Quotas et limites

Dans les sections suivantes, nous décrivons les quotas et les limites pour les réseaux VPC (cloud privé virtuel).

Quotas

Utilisez Cloud Console pour demander des quotas supplémentaires.

Par projet

Ce tableau présente les principaux quotas mondiaux pour les ressources VPC de chaque projet. Pour les autres quotas, accédez à la page Quotas de Cloud Console.

Élément Quota Remarques
Réseaux Quota Cela inclut le réseau default, que vous pouvez supprimer.
Sous-réseaux Quota S'applique à tous les sous-réseaux de tous les réseaux du projet.
Routes Quota Ce quota s'applique aux routes statiques personnalisées définies dans tous les réseaux VPC du projet. Il n'inclut pas les types de routes suivants :
  • Routes de sous-réseau des réseaux VPC du projet
  • Routes dynamiques personnalisées apprises par les routeurs cloud du projet
  • Routes d'appairage de sous-réseau importées dans les réseaux VPC du projet
  • Routes d'appairage personnalisées importées dans les réseaux VPC du projet
Routeurs cloud Quota Ce quota représente le nombre de routeurs cloud que vous pouvez créer dans votre projet, dans n'importe quels réseaux et régions. Les réseaux limitent le nombre de routeurs cloud par région. Consultez l'article sur les quotas et limites de Cloud Router pour en savoir plus.
Règles de pare-feu Quota Ce quota représente le nombre de règles de pare-feu que vous pouvez créer pour tous les réseaux VPC de votre projet.
Règles de transfert Quota Ce quota inclut à la fois les règles de transfert internes et externes. D'autres limites s'appliquent aux règles de transfert internes. Pour en savoir plus, consultez les sections Règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes par réseau et Limites relatives à l'appairage de réseaux VPC.
Adresses IP internes Quota Ce quota correspond au nombre de plages d'adresses IP internes statiques régionales que vous pouvez réserver dans chaque région de votre projet.
Adresses IP internes globales Quota Ce quota correspond au nombre de plages allouées que vous pouvez réserver pour l'accès aux services privés. Les plages sont composées d'adresses IP internes contiguës.
Adresses IP statiques Quota Ce quota correspond au nombre de plages d'adresses IP externes statiques régionales que vous pouvez réserver dans chaque région de votre projet.
Adresses IP statiques globales Quota Ce quota correspond au nombre d'adresses IP externes statiques globales que vous pouvez réserver dans votre projet.
Règles de mise en miroir de paquets Quota Cette limite représente le nombre de règles de mise en miroir de paquets que vous pouvez créer dans votre projet, indépendamment du réseau et de la région. Contactez l'équipe commerciale Google Cloud si vous souhaitez augmenter cette limite.

Limites

Sauf stipulation contraire, les limites ne peuvent pas être augmentées.

Par organisation

Les limites suivantes s'appliquent aux organisations.

Élément Limite Remarques
Stratégies de pare-feu hiérarchique par organisation 10 Contactez l'équipe commerciale Google Cloud si vous souhaitez augmenter cette limite.
Attributs de la règle de pare-feu hiérarchique au sein d'une stratégie de pare-feu hiérarchique 250 Nombre d'attributs de règles inclus dans l'ensemble des règles contenues dans une stratégie de pare-feu hiérarchique. Le nombre de règles n'est pas important. Seul compte le nombre total d'attributs inclus dans l'ensemble des règles de la stratégie.

Un "attribut" de règle est une plage d'adresses IP, un protocole ou une plage protocole-et-port. Exemples :
  • Une règle spécifiant une plage d'adresses IP sources de 10.100.0.1/32 et des ports de destination de tcp:5000-6000 compte pour deux attributs : un pour la plage d'adresses IP, et un autre pour la plage protocole-et-port.
  • Une règle spécifiant des plages d'adresses sources de 10.100.0.1/32 et 10.100.1.1/32, et contenant des protocoles et des ports de destination de tcp:80, tcp:443, udp:4000-5000 et icmp, compte pour six attributs : un pour chacune des deux plages d'adresses IP, et un pour chacun des quatre protocoles ou plages protocole-et-port.
Pour afficher le nombre d'attributs inclus dans votre stratégie, consultez Décrire une stratégie. Contactez l'équipe commerciale Google Cloud si vous souhaitez augmenter cette limite.

