Déployer l'environnement d'une solution Bare Metal

Ce guide vous aide à activer l'environnement de votre solution Bare Metal. Avant de commencer, vous devez choisir les réseaux, les serveurs et les composants de stockage de votre commande de solution Bare Metal que vous souhaitez mettre en ligne.

Vous allez saisir ces informations dans un formulaire d'entrée dans Google Cloud Console. Google Cloud reçoit vos informations, traite votre requête et met en ligne l'environnement de votre solution Bare Metal.

Comprendre les composants de la solution Bare Metal

Pour vous aider à visualiser les composants que vous devez inclure dans votre plan de déploiement, la Figure 1 présente un environnement de solution Bare Metal type.

Figure 1 : Environnement d'une solution Bare Metal

Schéma d'une solution Bare Metal présentant les composants qui se trouvent dans Google Cloud et ceux de l'extension régionale de la solution Bare Metal.

L'environnement Google Cloud se trouve à gauche du schéma et l'environnement de la solution Bare Metal à droite. L'environnement Google Cloud comprend les composants suivants :

  • Projet Google Cloud : vous utilisez un projet Google Cloud pour gérer les ressources et la facturation de votre solution Bare Metal.
  • VPC : votre projet Cloud nécessite un cloud privé virtuel. Dans le VPC, créez une machine virtuelle qui agit en tant qu'hôte intermédiaire et une autre qui agit en tant que passerelle de traduction d'adresse réseau (NAT).
  • Cloud Router : vous devez configurer deux routeurs cloud pour assurer le routage, et un chemin redondant entre votre VPC et l'environnement de la solution Bare Metal.
  • Interconnexion partenaire : cette interconnexion fournit une connexion physique entre votre projet Cloud et l'environnement de la solution Bare Metal. Dans le cadre de l'interconnexion partenaire, vous générez des rattachements de VLAN et des clés d'association que vous saisissez dans Cloud Console lors du déploiement de la solution Bare Metal.
  • Règles de pare-feu Cloud : utilisez des règles de pare-feu pour autoriser le trafic provenant de l'environnement de votre solution Bare Metal à accéder à votre projet Cloud.
  • Cloud IAM : utilisez Identity and Access Management (IAM) pour accorder des autorisations associées à la solution Bare Metal aux utilisateurs et aux administrateurs.

Dans ce guide, nous partons du principe que vous avez déjà configuré votre environnement Google Cloud. Pour en savoir plus, consultez la page Configurer Google Cloud pour qu'il fonctionne avec l'environnement de votre solution Bare Metal.

L'environnement de la solution Bare Metal comprend les composants suivants :

  • Mise en réseau : vous pouvez spécifier trois sous-réseaux principaux pour l'environnement de votre solution Bare Metal :
    • Sous-réseau client : ce sous-réseau obligatoire permet d'accéder à Google Cloud et à votre VPC. Dans ce schéma, nous avons utilisé 10.200.0.0/24 pour le sous-réseau client.
    • Sous-réseau privé : ce sous-réseau permet d'accéder à d'autres appareils de calcul, de mise en réseau et de stockage situés dans l'extension régionale de votre solution Bare Metal. Dans ce schéma, nous avons utilisé 192.168.2.1/24 pour le sous-réseau privé.
    • Sous-réseau des services : ce sous-réseau fournit une petite plage d'adresses IP permettant de mettre à disposition des adresses IP pour les appareils proposant un espace de stockage et d'autres services. Le sous-réseau des services est un sous-ensemble du sous-réseau client, du sous-réseau privé ou les deux. Vous pouvez réserver le sous-réseau des services à partir des adresses situées à la fin de la plage de sous-réseaux principale. Par exemple, un sous-réseau de services possible pour le sous-réseau client 10.200.0.0/24 dans cet exemple est 10.200.0.240/28.
  • Serveurs : vous devez déterminer le nombre de serveurs à inclure dans l'environnement de votre solution Bare Metal, leur type et le système d'exploitation.
    • Pour afficher la liste des types de serveurs disponibles, consultez la section Configurations du serveur.
    • Pour afficher la liste des systèmes d'exploitation disponibles, consultez la section Systèmes d'exploitation. Après avoir passé une commande auprès de Google Cloud, vous allouez les serveurs à l'aide du formulaire d'entrée. Cependant, le nombre maximal de serveurs que vous pouvez saisir dans le formulaire est limité par le nombre de serveurs que vous avez commandés.
  • Stockage : vous devez sélectionner le type de stockage que vous souhaitez déployer. Pour en savoir plus sur les options de stockage, consultez la section Stockage.

