Profiler des applications Node.js

Cette page explique comment modifier votre application Node.js pour capturer des données de profilage et les envoyer à votre projet Google Cloud. Pour obtenir des informations générales sur le profilage, consultez la page Concepts du profilage.

Types de profil pour Node.js :

  • Tas de mémoire
  • Durée d'exécution

Versions de langages compatibles avec Node.js :

  • 10.4.1 ou version ultérieure de la branche de version 10.x
  • 12.0.0 ou version ultérieure de la branche de version 12.x
  • 14.0.0 ou version ultérieure de la branche de version 14.x
  • Pour en savoir plus sur les règles de version pour Node.js, consultez la page Versions.

Versions d'agent de profilage compatibles :

  • La version la plus récente de l'agent est compatible. En général, les versions datant de plus d'un an ne sont pas compatibles. Nous vous recommandons d'utiliser la version la plus récente de l'agent.

Systèmes d'exploitation compatibles :

  • Linux. Le profilage d'applications Node.js est compatible avec les noyaux Linux dont la bibliothèque C standard est intégrée à glibc ou musl. Pour obtenir des informations de configuration spécifiques aux noyaux Linux Alpine, reportez-vous à la page Exécution sous Linux Alpine.

Environnements compatibles :

Activer l'API Profiler

Avant d'utiliser l'agent de profilage, assurez-vous que l'API Profiler sous-jacente est activée. Vous pouvez vérifier l'état de l'API et l'activer, si nécessaire, à l'aide de l'outil de ligne de commande gcloud du SDK Cloud ou de Cloud Console :

SDK Cloud

  1. Si vous n'avez pas encore installé le SDK Cloud sur votre poste de travail, consultez la page SDK Google Cloud.

  2. Exécutez la commande suivante :

    gcloud services enable cloudprofiler.googleapis.com
    

Pour en savoir plus, consultez les sections sur gcloud services

Cloud Console

  1. Accédez à la page API et services :

    Accéder à API et services

  2. Sélectionnez le projet à utiliser pour accéder à l'API.

  3. Cliquez sur le bouton Add APIs and Services (Ajouter des API et des services).

    Ajouter des API et des services

  4. Recherchez l'API Profiler.

  5. Dans les résultats de recherche, sélectionnez API Cloud Profiler.

    Si l'API Cloud Profiler n'est pas répertoriée, sélectionnez l'API Stackdriver Profiler.

  6. Si API activée s'affiche, l'API est déjà activée. Sinon, cliquez sur le bouton Activer.

Utiliser Cloud Profiler

Dans tous les environnements compatibles, pour utiliser Profiler vous devez installer le package @google-cloud/profiler, ajouter une instruction require à votre application, puis déployer l'application de la manière habituelle.

Avant d'installer @google-cloud/profiler

Le package @google-cloud/profiler dépend d'un module natif. Les fichiers binaires prédéfinis de ce module natif sont disponibles pour toutes les combinaisons de langage et de plate-forme compatibles. Pour déterminer le fichier binaire prédéfini à installer, @google-cloud/profiler utilise node-pre-gyp.

Installation

Pour installer la dernière version de Cloud Profiler, procédez comme suit :

    npm install --save @google-cloud/profiler

Si vous utilisez également l'agent Trace, lors de la modification de votre application, importez d'abord le package de l'agent Trace (@google-cloud/trace-agent), puis celui de Profiler. Pour en savoir plus, consultez la page Configurer Cloud Trace pour Node.js.

Compute Engine

Avec Compute Engine, procédez comme suit :

  1. Installez la dernière version de Cloud Profiler :

    npm install --save @google-cloud/profiler
    
  2. Modifiez le code require de votre application pour créer un objet serviceContext qui attribue à service le nom du service profilé. Vous pouvez éventuellement attribuer à version la version du service en cours de profilage. Pour en savoir plus sur ces options de configuration, consultez la section Arguments de nom et de version de service.

    require('@google-cloud/profiler').start({
      serviceContext: {
        service: 'your-service',
        version: '1.0.0',
      },
    });

GKE

Avec GKE, procédez comme suit :

  1. Modifiez votre Dockerfile pour installer le package Profiler :

    FROM node:10
    ...
    RUN npm install @google-cloud/profiler
    
  2. Modifiez le code require de votre application pour créer un objet serviceContext qui attribue à service le nom du service profilé. Vous pouvez éventuellement attribuer à version la version du service en cours de profilage. Pour en savoir plus sur ces options de configuration, consultez la section Arguments de nom et de version de service.

    require('@google-cloud/profiler').start({
      serviceContext: {
        service: 'your-service',
        version: '1.0.0',
      },
    });

App Engine

Pour les environnements flexible et standard App Engine, le code require ressemble à ce qui suit :

require('@google-cloud/profiler').start();

Dans App Engine, les paramètres service et version sont dérivés de l'environnement. Vous n'avez donc pas besoin de les spécifier. Vous n'avez pas non plus besoin de créer un objet serviceContext.