Limites des projets utilisant les réseaux VPC partagés

Les limites suivantes s'appliquent aux projets qui participent aux réseaux VPC partagés.

Élément Limite Remarques
Nombre de projets de services pouvant être associés à un projet hôte 1 000 Contactez l'équipe commerciale Google Cloud si vous souhaitez augmenter cette limite.
Nombre de projets hôtes avec VPC partagé dans une organisation unique 100 Contactez l'équipe commerciale Google Cloud si vous souhaitez augmenter cette limite.
Nombre de projets hôtes auxquels un projet de service peut être associé 1 Cette limite ne peut pas être augmentée.

Par réseau

Les limites suivantes s'appliquent aux réseaux VPC. Sauf indication contraire, ces limites peuvent être augmentées en contactant l'équipe commerciale Google Cloud.

Élément Limite Remarques
Instances
Nombre maximal d'instances de VM par réseau 15 000 Cette limite peut être inférieure lorsque vous connectez le réseau à d'autres à l'aide de l'appairage de réseaux VPC. Pour en savoir plus, consultez la section Limites relatives à l'appairage de réseaux VPC.
Nombre maximal d'instances de VM par sous-réseau Aucune restriction distincte.
Nombre maximal de plages d'adresses IP d'alias attribuées 15 000 Une plage d'adresses IP d'alias peut être une adresse IP unique (/32) ou un bloc CIDR (par exemple, /24 ou /16) attribué à l'interface réseau d'une VM. Les adresses IP d'alias peuvent provenir des plages d'adresses IP principales ou secondaires d'un sous-réseau.

Pour respecter cette limite, Google Cloud ne prend pas en compte la taille du masque de réseau de la plage. Seul le nombre de plages d'adresses IP d'alias attribuées à toutes les VM du réseau est pris en compte.

En plus de ce quota, il existe une limite par VM au nombre de plages d'adresses IP d'alias par interface réseau.
Plages d'adresses IP de sous-réseau
Plages d'adresses IP principales par sous-réseau 1 Chaque sous-réseau doit avoir exactement une plage d'adresses IP principale (bloc CIDR). Cette plage est utilisée pour les adresses IP internes principales de VM, les plages d'adresses IP d'alias de VM et les adresses IP des équilibreurs de charge internes. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Nombre maximal de plages d'adresses IP secondaires par sous-réseau 30 Vous pouvez définir jusqu'à 30 blocs CIDR secondaires par sous-réseau. Ces plages d'adresses IP secondaires sont réservées aux plages d'adresses IP d'alias. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Nombre maximal de plages d'adresses IP de sous-réseau (principales et secondaires) 300 Il s'agit du nombre total de plages d'adresses IP de sous-réseau, principales et secondaires, attribuées à tous les sous-réseaux d'un réseau VPC.
Nombre maximal de tags sources par règle de pare-feu 30 Il s'agit du nombre maximal de tags réseau pouvant être spécifiés comme tags sources lors de la création d'une règle de pare-feu d'entrée. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Nombre maximal de tags cibles par règle de pare-feu 70 Il s'agit du nombre maximal de tags réseau pouvant être spécifiés comme tags cibles lors de la création d'une règle de pare-feu d'entrée ou de sortie. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Nombre maximal de comptes de service sources par règle de pare-feu 10 Il s'agit du nombre maximal de comptes de service sources pouvant être spécifiés lors de la création d'une règle de pare-feu d'entrée. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Nombre maximal de comptes de service cibles par règle de pare-feu 10 Il s'agit du nombre maximal de comptes de service cibles pouvant être spécifiés lors de la création d'une règle de pare-feu d'entrée ou de sortie. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Nombre maximal de plages sources par règle de pare-feu 256 Il s'agit du nombre maximal de plages d'adresses IP sources pouvant être spécifiées lors de la création d'une règle de pare-feu d'entrée. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Nombre maximal de plages de destination par règle de pare-feu 256 Il s'agit du nombre maximal de plages d'adresses IP de destination pouvant être spécifiées lors de la création d'une règle de pare-feu de sortie. Cette limite ne peut pas être augmentée.
Équilibrage de charge interne
Nombre maximal de règles de transfert pour :
- L'équilibrage de charge TCP/UDP interne
- L'équilibrage de charge HTTP(S) interne
75 Ce quota correspond au nombre maximal de règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes.