Avant de commencer

Avant de commencer à remplir le formulaire d'entrée de la solution Bare Metal, procédez comme suit :

  • Passez une commande de mise en réseau, de serveurs et d'espace de stockage auprès du service commercial Google Cloud.
  • Obtenez la liste des ressources de la solution Bare Metal que vous avez commandées, y compris les types de serveurs, l'espace de stockage demandé, la quantité et l'emplacement. Notez que vous ne pouvez saisir que des ressources qui correspondent aux emplacements et aux quantités que vous avez spécifiés dans le contrat dans le formulaire d'entrée.
  • Créez un projet Cloud pour provisionner les ressources de la solution Bare Metal et envoyez le formulaire d'entrée. Vous utilisez ce projet, souvent appelé projet de gestion, pour la gestion de l'authentification et des accès (IAM), et pour recevoir les mises à jour et les notifications de la solution Bare Metal.
  • Attribuez des rôles IAM comme Administrateur de projet IAM, Administrateur de solution Bare Metal et Lecteur de réseau Compute aux membres du personnel qui gèrent l'environnement de votre solution Bare Metal.
  • Nous vous recommandons de vous coordonner avec votre équipe réseau pour que vos adresses IP, vos VLAN et autres informations réseau soient prêts avant de soumettre le formulaire d'entrée.
  • Configurez l'interconnexion partenaire, les rattachements de VLAN et les clés d'association. Vous devez saisir ces informations dans le formulaire d'entrée.

Saisir vos sélections à l'aide du formulaire d'entrée Google Cloud Console

Maintenant que vous avez commandé les ressources de votre solution Bare Metal et que vous êtes prêt à les mettre en ligne, vous devez saisir les informations de l'environnement de votre solution Bare Metal dans le formulaire d'entrée Google Cloud Console.

  1. Accédez au formulaire d'entrée Cloud Console. https://console.cloud.google.com/compute/bareMetalSolution/add

  2. Sélectionnez la région dans laquelle se trouve l'environnement de votre solution Bare Metal. Par exemple, utilisez la région us-central1 pour la région de l'Iowa.


  3. Cliquez sur Ajouter un réseau et saisissez vos choix de composants réseau. Suivant la région sélectionnée, un message vous indique la quantité totale de bande passante disponible que vous pouvez déployer pour votre connexion par interconnexion partenaire.

    Champ Description Exemple
    Nom Attribuez un nom à votre réseau. network-1
    Type Dans la plupart des cas, vous devez utiliser ce champ pour créer deux réseaux différents :
    • Client (obligatoire) : réseau utilisé pour accéder à Google Cloud. Vous devez spécifier certaines informations concernant l'interconnexion partenaire lors de la création du réseau client.

      Cochez la case si vos rattachements de VLAN se trouvent dans votre projet actuel.
    • Privé (facultatif) : réseau utilisé pour l'accès entre les appareils de l'extension régionale de la solution Bare Metal. Ce réseau est requis pour créer des clusters à haute disponibilité.
    Client
    Rattachement de VLAN principal Pour les rattachements de VLAN dans le même projet, utilisez le menu pour sélectionner le premier rattachement de VLAN dans la paire souhaitée.

    Pour en savoir plus sur les rattachements de VLAN, consultez la section Créer les rattachements de VLAN pour la connexion Cloud Interconnect.
    attachment-1
    Rattachement de VLAN secondaire Pour les rattachements de VLAN dans le même projet, utilisez le menu pour sélectionner le deuxième rattachement de VLAN dans la paire souhaitée. attachment-2
    Clé d'association de rattachement de VLAN Lorsque vous activez une interconnexion partenaire entre votre VPC et la solution Bare Metal, le système génère une clé d'association pour chaque rattachement de VLAN.

