatibles sont Python 3 (de préférence, 3.5 à 3.8) et Python 2 (2.7.9 ou version ultérieure). Par défaut, la version Windows du SDK Cloud est fournie avec Python 3 et Python 2. Pour utiliser le SDK Cloud, votre système d'exploitation doit pouvoir exécuter une version compatible de Python.

    Depuis le 1er janvier 2020, la communauté Python ne produit plus de mises à jour, de corrections de bugs, de correctifs ni de corrections de problèmes de sécurité pour Python 2. Nous vous recommandons de passer à Python  3 dès que possible. Pour en savoir plus, consultez la page Compatibilité de Python 2 avec Google Cloud.

    Le programme d'installation installe toutes les dépendances nécessaires, y compris la version Python requise. Bien que le SDK Cloud installe et gère Python 3 par défaut, vous pouvez utiliser une installation Python existante si nécessaire. Pour ce faire, décochez l'option "Install Bundled Python" (Installer la version incluse de Python). Pour savoir comment utiliser une installation Python existante, consultez la page gcloud topic startup.

  4. Une fois l'installation terminée, le programme d'installation vous donne la possibilité de créer un menu Démarrer et des raccourcis sur le Bureau, de démarrer l'interface système de Google Cloud CLI et de configurer gcloud CLI. Veillez à conserver les options pour démarrer l'interface système et configurer l'installation sélectionnée. Le programme d'installation affiche une fenêtre de terminal, puis exécute la commande gcloud init.

  5. L'installation par défaut n'inclut pas les extensions App Engine requises pour déployer une application à l'aide des commandes gcloud. Ces composants peuvent être installés à l'aide du gestionnaire de composants de gcloud CLI.
Conseils de dépannage :
  • Si l'installation échoue parce que la commande find n'est pas reconnue, assurez-vous que votre variable d'environnement PATH est définie de façon à inclure le dossier contenant find. Il s'agit généralement de C:\WINDOWS\system32;.
  • Si vous avez désinstallé gcloud CLI, vous devez redémarrer votre système avant de l'installer à nouveau.
  • Si la décompression échoue, exécutez le programme d'installation en tant qu'administrateur.

Facultatif : installer les dernières bibliothèques clientes Google Cloud

Vous pouvez télécharger des bibliothèques clientes Cloud pour les langues disponibles.

Initialiser la CLI gcloud

La commande gcloud init permet d'effectuer plusieurs tâches de configuration de la CLI gcloud courantes. Vous devez autoriser la CLI gcloud à accéder à Google Cloud à l'aide des identifiants de votre compte utilisateur et définir la configuration par défaut.

  1. Initialisez la CLI gcloud:

    gcloud init
    
  2. Acceptez l'option de connexion avec votre compte utilisateur Google :

    To continue, you must log in. Would you like to log in (Y/n)? Y
    
  3. Dans votre navigateur, connectez-vous à votre compte utilisateur Google lorsque vous y êtes invité, puis cliquez sur Autoriser pour autoriser l'accès aux ressources de Google Cloud.

  4. Dans l'invite de commande, sélectionnez un projet Google Cloud dans la liste des projets pour lesquels vous disposez des autorisations Propriétaire, Éditeur ou Lecteur:

    Pick cloud project to use:
     [1] [my-project-1]
     [2] [my-project-2]
     ...
     Please enter your numeric choice:
    

    Si vous n'avez qu'un seul projet, gcloud init le sélectionne pour vous.

    Si vous avez accès à plus de 200 projets, vous serez invité à saisir un ID de projet, à créer un projet ou à répertorier des projets.

    This account has a lot of projects! Listing them all can take a while.
     [1] Enter a project ID
     [2] Create a new project
     [3] List projects
    Please enter your numeric choice:
    
  5. Si l'API Compute Engine est activée, gcloud init vous permet de choisir une zone Compute Engine par défaut:

    Which compute zone would you like to use as project default?
     [1] [asia-east1-a]
     [2] [asia-east1-b]
     ...
     [14] Do not use default zone
     Please enter your numeric choice:
    

    gcloud init confirme que vous avez terminé les étapes de configuration :

    gcloud has now been configured!
    You can use [gcloud config] to change more gcloud settings.
    
    Your active configuration is: [default]
    
  6. (Facultatif) Pour améliorer l'expérience avec le lecteur d'écran, activez la propriété accessibility/screen_reader:

    gcloud config set accessibility/screen_reader true
    

    Pour en savoir plus sur les fonctionnalités d'accessibilité fournies avec la CLI gcloud, consultez le guide Activer les fonctionnalités d'accessibilité.

Exécuter les commandes principales

Exécutez les commandes principales pour afficher des informations sur votre installation de la CLI gcloud:

  1. Répertoriez les comptes dont les identifiants sont stockés sur le système local:

    gcloud auth list
    

    La CLI gcloud affiche la liste des comptes éligibles:

    Credentialed Accounts
    ACTIVE             ACCOUNT
    *                  example-user-1@gmail.com
                       example-user-2@gmail.com
    
  2. Répertoriez les propriétés de votre configuration gcloud active:

    gcloud config list
    

    La CLI gcloud affiche la liste des propriétés:

    [core]
    account = example-user-1@gmail.com
    disable_usage_reporting = False
    project = example-project
    
  3. Affichez des informations sur votre installation de la CLI gcloud et sa configuration active:

    gcloud info
    

    La CLI gcloud affiche un résumé des informations de votre installation. Ce résumé comprend des informations relatives à votre système, aux composants du SDK installés, au compte utilisateur actif, au projet actuel et aux propriétés de la configuration active du SDK.

  4. Affichez des informations sur les commandes gcloud et d'autres articles:

    gcloud help
    

    Par exemple, pour afficher l'aide de gcloud compute instances create :

    gcloud help compute instances create
    

    La CLI gcloud affiche un sujet d'aide contenant une description de la commande, une liste des indicateurs et des arguments de commande, ainsi que des exemples d'utilisation.

Effectuer un nettoyage

Pour éviter que les ressources utilisées sur cette page ne soient facturées sur votre compte Google Cloud, procédez comme suit :

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Gérer les ressources :

    Accéder à la page Gérer les ressources

  2. Dans la liste des projets, sélectionnez le projet que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Supprimer.
  3. Dans la boîte de dialogue, saisissez l'ID du projet, puis cliquez sur Arrêter pour supprimer le projet.

Étapes suivantes

  • Consultez le guide de la CLI gcloud pour obtenir un aperçu de la CLI gcloud, y compris une présentation rapide des concepts clés, des conventions de commande et des conseils utiles.
  • Consultez le guide de référence de la CLI gcloud pour obtenir des pages détaillées de chaque commande de CLI gcloud, y compris des descriptions, des indicateurs et des exemples que vous pouvez utiliser pour effectuer diverses tâches sur Google Cloud.
  • Reportez-vous à l'aide-mémoire de la CLI gcloud pour obtenir la liste des commandes et concepts clés couramment utilisés.
  • Installez des composants supplémentaires, tels que les émulateurs App Engine ou kubectl à l'aide du gestionnaire de composants de CLI gcloud.