Cette limite s'applique au nombre total de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne. Elle ne s'applique pas à chaque région individuellement.

Si votre réseau utilise l'appairage de réseaux VPC pour se connecter à d'autres réseaux, consultez la section Limites relatives à l'appairage de réseaux VPC.
Transfert de protocole
Nombre maximal de règles de transfert pour le transfert de protocole interne 50 Ce quota correspond au nombre maximal de règles de transfert pour le transfert de protocole interne.

Cette limite s'applique au nombre total de règles de transfert pour le transfert de protocole interne. Elle ne s'applique pas à chaque région individuellement.

Si votre réseau utilise l'appairage de réseaux VPC pour se connecter à d'autres réseaux, consultez la section Limites relatives à l'appairage de réseaux VPC.

Limites relatives à l'appairage de réseaux VPC

Les limites suivantes s'appliquent aux réseaux VPC connectés à l'aide de l'appairage de réseaux VPC. Chaque limite s'applique à un groupe d'appairage, c'est-à-dire un ensemble de réseaux VPC directement appairés les uns aux autres. Le groupe d'appairage d'un réseau VPC donné est constitué de ce réseau et de tous ses réseaux de pairs. Les groupes d'appairage n'incluent pas les pairs des réseaux de pairs.

Ces limites peuvent parfois être augmentées. Contactez l'équipe commerciale Google Cloud si vous avez des questions sur l'augmentation de ces limites.

Élément Limite Remarques
Groupe d'appairage
Nombre maximal de connexions à un seul réseau VPC 25 Cette limite correspond au nombre maximal de réseaux pouvant se connecter à un réseau VPC donné à l'aide de l'appairage de réseaux VPC.
Nombre maximal de routes de sous-réseau dans un groupe d'appairage Aucune restriction distincte Le nombre de routes de sous-réseau pouvant être échangées est limité par le nombre maximal de plages d'adresses IP de sous-réseau (principales et secondaires) par groupe d'appairage, tel que décrit ci-dessous.
Nombre maximal de routes statiques dans un groupe d'appairage 300 Cette limite représente le nombre maximal de routes statiques qui peuvent être échangées entre réseaux dans un groupe d'appairage lors de l'importation et l'exportation de routes personnalisées. Google Cloud vous empêche de créer une connexion d'appairage à un réseau si cela entraîne le dépassement de cette limite par le groupe d'appairage.
Nombre maximal de routes dynamiques dans un groupe d'appairage 300 Cette limite représente le nombre maximal de routes dynamiques que les routeurs cloud peuvent appliquer à tous les réseaux d'un groupe d'appairage lors de l'importation et l'exportation de routes personnalisées. Si le nombre de routes dynamiques dépasse cette limite, Google Cloud ajuste la méthode d'importation des routes dynamiques pour un réseau donné :
  • Google Cloud supprime les routes dynamiques importées des réseaux appairés. Google Cloud utilise un algorithme interne pour supprimer les routes dynamiques. Par conséquent, Google Cloud peut supprimer des routes anciennes, et pas uniquement les routes récemment ajoutées. Vous ne pouvez pas prédire quelles routes dynamiques importées seront supprimées. En revanche, vous pouvez réduire le nombre de routes dynamiques incluses dans le groupe d'appairage.
  • Tout en restant soumis aux limites de Cloud Router, Google Cloud ne supprime jamais les routes dynamiques apprises par les routeurs cloud dans le réseau local.
  • Si une connexion d'appairage entraîne le dépassement de cette limite, Google Cloud vous permet tout de même de créer la connexion d'appairage sans avertissement.
Instances
Nombre maximal d'instances de VM 15 000 par réseau
15 500 par groupe d'appairage
Google Cloud permet de créer une instance dans un réseau VPC donné, si les conditions suivantes sont remplies :
  • Vous n'avez pas dépassé le quota par réseau défini par cette limite.
  • Vous n'avez pas dépassé le quota par groupe d'appairage défini par cette limite.
Des exemples sont disponibles dans la section Appairage de réseaux VPC et nombre maximal de VM.
Plages d'adresses IP de sous-réseau
Nombre maximal de plages d'adresses IP de sous-réseau (principales et secondaires) 400 Nombre maximal de plages d'adresses IP de sous-réseau principales et secondaires pouvant être attribuées aux sous-réseaux dans tous les réseaux d'un groupe d'appairage.
Équilibrage de charge interne
Nombre maximal de règles de transfert pour :
- L'équilibrage de charge TCP/UDP interne
- L'équilibrage de charge HTTP(S) interne
75 par réseau
175 par groupe d'appairage
Vous pouvez créer des règles de transfert internes régionales pour l'équilibrage de charge interne si toutes les conditions suivantes sont remplies :
  • Le nombre total de règles de transfert (internes et externes) dans le projet du réseau donné est inférieur au quota de règles de transfert par projet.
  • Vous n'avez pas dépassé le quota par réseau défini par cette limite.
  • Pour l'équilibrage de charge interne, le nombre de règles de transfert internes doit être inférieur au nombre effectif de règles de transfert dans le groupe d'appairage. Le nombre effectif correspond à un calcul décrit à la section Appairage de réseaux VPC et règles de transfert internes.
Transfert de protocole
Nombre maximal de règles de transfert pour le transfert de protocole interne 50 par réseau
100 par groupe d'appairage
Vous pouvez créer des règles de transfert internes régionales pour le transfert de protocole si toutes les conditions suivantes sont remplies :
  • Le nombre total de règles de transfert (internes et externes) dans le projet du réseau donné est inférieur au quota de règles de transfert par projet.
  • Vous n'avez pas dépassé le quota par réseau défini par cette limite.
  • Pour le transfert de protocole, le nombre de règles de transfert internes dans le groupe d'appairage est inférieur au nombre effectif de règles de transfert dans le groupe d'appairage. Le calcul de ce nombre est décrit à la section Appairage de réseaux VPC et règles de transfert internes.

