Journaliser et afficher des journaux

Cette page décrit les journaux disponibles lors de l'utilisation de Cloud Run for Anthos sur Google Cloud et explique comment les afficher et les écrire.

Cloud Run for Anthos sur Google Cloud comporte deux types de journaux qui sont automatiquement envoyés à Cloud Logging :

  • Journaux de requête : journaux des requêtes envoyées aux services Cloud Run for Anthos sur Google Cloud. Ces journaux sont créés automatiquement.
  • Journaux de conteneur : journaux émis par les instances de conteneur, généralement à partir de votre propre code, écrits dans les emplacements compatibles, comme décrit dans la section Écrire des journaux de conteneur.

Afficher les journaux

Vous pouvez afficher les journaux de votre service de plusieurs manières :

  • Utiliser la page "Cloud Run for Anthos sur Google Cloud" dans Cloud Console
  • Utiliser la visionneuse de journaux de Cloud Logging dans Cloud Console

Ces deux méthodes de visualisation vous permettent d'examiner les mêmes journaux stockés dans Cloud Logging, mais la visionneuse de journaux de Cloud Logging fournit plus de détails et davantage de fonctionnalités de filtrage.

Afficher les journaux dans Cloud Run for Anthos sur Google Cloud

Pour afficher les journaux sur la page "Cloud Run for Anthos sur Google Cloud", procédez comme suit :

  1. Accédez à Cloud Run

  2. Cliquez sur le service souhaité dans la liste affichée.

  3. Cliquez sur l'onglet JOURNAUX pour obtenir les journaux de requête et de conteneur pour toutes les révisions de ce service. Vous pouvez filtrer les journaux par niveau de gravité.

Afficher les journaux dans Cloud Logging

Pour afficher vos journaux Cloud Run for Anthos sur Google Cloud dans la visionneuse de journaux Cloud Logging, procédez comme suit :

  1. Accédez à la page "Visionneuse de journaux" dans Cloud Console :

    Accéder à la page "Visionneuse de journaux"

  2. Sélectionnez un projet Google Cloud existant en haut de la page ou créez-en un.

  3. À l'aide des menus déroulants, sélectionnez la ressource : Conteneur Kubernetes.

Pour plus d'informations, consultez la page Afficher les journaux de la console Logging de la suite des opérations Google Cloud.

Afficher les journaux dans Cloud Code

Pour afficher vos journaux dans Cloud Code, consultez les guides IntelliJ et Visual Studio Code.

Lire les journaux de manière automatisée

Si vous souhaitez lire les journaux de manière automatisée, vous pouvez utiliser l'une des méthodes suivantes :

Écrire des journaux de conteneur

Lorsque vous écrivez des journaux à partir de votre service, ils sont automatiquement récupérés par Cloud Logging à condition qu'ils soient écrits dans l'un des emplacements suivants :

La plupart des développeurs sont censés écrire des journaux à l'aide des flux de résultat standard et d'erreur standard.

Les journaux de conteneur écrits dans ces emplacements compatibles sont automatiquement associés au service, à la révision et à l'emplacement Cloud Run for Anthos sur Google Cloud.

Utiliser du texte simple au lieu des données JSON structurées dans les journaux

Lorsque vous écrivez des journaux, vous pouvez envoyer une simple chaîne de texte ou une seule ligne de données JSON sérialisées, également appelées données "structurées". Ces données sont récupérées et analysées par Cloud Logging, puis placées dans jsonPayload. En revanche, le message en texte simple est placé dans textPayload.

Écrire des journaux structurés

L'extrait suivant montre comment écrire des entrées de journal structurées. Il montre également comment mettre en corrélation les messages de journal avec le journal de requête correspondant.