    Pour les rattachements de VLAN dans un autre projet de votre organisation, copiez la clé d'association du premier rattachement, puis collez-la ici. Pour trouver une clé d'association, utilisez la commande suivante :
    
    gcloud compute interconnects attachments describe
    7e51371e-72a3-40b5-b844-2e3efefaee59/us-central1/2
    Clé d'association de rattachement de VLAN secondaire Le fait d'avoir un deuxième VLAN fournit une redondance et une haute disponibilité.

    Pour les rattachements de VLAN situés dans un autre projet de votre organisation, copiez la clé d'association du deuxième rattachement, puis collez-la ici.
    7e51371e-72a3-40b5-b844-2e3efefaee60/us-central1/2
    Bande passante
    • Vitesse de la connexion réseau entre Google Cloud et l'environnement de la solution Bare Metal.
    • Les valeurs vont de 1 Gbit/s à 10 Gbit/s.
    10 Gbps
    Plage d'adresses IP du réseau Sélectionnez la plage d'adresses IP à utiliser par les serveurs de l'environnement de votre solution Bare Metal. Si vous ajoutez un serveur à une plage réseau existante, saisissez la plage existante. 10.200.0.0/24
    Plage d'adresses IP du service Sélectionnez un sous-ensemble de la plage d'adresses IP de votre réseau client ou privé à utiliser pour le stockage et les services. Google Cloud réserve cette plage à des services tels que NFS. La plage d'adresses IP du service utilise généralement un sous-réseau /26, /27 ou /28. 10.200.0.240/28
    Remarques supplémentaires Ajoutez d'autres informations que vous devez partager avec Google Cloud. Il peut s'agir de réseaux existants, d'adresses IP ou de requêtes d'application spécifiques. Sachez que nous allons ajouter Oracle RAC au réseau privé (192.128.2.0/28).
    • Pour enregistrer vos informations réseau, cliquez sur OK.
    • Pour ajouter un réseau privé ou d'autres réseaux, cliquez sur Ajouter un réseau et répétez les étapes ci-dessus.

  4. Cliquez sur Ajouter un serveur pour saisir vos choix de serveurs. Suivant la région sélectionnée, un message vous invite à indiquer le type et le nombre de serveurs que vous pouvez déployer.

    Champ Description Exemple
    Nom Attribuez un nom à votre serveur. server-1
    Type Type de serveur disponible dans les configurations du serveur, qui spécifie les cœurs de processeur, les sockets et la RAM. o2-standard-32-metal
    Activer l'hyper-threading (case à cocher) L'hyper-threading utilise la virtualisation pour fournir une capacité de thread supplémentaire par rapport aux capacités de traitement standards d'un serveur physique. Cette fonctionnalité est désactivée par défaut. Pour désactiver l'hyper-threading, ne cochez pas cette case.
    Image de l'OS Système d'exploitation du serveur. Red Hat Enterprise Linux 7.7
    Sélectionner les réseaux (case à cocher) Cochez la case pour afficher et sélectionner les réseaux des autres projets de votre organisation. Case cochée
    Réseau client Sélectionnez un sous-réseau client dans le menu. Il peut s'agir d'un nouveau sous-réseau que vous avez spécifié précédemment dans la section Réseaux, d'un sous-réseau existant ou d'un sous-réseau d'un autre projet. network-1 (10.200.0.0/24)
    Adresse du client Adresse IP du serveur sélectionné dans le sous-réseau client. Si vous saisissez une adresse IP déjà utilisée, le système vous invite à en choisir une autre. 10.200.0.5
    Réseau privé Sélectionnez un sous-réseau privé dans le menu. Il peut s'agir d'un nouveau sous-réseau que vous avez spécifié précédemment dans la section Réseaux, d'un sous-réseau existant ou d'un sous-réseau d'un autre projet. network-2 (192.168.2.0/24)
    Adresse privée Adresse IP du serveur sélectionné dans le sous-réseau privé. Si vous saisissez une adresse IP déjà utilisée, le système vous invite à en choisir une autre. 192.168.2.5
    Remarques supplémentaires Ajoutez d'autres informations que vous devez partager avec Google Cloud. Par exemple, il peut s'agir d'exigences concernant le serveur, telles que la configuration SAP ou les clusters à haute disponibilité. Ce serveur sera utilisé pour Oracle RAC.
    • Pour enregistrer les informations de votre serveur, cliquez sur OK.
    • Pour ajouter d'autres serveurs, cliquez sur Ajouter un serveur et répétez les étapes ci-dessus.