Appairage de réseaux VPC et nombre maximal de VM

Les réseaux d'un groupe d'appairage peuvent compter jusqu'à 15 500 instances de VM. Pour clarifier, supposons que le réseau network-b est appairé à deux réseaux, network-a et network-c :

  • Si network-b comporte 5 000 VM, le nombre total de VM que vous pouvez créer dans les deux réseaux network-a et network-c combinés doit être inférieur ou égal à 10 500.
  • Si network-b comporte 500 VM, le nombre total de VM que vous pouvez créer dans les deux réseaux network-a et network-c combinés doit être inférieur ou égal à 15 000.

Appairage de réseaux VPC et règles de transfert internes

Pour un réseau VPC donné, Google Cloud calcule un nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes dans le groupe d'appairage à l'aide de la méthode suivante :

  • Étape 1. Pour le réseau donné, déterminez la limite la plus élevée parmi les deux suivantes :

    • Nombre maximal de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne dans le réseau donné
    • Nombre de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne dans le groupe d'appairage
  • Étape 2. Pour chacun des réseaux restants dans le groupe d'appairage, déterminez la limite la plus élevée parmi les deux suivantes :

    • Nombre maximal de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne dans le réseau de pairs
    • Nombre de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne dans le groupe d'appairage
  • Étape 3. Identifiez la valeur la plus faible dans la liste créée à l'étape 2.

  • Étape 4. Prenez le plus grand des deux nombres déterminés aux étapes 1 et 3. Il s'agit du nombre effectif de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne pouvant être créées dans le groupe d'appairage pour le réseau donné.

Supposons que vous disposez des quatre réseaux VPC network-a, network-b, network-c et network-d :

  • network-a est appairé à network-b et network-b est appairé à network-a.
  • network-a est appairé à network-c et network-c est appairé à network-a.
  • network-c est appairé à network-d et network-d est appairé à network-c.

Chaque réseau est par ailleurs soumis aux limites suivantes :

Réseau Nombre maximal de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne dans le réseau donné Nombre de règles de transfert pour l'équilibrage de charge interne dans le groupe d'appairage
network-a 160 150
network-b 75 80
network-c 75 75
network-d 75 95

Pour chaque réseau VPC, Google Cloud calcule le nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes dans ce groupe d'appairage :

  • Le groupe d'appairage du réseau network-a contient les réseaux network-a, network-b et network-c. Le nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes dans le groupe d'appairage est calculé comme suit :

