Version 1.15

Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

Configurer vous-même votre projet et votre cluster GKE

Lorsque vous installez Anthos Service Mesh à l'aide de asmcli, la commande peut également configurer votre projet et votre cluster GKE sur Google Cloud si vous incluez --enable_all ou des options d'activation plus précises. Si vous préférez effectuer la configuration vous-même plutôt que de demander à asmcli d'effectuer les modifications, suivez les étapes décrites sur cette page.

Si une version précédente d'Anthos Service Mesh est déjà installée, vous n'avez pas besoin de modifier votre projet ou votre cluster avant d'utiliser asmcli pour passer à à la dernière version d'Anthos Service Mesh.

Par défaut, asmcli n'installe pas la istio-ingressgateway. Nous vous recommandons de déployer et de gérer le plan de contrôle et les passerelles séparément. Anthos Service Mesh est compatible avec l'injection automatique pour les déploiements de passerelles, ce qui facilite les mises à niveau d'Anthos Service Mesh. Après avoir mis à niveau Anthos Service Mesh, vous redémarrez les passerelles de la même manière que vos services pour récupérer la nouvelle configuration de plan de contrôle. Pour en savoir plus, consultez la section Installer et mettre à niveau des passerelles.

Avant de commencer

Configurer votre projet

  1. Obtenez l'ID et le numéro du projet dans lequel le cluster a été créé.

    gcloud

    Exécutez la commande suivante :

    gcloud projects list
    

    Console

    1. Accédez à la page Tableau de bord de la console Google Cloud.

      Accéder à la page "Tableau de bord"

    2. Cliquez sur la liste déroulante en haut de la page. Sélectionnez votre projet dans la fenêtre Sélectionner qui s'affiche.

      L'ID et le numéro du projet sont tous deux affichés sur la fiche Informations sur le projet du tableau de bord du projet.

  2. Créez les variables d'environnement suivantes :

    • Définissez le pool de charges de travail à l'aide de l'ID du projet :

      export WORKLOAD_POOL=PROJECT_ID.svc.id.goog
      
    • Définissez l'ID de maillage à l'aide du numéro de projet :

      export MESH_ID="proj-PROJECT_NUMBER"
      
  3. Définissez les rôles IAM (gestion de l'authentification et des accès). Si vous êtes un propriétaire de projet, vous disposez de toutes les autorisations nécessaires pour terminer l'installation. Si vous n'êtes pas un propriétaire de projet, quelqu'un doit vous accorder les rôles IAM spécifiques suivants. Dans la commande suivante, remplacez PROJECT_ID par l'ID du projet de l'étape précédente et GCP_EMAIL_ADDRESS par le compte que vous utilisez pour vous connecter à Google Cloud.

    ROLES=(
    'roles/servicemanagement.admin' \
    'roles/serviceusage.serviceUsageAdmin' \
    'roles/meshconfig.admin' \
    'roles/compute.admin' \
    'roles/container.admin' \
    'roles/resourcemanager.projectIamAdmin' \
    'roles/iam.serviceAccountAdmin' \
    'roles/iam.serviceAccountKeyAdmin' \
    'roles/gkehub.admin')
    for role in "${ROLES[@]}"
    do
      gcloud projects add-iam-policy-binding PROJECT_ID \
        --member "user:GCP_EMAIL_ADDRESS" \
        --role="$role"
    done
    

    Si vous incluez l'option --enable_all ou --enable_gcp_iam_roles lorsque vous exécutez asmcli, celle-ci définit les rôles IAM requis pour vous.

  4. Activez les API Google requises :

    gcloud services enable \
        --project=PROJECT_ID \
        mesh.googleapis.com
    

    Outre mesh.googleapis.com, cette commande active également les API suivantes :

    API Description
    meshconfig.googleapis.com Relaie les données de configuration de votre réseau maillé vers Google Cloud. Vous pouvez également accéder aux pages Anthos Service Mesh dans la console Google Cloud et utiliser l'autorité de certification Anthos Service Mesh (Mesh CA).
    meshca.googleapis.com API Anthos Service Mesh Certificate Authority. Permet d'utiliser un fournisseur de certificats géré, inclus dans Anthos Service Mesh. Cette API est activée même si vous utilisez Certificate Authority Service ou Istio CA.
    container.googleapis.com Permet de créer et de gérer des applications basées sur des conteneurs, via la technologie Open Source de Kubernetes.
    monitoring.googleapis.com Gère vos données et configurations Cloud Monitoring. Permet de stocker les données de télémétrie d'application affichées dans la console Google Cloud.
    gkehub.googleapis.com Permet de configurer le champ d'application de votre réseau maillé. Pour en savoir plus, consultez la documentation sur la gestion de parc.
    stackdriver.googleapis.com Utilisé par la suite Google Cloud Operations pour collecter des signaux sur les applications, les plates-formes et les services Google Cloud internes et externes.
    opsconfigmonitoring.googleapis.com Collecte, agrège et indexe les ressources dans Google Cloud, ce qui permet d'activer l'UI d'Anthos Service Mesh.
    connectgateway.googleapis.com Permet à l'infrastructure Google de se connecter en toute sécurité aux clusters Anthos enregistrés dans plusieurs clouds et environnements hybrides.