Analyser des données

Une fois que Profiler a collecté des données, vous pouvez les afficher et les analyser dans son interface. Pour commencer à utiliser cette interface, consultez la section Ouvrir l'interface de Profiler.

Arguments de nom et de version de service

Lorsque vous chargez l'agent Profiler, vous devez spécifier un argument de nom de service et un argument facultatif de version de service pour le configurer.

Le nom de service permet à Profiler de collecter des données de profilage pour toutes les instances dupliquées de ce service. Le service du profileur assure un taux de collecte de l'ordre d'un profil par minute, en moyenne, et ce pour chaque nom de service dans chaque combinaison de zones et de versions de service.

Par exemple, si deux versions d'un service s'exécutent sur des instances dupliquées dans trois zones, le profileur créera en moyenne six profils par minute pour ce service.

Si vous utilisez différents noms de service pour vos instances dupliquées, votre service sera profilé plus souvent que nécessaire, entraînant une surcharge proportionnelle.

Lorsque vous sélectionnez un nom de service, respectez ces instructions :

  • Choisissez un nom qui représente clairement le service dans votre architecture d'application. Le choix du nom de service est moins important si vous n'exécutez qu'un seul service ou qu'une seule application. En revanche, il est plus important lorsque votre application s'exécute sous la forme d'un ensemble de microservices, par exemple.

  • Assurez-vous de ne pas utiliser de valeurs spécifiques au processus, telles qu'un ID de processus, dans la chaîne du nom de service.

  • La chaîne du nom de service doit correspondre à l'expression régulière ci-dessous :

    ^[a-z]([-a-z0-9_.]{0,253}[a-z0-9])?$

Nous vous recommandons d'utiliser une chaîne statique, telle que imageproc-service, comme nom de service.

La version de service est facultative. Si vous la spécifiez, Profiler peut regrouper les informations de profilage de plusieurs instances et les afficher correctement. Vous pouvez spécifier ce paramètre pour marquer différentes versions de vos services au fur et à mesure de leur déploiement. L'interface utilisateur de Profiler vous permet de filtrer les données par version de service. De cette façon, vous pouvez comparer les performances des versions de code les plus anciennes et les plus récentes.

La valeur de l'argument service-version est une chaîne de forme libre, mais les valeurs de cet argument ressemblent généralement à des numéros de version, par exemple 1.0.0 ou 2.1.2.

Journaliser avec l'agent

L'agent de profilage peut collecter des informations de journalisation. Pour activer la journalisation, définissez l'option logLevel lors du démarrage de l'agent. Les valeurs logLevel acceptées sont les suivantes :

  • 0 : désactive complètement la journalisation de l'agent.
  • 1 : active la journalisation des erreurs.
  • 2 : active la journalisation des avertissements (valeur par défaut).
  • 3 : active la journalisation des informations.
  • 4 : active la journalisation du débogage.

Définissez la valeur logLevel dans le même objet qui fournit le contexte de service :

require('@google-cloud/profiler').start({
    serviceContext: { ... }
    logLevel:       3
});

Exécuter avec Linux Alpine

L'agent de profilage Node.js pour Linux Alpine n'est compatible qu'avec les configurations Google Kubernetes Engine.

Si vous utilisez des images Docker exécutées avec Linux Alpine (par exemple, golang:alpine ou simplement alpine), l'erreur d'authentification suivante peut s'afficher :

connection error: desc = "transport: authentication handshake failed: x509: failed to load system roots and no roots provided"

Sachez que pour que cette erreur apparaisse, vous devez avoir activé la journalisation avec l'agent.

L'erreur indique que lorsque les images Docker sont exécutées avec Linux Alpine, les certificats SSL racine ne sont pas installés par défaut. Ces certificats sont nécessaires pour que l'agent de profilage puisse communiquer avec l'API du profileur. Pour résoudre cette erreur, ajoutez la commande apk suivante à votre fichier Dockerfile :

FROM alpine
...
RUN apk add --no-cache ca-certificates

Vous devez ensuite recompiler et redéployer votre application.

Problèmes connus

L'agent de profilage de Node.js interfère avec la sortie normale du programme. L'exécution de toutes les tâches du programme peut prendre jusqu'à une heure. Lorsque vous émettez une commande SIGINT, par exemple en utilisant Ctrl-C, le processus se termine correctement.

Étape suivante

Pour en savoir plus sur le graphique et les commandes de Profiler, consultez la page Utiliser l'interface de Cloud Profiler. Pour obtenir des informations avancées, consultez les sections suivantes :