Premiers pas avec Ruby

Ce tutoriel s'adresse à ceux qui débutent dans la création d'applications dans le cloud, tels que les ingénieurs et les développeurs Web, et qui souhaitent connaître les concepts clés du développement d'applications sur Google Cloud.

Objectifs

Pour découvrir d'autres tutoriels sur la création d'applications par langage, consultez les guides suivants :

Coûts

Ce tutoriel utilise les composants facturables suivants de Google Cloud :

Ce tutoriel est conçu pour que votre utilisation des ressources respecte les limites définies pour le niveau Always Free de Google Cloud. Obtenez une estimation des coûts en fonction de votre utilisation prévue à l'aide du simulateur de coût. Les nouveaux utilisateurs de Google Cloud peuvent bénéficier d'un essai gratuit.

Une fois que vous avez terminé ce tutoriel, vous pouvez éviter de continuer à payer des frais en supprimant les ressources que vous avez créées. Consultez la page Effectuer un nettoyage pour en savoir plus.

Avant de commencer

  1. Connectez-vous à votre compte Google.

    Si vous n'en possédez pas déjà un, vous devez en créer un.

  2. Dans Cloud Console, sur la page de sélection du projet, sélectionnez ou créez un projet Cloud.

    Accéder à la page de sélection du projet

  3. Vérifiez que la facturation est activée pour votre projet Google Cloud. Découvrez comment vérifier que la facturation est activée pour votre projet.

  4. Pour créer une base de données Firestore en mode natif, effectuez la procédure suivante :
    1. Dans Cloud Console, accédez à la page du lecteur Firestore.
      Accéder au lecteur Firestore
    2. Sur l'écran Sélectionner un mode Cloud Firestore, cliquez sur Sélectionner le mode natif.
    3. Sélectionnez un emplacement pour votre base de données Firestore. Ce paramètre d'emplacement correspond à l'emplacement par défaut des ressources Google Cloud de votre projet Cloud. Cet emplacement est utilisé pour les services Google Cloud exploités dans votre projet Cloud qui requièrent un paramètre d'emplacement, plus précisément le bucket Cloud Storage par défaut et l'application App Engine.
    4. Cliquez sur Créer une base de données.
  5. Activez les App Engine Admin, Cloud Storage, Cloud Logging, and Error Reporting API.

    Activer les API

  6. Dans Cloud Shell, ouvrez le code source de l'application.
    Accéder à Cloud Shell

    Cloud Shell vous permet d'accéder via la ligne de commande à vos ressources Google Cloud, directement depuis votre navigateur.

  7. Pour télécharger l'exemple de code et accéder au répertoire de l'application, cliquez sur Continuer.
  8. Dans Cloud Shell, configurez l'outil gcloud pour qu'il utilise votre nouveau projet Google Cloud :

        # Configure gcloud for your project
        gcloud config set project PROJECT_ID
        

    Remplacez PROJECT_ID par l'ID du projet Google Cloud que vous avez créé avec Cloud Console.

    L'outil de ligne de commande gcloud représente votre principal moyen d'interaction avec vos ressources Google Cloud via la ligne de commande. Dans ce tutoriel, l'outil gcloud vous permet de déployer et de surveiller votre application.

Exécuter votre application

  1. Installez les dépendances de l'application à l'aide de bundler :

    bundle install
        

  2. Exécutez le serveur Rails :
        GOOGLE_CLOUD_PROJECT=PROJECT_ID bundle exec rails server -p 8080
        
    Remplacez PROJECT_ID par l'ID du projet Google Cloud que vous avez créé.
  3. Dans Cloud Shell, cliquez sur Aperçu sur le Web , puis sélectionnez Prévisualiser sur le port 8080. Une nouvelle fenêtre s'affiche avec votre application en cours d'exécution.

Déployer votre application sur App Engine

Google Cloud permet d'exécuter du code de plusieurs façons. Dans cet exemple, vous allez utiliser App Engine pour déployer une application évolutive sur Google Cloud. Grâce à des déploiements ne nécessitant aucune configuration ni aucune gestion de serveur, App Engine vous permet de vous concentrer sur l'écriture du code. De plus, App Engine évolue automatiquement pour gérer les pics de trafic soudains.