    L'activation des API peut prendre une minute ou plus. Lorsque les API sont activées, un résultat semblable au suivant s'affiche :

    Operation "operations/acf.601db672-88e6-4f98-8ceb-aa3b5725533c" finished
    successfully.
    

    Si vous incluez l'option --enable_all ou --enable_apis lorsque vous exécutez la commande asmcli, celle-ci active les API requises pour vous.

Configurer votre cluster

Si vous incluez l'option --enable_all ou l'une des options d'activation plus précises, le script asmcli configure votre cluster pour vous.

  1. Définissez la zone ou la région par défaut pour Google Cloud CLI. Si vous ne définissez pas la valeur par défaut ici, veillez à spécifier l'option --zone ou --region dans les commandes gcloud container clusters de cette page.

    • Si vous disposez d'un cluster à zone unique, définissez la zone par défaut :

      gcloud config set compute/zone CLUSTER_LOCATION
      
    • Si vous disposez d'un cluster régional, définissez la région par défaut :

      gcloud config set compute/region CLUSTER_LOCATION
      
  2. Définissez le libellé mesh_id sur le cluster. Si votre cluster contient des libellés existants que vous souhaitez conserver, vous devez les inclure lors de l'ajout du libellé mesh_id.

    1. Pour savoir si votre cluster possède des libellés existants, procédez comme suit :

      gcloud container clusters describe CLUSTER_NAME \
          --project PROJECT_ID
      

      Recherchez le champ resourceLabels dans le résultat. Chaque libellé est stocké sur une ligne distincte du champ resourceLabels, par exemple :

      resourceLabels:
        csm: ''
        env: dev
        release: stable

      Pour plus de commodité, vous pouvez ajouter les libellés à une variable d'environnement. Dans la commande suivante, remplacez YOUR_EXISTING_LABELS par la liste des libellés existants de votre cluster (séparés par une virgule) au format KEY=VALUE, par exemple : env=dev,release=stable

      export EXISTING_LABELS="YOUR_EXISTING_LABELS"
      
    2. Définissez le libellé mesh_id :

      • Si votre cluster contient des libellés existants que vous souhaitez conserver, mettez à jour le cluster avec le libellé mesh_id et les libellés existants :

        gcloud container clusters update CLUSTER_NAME \
            --project PROJECT_ID \
            --update-labels=mesh_id=${MESH_ID},${EXISTING_LABELS}
        
      • Si votre cluster ne comporte aucun libellé existant, mettez-le à jour uniquement avec le libellé mesh_id :

        gcloud container clusters update CLUSTER_NAME \
            --project=PROJECT_ID \
            --update-labels=mesh_id=${MESH_ID}
        
  3. Activer Workload Identity

    gcloud container clusters update CLUSTER_NAME \
        --project=PROJECT_ID \
        --workload-pool=${WORKLOAD_POOL}
    

    L'activation de Workload Identity peut nécessiter de 10 à 15 minutes.

  4. Enregistrez le cluster dans le parc.

  5. Initialisez votre projet afin de le préparer pour l'installation. Cette commande crée, entre autres, un compte de service pour permettre aux composants du plan de données, tels que le proxy side-car, d'accéder en toute sécurité aux données et aux ressources du projet. Dans la commande suivante, remplacez FLEET_PROJECT_ID par le projet hôte du parc.

    curl --request POST  \
     --header "Authorization: Bearer $(gcloud auth print-access-token)" \
     --header "Content-Type: application/json" \
     --data '{"workloadIdentityPools":["FLEET_PROJECT_ID.hub.id.goog","FLEET_PROJECT_ID.svc.id.goog","PROJECT_ID.svc.id.goog"]}' \
     "https://meshconfig.googleapis.com/v1alpha1/projects/PROJECT_ID:initialize"
    

    La commande renvoie des accolades vides : {}.

  6. Activez Cloud Monitoring et Cloud Logging sur GKE :

    gcloud container clusters update CLUSTER_NAME \
        --project=PROJECT_ID \
        --enable-stackdriver-kubernetes
    

Votre projet et votre cluster sont maintenant prêts pour une nouvelle installation à l'aide de la commande asmcli.

Étapes suivantes