Utiliser Cloud Datastore

Conçue pour le scaling automatique et les hautes performances, Cloud Datastore est une base de données de documents NoSQL, qui simplifie le développement d'applications.

Pour interagir avec Cloud Datastore, les applications App Engine s'exécutant dans l'environnement standard Python 2 ne peuvent utiliser que la bibliothèque cliente NDB. La bibliothèque cliente Google Cloud n'est pas disponible pour les applications Python 2 s'exécutant dans l'environnement standard App Engine.

Utiliser Datastore avec App Engine

Pour utiliser Cloud Datastore avec App Engine, procédez comme suit :

  1. Si ce n'est pas déjà fait, créez une base de données.

    Lors de la création, choisissez Cloud Firestore en mode Datastore. Cloud Firestore représente la prochaine version majeure de Cloud Datastore ainsi qu'une nouvelle image de marque du produit. Le mode Datastore est recommandé pour les bases de données principalement utilisées avec App Engine.

    Vous pouvez également employer les bases de données Cloud Datastore existantes de vos applications App Engine. Ces dernières seront automatiquement mises à niveau vers Cloud Firestore en mode Datastore.

  2. Dans votre application, déclarez Cloud Datastore en tant que dépendance en ajoutant google-cloud-datastore au fichier requirements.txt de votre application.

  3. Utilisez NDB pour créer, récupérer et gérer des entités dans votre base de données Cloud Datastore.

Configurer des index

Cloud Datastore utilise des index pour chaque requête générée par votre application. Ces index sont mis à jour chaque fois qu'une entité est modifiée pour que les résultats soient renvoyés rapidement lorsque l'application génère une requête.

Cloud Datastore crée automatiquement des index à propriété unique adaptés à des types de requêtes simples. Pour les requêtes complexes comprenant plusieurs propriétés, vous devez configurer des index composites dans le fichier index.yaml de l'application.

Le serveur de développement App Engine mettra à jour le fichier index.yaml en incluant les index composites nécessaires à l'exécution de vos tests. De même, l'émulateur Cloud Datastore peut générer des index lorsque vous exécutez des tests.

Vous pouvez également ajouter manuellement les index au fichier index.yaml de l'application (/appengine/docs/standard/php/configuring-datastore-indexes-with-index-yaml) si vous n'effectuez pas de tests en local ou si vos tests n'incluent pas de requêtes complexes.

Configurer les autorisations liées aux bases de données

Par défaut, votre application dispose de toutes les autorisations requises pour lire et écrire dans les bases de données Cloud Datastore et Cloud Firestore de votre projet Google Cloud Platform.

Pour gérer ces autorisations, chaque application App Engine utilise un compte de service par défaut qui donne un accès complet en lecture et en écriture aux bases de données Cloud Datastore et Cloud Firestore situées dans le même projet que l'application. Vous pouvez modifier les autorisations du compte de service par défaut, mais votre application risque de perdre l'accès, à moins d'attribuer un rôle IAM disposant des autorisations requises.

Pour découvrir comment autoriser d'autres utilisateurs, applications ou projets à accéder à une base de données, consultez la page Accéder à votre base de données.

Tarifs, quotas et limites

Google Cloud Datastore propose un quota gratuit avec des limites journalières. Les comptes payants proposent un stockage ainsi que des opérations de lecture et d'écriture illimités. Pour en savoir plus, consultez la page Quotas relatifs à Datastore.

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Environnement standard App Engine pour Python 2