    1. Dans network-a : max(160,150) = 160
    2. Dans les réseaux de pairs restants :
      • network-b : max(75,80) = 80
      • network-c : max(75,75) = 75
    3. min(80,75) = 75
    4. max(160,75) = 160
      • Nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charges internes par groupe d'appairage pour le réseau network-a : 160
  • Le groupe d'appairage du réseau network-b contient les réseaux network-b et network-a. Le nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes dans le groupe d'appairage est calculé comme suit :

    1. Dans network-b : max(75,80) = 80
    2. Dans les réseaux de pairs restants :
      • network-a : max(160,150) = 160
    3. min(160) = 160
    4. max(80,160) = 160
      • Nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charges internes par groupe d'appairage pour le réseau network-b : 160
  • Le groupe d'appairage du réseau network-c contient les réseaux network-c, network-a et network-d. Le nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes dans le groupe d'appairage est calculé comme suit :

    1. Dans network-c : max(75,75) = 75
    2. Dans les réseaux de pairs restants :
      • network-a : max(160,150) = 160
      • network-d : max(75,95) = 95
    3. min(160,95) = 95
    4. max(75,95) = 95
      • Nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charges internes par groupe d'appairage pour le réseau network-c : 95
  • Le groupe d'appairage du réseau network-d contient les réseaux network-d et network-c. Le nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charge internes dans le groupe d'appairage est calculé comme suit :

    1. Dans network-d : max(75,95) = 95
    2. Dans les réseaux de pairs restants :
      • network-c : max(75,75) = 75
    3. min(75) = 75
    4. max(95,75) = 95
      • Nombre effectif de règles de transfert pour les équilibreurs de charges internes par groupe d'appairage pour le réseau network-d : 95

Par instance

Les limites suivantes s'appliquent aux instances de VM. Sauf indication contraire, ces limites ne peuvent pas être augmentées. Pour connaître les quotas appliqués aux VM, consultez la page Quotas Compute Engine.

Élément Limite Remarques
Unité de transmission maximale (MTU) 1 460 ou 1 500 octets selon la configuration du VPC Dans les instances utilisant des MTU de taille plus importante, certains paquets risquent d'être perdus. Il est impossible d'augmenter cette valeur MTU.
Nombre maximal d'interfaces réseau 8 Les interfaces réseau sont définies lors de la création de l'instance et ne peuvent pas être changées lors de modifications ultérieures de l'instance.
Nombre maximal de plages d'adresses IP d'alias par interface réseau 10 Nombre de plages d'adresses IP d'alias que vous pouvez allouer à une interface réseau sans dépasser le quota correspondant au nombre total de plages d'adresses IP d'alias attribuées dans le réseau VPC.

Google Cloud ne prend pas en compte la taille du masque de réseau de la plage d'adresses IP d'alias. Par exemple, une plage /24 individuelle correspond à une plage d'adresses IP unique et une plage /23 individuelle correspond aussi à une plage d'adresses IP unique.

Contactez l'équipe commerciale Google Cloud si vous souhaitez augmenter cette limite.
Interfaces réseau par réseau VPC 1 Chaque interface réseau doit être connectée à un réseau VPC unique. Une instance ne peut avoir qu'une seule interface réseau dans un réseau VPC donné.
Durée maximale pour les connexions TCP inactives 10 minutes Les réseaux VPC suppriment automatiquement les connexions TCP inactives au bout de 10 minutes. Vous ne pouvez pas changer cette limite, mais vous pouvez utiliser les messages keepalive TCP pour empêcher la désactivation des connexions aux instances. Consultez les conseils sur l'utilisation de Compute Engine pour en savoir plus.
Débit maximal de sortie de données vers une adresse IP interne de destination Variable selon le type de machine de la VM Pour en savoir plus, consultez les sections Sortie vers une adresse IP interne de destination et Types de machines dans la documentation Compute Engine.
Débit maximal de sortie de données vers une adresse IP externe de destination Tous les flux : environ 7 Gbit/s (gigabits par seconde) soutenus
Flux unique : 3 Gbit/s soutenus
Pour en savoir plus, consultez la section Sortie vers une adresse IP externe de destination dans la documentation Compute Engine.
Débit maximal d'entrée de données pour une adresse IP interne de destination Aucune limite artificielle Pour en savoir plus, consultez la section Entrée vers une adresse IP interne de destination dans la documentation Compute Engine.
Débit maximal d'entrée de données pour une adresse IP externe de destination Jusqu'à 20 Gbit/s
Jusqu'à 1 800 000 paquets par seconde
Pour en savoir plus, consultez la section Entrée vers une adresse IP externe de destination dans la documentation Compute Engine.

