Services publics et privés

Cette page compare les concepts de services public et de service privé sur Google Cloud.

API et services publics

Les API et services publics sont globalement visibles dans tous les projets Google Cloud. Voici des exemples d'API et de services Google Cloud publics :

Vous avez besoin des autorisations appropriées pour répertorier ou utiliser des API et des services publics dans un projet Cloud. Par exemple, l'activation d'un service requiert l'autorisation Identity and Access Management (IAM) serviceusage.services.enable. Pour en savoir plus sur les autorisations IAM requises pour Service Usage, consultez la page Contrôle des accès.

API et services privés

Les services privés sont généralement des API implémentées à l'aide de Cloud Endpoints et exécutées dans un autre projet Cloud. Pour découvrir ou utiliser des API et des services privés, vous devez d'abord obtenir un accès de la part d'un membre du projet disposant des autorisations requises. Pour savoir comment accorder un accès permettant d'activer les API Cloud Endpoints à partir d'un projet Cloud, consultez les pages suivantes pour chacun des frameworks d'API Cloud Endpoints correspondantes :

Vous devez également disposer des autorisations IAM appropriées pour répertorier ou utiliser des API et des services privés. Par exemple, l'autorisation servicemanagement.services.bind est requise pour appeler la méthode services.enable pour un service privé. Pour en savoir plus sur les autorisations requises pour Service Usage, consultez la page Contrôle des accès.

Lorsque vous répertoriez les API et les services disponibles ou activés dans un projet sur le cloud, les résultats incluent toutes les API publiques et privées auxquelles vous avez accès. Pour savoir comment répertorier les services activés et disponibles dans vos projets sur le cloud, consultez la page Répertorier les services.