Node.js


// Uncomment and populate this variable in your code:
// $project = 'The project ID of your Cloud Run service';

// Build structured log messages as an object.
const globalLogFields = {};

// Add log correlation to nest all log messages beneath request log in Log Viewer.
const traceHeader = req.header('X-Cloud-Trace-Context');
if (traceHeader && project) {
  const [trace] = traceHeader.split('/');
  globalLogFields[
    'logging.googleapis.com/trace'
  ] = `projects/${project}/traces/${trace}`;
}

// Complete a structured log entry.
const entry = Object.assign(
  {
    severity: 'NOTICE',
    message: 'This is the default display field.',
    // Log viewer accesses 'component' as 'jsonPayload.component'.
    component: 'arbitrary-property',
  },
  globalLogFields
);

// Serialize to a JSON string and output.
console.log(JSON.stringify(entry));

Python

# Uncomment and populate this variable in your code:
# PROJECT = 'The project ID of your Cloud Run service';

# Build structured log messages as an object.
global_log_fields = {}

# Add log correlation to nest all log messages.
trace_header = request.headers.get("X-Cloud-Trace-Context")

if trace_header and PROJECT:
    trace = trace_header.split("/")
    global_log_fields[
        "logging.googleapis.com/trace"
    ] = f"projects/{PROJECT}/traces/{trace[0]}"

# Complete a structured log entry.
entry = dict(
    severity="NOTICE",
    message="This is the default display field.",
    # Log viewer accesses 'component' as jsonPayload.component'.
    component="arbitrary-property",
    **global_log_fields,
)

print(json.dumps(entry))

Go

La structure de chaque entrée de journal est fournie par un type Entry :


// Entry defines a log entry.
type Entry struct {
	Message  string `json:"message"`
	Severity string `json:"severity,omitempty"`
	Trace    string `json:"logging.googleapis.com/trace,omitempty"`

	// Logs Explorer allows filtering and display of this as `jsonPayload.component`.
	Component string `json:"component,omitempty"`
}

// String renders an entry structure to the JSON format expected by Cloud Logging.
func (e Entry) String() string {
	if e.Severity == "" {
		e.Severity = "INFO"
	}
	out, err := json.Marshal(e)
	if err != nil {
		log.Printf("json.Marshal: %v", err)
	}
	return string(out)
}

Lorsqu'une structure Entry est journalisée, la méthode String est appelée pour la convertir au format JSON attendu par Cloud Logging :


func init() {
	// Disable log prefixes such as the default timestamp.
	// Prefix text prevents the message from being parsed as JSON.
	// A timestamp is added when shipping logs to Cloud Logging.
	log.SetFlags(0)
}

func indexHandler(w http.ResponseWriter, r *http.Request) {
	// Uncomment and populate this variable in your code:
	// projectID = "The project ID of your Cloud Run service"

	// Derive the traceID associated with the current request.
	var trace string
	if projectID != "" {
		traceHeader := r.Header.Get("X-Cloud-Trace-Context")
		traceParts := strings.Split(traceHeader, "/")
		if len(traceParts) > 0 && len(traceParts[0]) > 0 {
			trace = fmt.Sprintf("projects/%s/traces/%s", projectID, traceParts[0])
		}
	}

	log.Println(Entry{
		Severity:  "NOTICE",
		Message:   "This is the default display field.",
		Component: "arbitrary-property",
		Trace:     trace,
	})

	fmt.Fprintln(w, "Hello Logger!")
}

Java

Activez la journalisation JSON avec Logback et SLF4J en activant l'encodeur JSON Logstash dans votre configuration logback.xml.

// Build structured log messages as an object.
Object globalLogFields = null;
// Add log correlation to nest all log messages beneath request log in Log Viewer.
String traceHeader = req.headers("x-cloud-trace-context");
if (traceHeader != null && project != null) {
  String trace = traceHeader.split("/")[0];
  globalLogFields =
      kv(
          "logging.googleapis.com/trace",
          String.format("projects/%s/traces/%s", project, trace));
}
// Create a structured log entry using key value pairs.
logger.error(
    "This is the default display field.",
    kv("component", "arbitrary-property"),
    kv("severity", "NOTICE"),
    globalLogFields);
<configuration>
  <appender name="jsonConsoleAppender" class="ch.qos.logback.core.ConsoleAppender">
    <encoder class="net.logstash.logback.encoder.LogstashEncoder">
      <!-- Ignore default logging fields -->
      <fieldNames>
        <timestamp>[ignore]</timestamp>
        <version>[ignore]</version>
        <logger>[ignore]</logger>
        <thread>[ignore]</thread>
        <level>[ignore]</level>
        <levelValue>[ignore]</levelValue>
      </fieldNames>
    </encoder>
  </appender>
  <root level="INFO">
    <appender-ref ref="jsonConsoleAppender"/>
  </root>
</configuration>

Champs JSON spéciaux dans les messages

Lorsque vous fournissez un journal structuré sous forme de dictionnaire JSON, certains champs spéciaux sont supprimés de jsonPayload et écrits dans le champ correspondant de la LogEntry générée, comme décrit dans la documentation sur les champs spéciaux.