Le fichier app.yaml est le fichier de configuration principal pour le déploiement sur App Engine :

runtime: ruby25
    entrypoint: bundle exec rackup -p $PORT
    instance_class: F2
  1. Dans la fenêtre de terminal, déployez l'application sur App Engine à l'aide de l'outil gcloud :

        # on the command-line
        gcloud app deploy
        

  2. Dans votre navigateur Web, saisissez l'URL suivante :

    https://PROJECT_ID.REGION_ID.r.appspot.com

    Remplacez les éléments suivants :

    Page d'accueil de l'application Bookshelf

Pour en savoir plus sur le déploiement sur App Engine, consultez la page traitant de l'environnement d'exécution Ruby 2.5.

Faire persister vos données avec Firestore

Vous ne pouvez pas stocker d'informations sur vos instances App Engine, car elles sont perdues si l'instance redémarre et n'existent pas lorsque des instances sont créées. À la place, vous devez utiliser une base de données, qui est le point de départ de toute opération de lecture ou d'écriture de vos instances.

Google Cloud permet de stocker des données de plusieurs façons. Dans cet exemple, vous utilisez Firestore pour stocker les données de chaque livre. Firestore est une base de données de documents NoSQL entièrement gérée et sans serveur qui permet de stocker et d'interroger des données. Firestore effectue un autoscaling en fonction des besoins de votre application et n'exploite aucune instance lorsque vous ne l'utilisez pas. Ajoutez votre premier livre dès aujourd'hui.

  1. Dans votre navigateur Web, saisissez l'URL suivante :

    https://PROJECT_ID.REGION_ID.r.appspot.com

    Remplacez les éléments suivants :

  2. Pour créer un livre pour votre application déployée, cliquez sur Add book (Ajouter un livre).

    Ajouter un livre dans l'application Bookshelf
  3. Dans le champ Title (Titre), saisissez Moby Dick.
  4. Dans le champ Author (Auteur), saisissez Herman Melville.
  5. Cliquez sur Enregistrer. L'application Bookshelf possède désormais une entrée.

    Entrée Moby Dick de l'application Bookshelf
  6. Pour actualiser la page Firestore dans Cloud Console, cliquez sur Actualiser. Les données s'affichent dans Firestore. L'application Bookshelf stocke chaque livre sous la forme d'un document Firestore ayant un ID unique, et tous ces documents sont stockés dans une collection Firestore. Dans ce tutoriel, la collection s'appelle "books" (livres). Exemple de document Firestore

Firestore stocke les livres à l'aide de la bibliothèque cliente Firestore. Voici un exemple d'extraction d'un document Firestore :

require "google/cloud/firestore"
    firestore = Google::Cloud::Firestore.new project_id: project_id
    @collection = firestore.col "books"
book_snapshot = collection.doc(id).get
    Book.from_snapspot book_snapshot if book_snapshot.data

Pour en savoir plus sur l'utilisation de Firestore, consultez l'article Ajouter des données.

Stocker des fichiers importés dans Cloud Storage

Maintenant que vous avez ajouté un livre, vous pouvez inclure son image de couverture. Vous ne pouvez pas stocker de fichiers sur vos instances. Une base de données n'est pas adaptée aux fichiers image. Utilisez plutôt Cloud Storage.

Cloud Storage est le principal magasin de blobs pour Google Cloud. Vous pouvez utiliser Cloud Storage pour héberger des éléments d'applications que vous voulez partager sur Google Cloud. Pour utiliser Cloud Storage, vous devez créer un bucket Cloud Storage, c'est-à-dire un conteneur de base permettant de conserver vos données.

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Navigateur Cloud Storage.