Limites de journalisation des connexions

Le nombre maximal de connexions pouvant être consignées par instance de VM dépend de son type de machine. Les limites de journalisation des connexions sont exprimées en nombre maximal de connexions pouvant être enregistrées dans un intervalle de cinq secondes.

Type de machine de l'instance Nombre maximal de connexions enregistrées dans un intervalle de 5 secondes
f1-micro 100 connexions
g1-small 250 connexions
Types de machines comportant de 1 à 8 processeurs virtuels 500 connexions par processeur virtuel
Types de machines ayant plus de 8 processeurs virtuels 4 000 (500×8) connexions

Connectivité hybride

Les liens suivants vous permettent d'accéder aux quotas et limites pour Cloud VPN, Cloud Interconnect et Cloud Router :

Présentation

Virtual Private Cloud impose des quotas sur l'utilisation des ressources pour différentes raisons. Il s'agit, par exemple, de préserver la communauté des utilisateurs de Google Cloud en empêchant les pics d'utilisation imprévus. Les quotas aident également les utilisateurs qui explorent Google Cloud avec la version gratuite à ne pas dépasser les limites de leur version d'essai.

Tous les projets débutent avec les mêmes quotas, que vous pouvez modifier en demandant un quota supplémentaire. Certains quotas peuvent augmenter automatiquement en fonction de votre utilisation d'un produit.

Autorisations

Pour afficher les quotas ou demander une augmentation de quota, les membres IAM doivent disposer de l'un des rôles suivants.

Tâche Rôle requis
Vérifier les quotas d'un projet Propriétaire ou éditeur du projet ou Lecteur de quotas
Modifier les quotas, demander un quota supplémentaire Propriétaire ou Éditeur de projet, Administrateur de quotas ou rôle personnalisé disposant de l'autorisation serviceusage.quotas.update

Vérifier les quotas

Dans Cloud Console, accédez à la page Quotas.

À l'aide de l'outil de ligne de commande gcloud, exécutez la commande suivante pour vérifier les quotas. Remplacez [PROJECT_ID] par votre ID de projet.

        gcloud compute project-info describe --project [PROJECT_ID]

Pour vérifier le quota que vous avez déjà consommé dans une région, exécutez la commande suivante :

        gcloud compute regions describe example-region

Erreurs lors du dépassement de votre quota

Si vous dépassez un quota avec une commande gcloud, gcloud génère un message d'erreur quota exceeded et renvoie le code de sortie 1.

Si vous dépassez un quota avec une requête API, Google Cloud renvoie le code d'état HTTP suivant : HTTP 413 Request Entity Too Large.

Demander une augmentation du quota

Demandez des quotas supplémentaires à partir de la page Quotas dans Cloud Console. Le traitement des demandes de quotas nécessite un délai de 24 à 48 heures.

  1. Accédez à la page Quotas.

    Accéder à la page Quotas

  2. Sur la page Quotas, sélectionnez les quotas à modifier.
  3. En haut de la page, cliquez sur le bouton Modifier les quotas.
  4. Indiquez votre nom, votre adresse e-mail et votre numéro de téléphone, puis cliquez sur Suivant.
  5. Remplissez votre demande de quota, puis cliquez sur Suivant.
  6. Envoyez la demande.

Disponibilité des ressources

Chaque quota représente le nombre maximal de ressources que vous pouvez créer pour un type de ressource donné, sous réserve de disponibilité. Il est important de noter que les quotas ne garantissent pas la disponibilité des ressources. Même si vous disposez d'un quota, vous ne pourrez pas créer une ressource si celle-ci n'est pas disponible. Par exemple, vous pouvez disposer d'un quota suffisant pour créer une adresse IP régionale externe dans la région us-central1, mais l'opération est impossible si aucune adresse IP externe n'est disponible dans cette région. La disponibilité des ressources par zone peut également avoir une incidence sur votre capacité à créer des ressources.

Les situations dans lesquelles des ressources sont indisponibles dans une région entière sont rares. Cependant, les ressources d'une zone peuvent parfois être épuisées, ce qui n'a généralement pas d'incidence sur le contrat de niveau de service applicable au type de ressource. Pour plus d'informations, consultez le contrat de niveau de service correspondant à la ressource.