  5. Cliquez sur Ajouter un volume de stockage et saisissez votre choix de stockage. Selon la région sélectionnée, un message apparaît pour vous indiquer la quantité de stockage disponible et que vous pouvez déployer.

    Champ Description Exemple
    Nom Attribuez un nom à votre volume de stockage. volume-1
    Type Sélectionnez le type de stockage :
    • SSD : disque dur SSD
    • HDD : disque dur
    SSD
    Size (Taille) Sélectionnez la taille du disque en Gio, où 1 024 Gio = 1 Tio. La taille doit être comprise entre 100 Gio et 16 Tio. Si vous avez besoin de plus de 16 Tio, créez des volumes supplémentaires selon vos besoins. 1024
    Activer les instantanés (case à cocher) Enregistre une copie de sauvegarde de votre volume de stockage une fois par jour. Obligatoire pour les instantanés personnalisés, mais désactivé par défaut.

    Remarque : Lorsque vous activez les instantanés, Google Cloud réserve 20 % de la taille de volume de stockage demandée. Par exemple, si la taille de votre volume est de 1 Tio (1 024 Gio), vous pouvez utiliser 819 Gio pour le stockage de données et 205 Gio pour les instantanés.
    Cochez la case pour activer les instantanés.
    Protocol (Protocole) Sélectionnez le protocole de stockage.
    • Fibre Channel
    • NFS
    Fibre Channel
    LUN Spécifiez la manière dont vous souhaitez allouer vos numéros d'unités logiques (LUN) dans le volume de stockage :
    • Nombre de LUN
    • Taille de chaque LUN

    Remarque : Nous vous recommandons de configurer un LUN pour chaque volume de 4 Tio ou moins, et huit LUN pour chaque volume de plus de 4 Tio.
    • 4 LUNs
    • 200 GiB per LUN
    Serveurs Définissez les serveurs pouvant accéder à l'espace de stockage. server-1
    Remarques supplémentaires Ajoutez d'autres informations sur le stockage que vous devez partager avec Google Cloud. Les exigences LUN de vos applications en sont un exemple. Il faudra ajouter 2 LUN supplémentaires dans environ trois mois.
    • Pour enregistrer vos informations de stockage, cliquez sur OK.
    • Pour ajouter de l'espace de stockage, cliquez sur Ajouter un volume et répétez les étapes ci-dessus.

  6. Cliquez sur Enregistrer le brouillon pour enregistrer un brouillon de votre demande.

    • Pour recevoir un e-mail contenant le lien vers votre brouillon de configuration, cochez la case et ajoutez votre adresse e-mail.
    • Pour enregistrer le brouillon, cliquez sur Confirmer.
    • Copiez et enregistrez le lien vers le brouillon de configuration. Vous pouvez saisir ce lien dans un navigateur pour continuer à remplir le formulaire ultérieurement.
    • Cliquez sur OK.
  7. Cliquez sur Envoyer la requête pour terminer votre demande.

    • Le système fournit un résumé de votre demande de déploiement.
    • Pour recevoir un e-mail contenant une copie de votre requête de déploiement, cochez la case et ajoutez votre adresse e-mail.
    • Pour envoyer votre demande de déploiement, cliquez sur Confirmer.
    • Copiez et enregistrez le lien dans votre requête de déploiement.
    • Cliquez sur OK.
  8. Enregistrez une copie du numéro de confirmation qui s'affiche à l'écran après avoir envoyé la demande.

  9. Lorsque Google Cloud reçoit votre requête, nous mettons les composants sélectionnés en ligne et nous vous envoyons une notification lorsqu'ils sont prêts à être utilisés.