    Accéder à la page Navigateur Cloud Storage

  2. Cliquez sur Créer un bucket.
  3. Dans la boîte de dialogue Créer un bucket, saisissez le nom du bucket en ajoutant l'ID du projet Google Cloud à la chaîne _bucket. Le nom de votre bucket doit se présenter comme suit : YOUR_PROJECT_ID_bucket. Ce nom doit respecter les exigences concernant les noms de buckets. Vous pouvez conserver les valeurs par défaut de tous les autres champs.
  4. Cliquez sur Créer.
  5. Une fois le bucket créé, cliquez sur Edit book (Modifier le livre), puis sélectionnez une image à importer pour sa couverture. Vous pouvez par exemple utiliser cette image du domaine public :
    Couverture du livre Moby Dick
  6. Cliquez sur Enregistrer. Vous êtes redirigé vers la page d'accueil qui affiche une entrée pour votre application Bookshelf.
    Entrée

L'application Bookshelf envoie les fichiers importés vers Cloud Storage à l'aide de la bibliothèque cliente Cloud Storage.

require "google/cloud/storage"
    bucket_id = project_id + "_bucket"
    storage = Google::Cloud::Storage.new project_id: config["project_id"],
                                         credentials: config["keyfile"]
    bucket = storage.bucket bucket_id

Pour en savoir plus sur l'utilisation de Cloud Storage, consultez la liste des guides d'utilisation.

Surveiller votre application à l'aide de la suite des opérations Google Cloud

Vous avez déployé votre application, et créé et modifié des livres. Pour surveiller ces événements pour vos utilisateurs, faites appel aux outils de gestion des performances des applications (APM, Application Performance Management).

Surveiller les journaux à l'aide de Cloud Logging

Cloud Console

  1. Dans le navigateur, accédez à l'URL /logs dans l'application :

    https://PROJECT_ID.REGION_ID.r.appspot.com/logs

    Cette action entraîne l'envoi d'une entrée personnalisée à Cloud Logging. Cette entrée présente un niveau de gravité d'entrée de journal NOTICE et contient le message "Hey, you triggered a custom log entry. Good job!" (Vous avez déclenché une entrée de journal personnalisée. Félicitations !).

  2. Accédez à la visionneuse de journaux pour surveiller votre application en temps réel. Lorsqu'un problème survient, ayez le réflexe de la consulter.
    Visionneuse de journaux Cloud Logging
  3. Dans la liste déroulante des ressources, sélectionnez GAE Application.
  4. Dans la liste déroulante des journaux, sélectionnez Tous les journaux.

    Une ligne concerne votre entrée de journal personnalisée.

    Entrée dans la visionneuse de journaux

gcloud

  1. Dans la fenêtre de terminal, servez-vous de l'outil de ligne de commande gcloud pour surveiller les journaux de l'application en écoutant les nouvelles entrées de journal :

    gcloud app logs tail

  2. Dans le navigateur, accédez à l'URL /logs dans l'application :

    https://PROJECT_ID.REGION_ID.r.appspot.com/logs

    Cette action entraîne l'envoi d'une entrée personnalisée à Cloud Logging. Cette entrée présente un niveau de gravité d'entrée de journal NOTICE et contient le message "Hey, you triggered a custom log entry. Good job!" (Vous avez déclenché une entrée de journal personnalisée. Félicitations !).

    Le résultat de la commande gcloud contient la nouvelle entrée de journal :

        Waiting for new log entries...
        2019-03-27 22:17:01 default[20190327t151430]  "Hey, you triggered a custom log entry. Good job!"
        

Surveiller les erreurs avec Error Reporting

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Error Reporting.
    Accéder à la page Error Reporting
    Error Reporting met en évidence les erreurs et les exceptions dans votre application et vous permet de configurer des alertes à leur sujet.
  2. Dans le navigateur, accédez à l'URL /errors dans l'application.
    https://PROJECT_ID.REGION_ID.r.appspot.com/errors

    Vous générez ainsi une nouvelle exception de test, qui est envoyée à la suite des opérations Google Cloud.

  3. Dans Cloud Console, revenez à la page Error Reporting. La nouvelle erreur s'affiche après quelques instants. Cliquez sur Actualisation automatique pour ne pas avoir à actualiser la page manuellement.

    Message d'erreur dans Error Reporting

Nettoyer

Pour éviter que les ressources utilisées dans ce tutoriel soient facturées sur votre compte Google Cloud Platform :

Supprimer le projet

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Gérer les ressources.

    Accéder à la page Gérer les ressources

  2. Dans la liste des projets, sélectionnez le projet que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Supprimer.
  3. Dans la boîte de dialogue, saisissez l'ID du projet, puis cliquez sur Arrêter pour supprimer le projet.

Étapes suivantes