Par exemple, si vos données JSON incluent une entrée severity, celle-ci est supprimée de jsonPayload et apparaît en tant que propriété severity de l'entrée de journal. La propriété message est utilisée comme texte d'affichage principal de l'entrée de journal, le cas échéant. Pour en savoir plus sur les propriétés spéciales, consultez la section Ressource de journalisation ci-dessous.

Corréler les journaux de conteneur avec un journal de requête

Dans la visionneuse de journaux, les journaux corrélés par la même propriété trace sont visualisables au format "parent-enfant". Lorsque vous cliquez sur l'icône en forme de triangle située à gauche de l'entrée de journal de requête, les journaux de conteneur associés à cette requête sont imbriqués sous le journal de requête.

Les journaux de conteneur ne sont pas automatiquement corrélés avec les journaux de requête, sauf si vous utilisez une bibliothèque cliente Cloud Logging. Pour mettre en corrélation des journaux de conteneur avec des journaux de requête sans utiliser de bibliothèque cliente, vous pouvez utiliser une ligne de journal JSON structurée contenant un champ logging.googleapis.com/trace avec l'identifiant de trace extrait de l'en-tête X-Cloud-Trace-Context, comme indiqué dans l'exemple ci-dessus pour la journalisation structurée.

Contrôler l'utilisation des ressources de journal de requête

Les journaux de requête sont créés automatiquement. Bien que vous ne puissiez pas contrôler la quantité de journaux de requête directement à partir de Cloud Run for Anthos sur Google Cloud, vous pouvez utiliser la fonctionnalité d'exclusion de journaux de Cloud Logging.

Remarque concernant les agents de journalisation

Si vous avez utilisé Cloud Logging avec certains produits Google Cloud, tels que Compute Engine, vous avez peut-être utilisé des agents de journalisation Cloud Logging. Cloud Run for Anthos sur Google Cloud n'utilise pas d'agents de journalisation, car il possède une compatibilité intégrée avec la collecte de journaux.

Ressource de journalisation

Lorsque vous cliquez sur une entrée de journal dans la visionneuse de journaux, une entrée de journal au format JSON s'ouvre. Vous pouvez ainsi accéder aux informations dont vous avez besoin.

Tous les champs d'une entrée de journal, tels que les horodatages, la gravité et httpRequest, sont standards. Ils sont décrits dans la documentation concernant les entrées de journal.

Cependant, certains libellés ou libellés de ressources sont spécifiques à Cloud Run for Anthos sur Google Cloud. Nous les avons répertoriés ci-dessous avec des exemples de contenu :

{
 httpRequest: {…}
 insertId:  "5c82b3d1000ece0000000000"
 labels: {
  instanceId:  "00bf4bf00000fb59c906a00000c9e29c2c4e06dce91500000000056008d2b6460f163c0057b97b2345f2725fb2423ee5f0bafd36df887fdb1122371563cf1ff453717282afe000001"
 }
 logName:  "projects/my-project/logs/anthos/run/.googleapis.com%2Frequests"
 receiveTimestamp:  "2019-03-08T18:26:25.981686167Z"
 resource: {
  labels: {
   configuration_name:  "myservice"
   location:  "us-central1"
   project_id:  "my-project"
   revision_name:  "myservice-00002"
   service_name:  "myservice"
  }
  type:  "cloud_run_revision"
 }
 severity:  "INFO"
 timestamp:  "2019-03-08T18:26:25.970397Z"
}
Champ Valeurs et notes
instanceId Instance de conteneur qui a traité la requête.
logName Identifie le journal, par exemple, le journal de requête, l'erreur standard, le résultat standard, etc.
configuration_name Ressource Configuration qui a créé la révision et répondu à la requête.
location Identifie l'emplacement GCP du service.
project_id Projet sur lequel le service est déployé.
revision_name Révision qui a desservi la requête.
service_name Service qui a desservi la requête.
type cloud_run_revision. Type de ressource Cloud Run for Anthos sur Google Cloud.