Instances

Cette page présente les instances Cloud Spanner et leurs deux caractéristiques principales, les configurations d'instance et la capacité de calcul.

Présentation des instances

Pour utiliser Cloud Spanner, vous devez d'abord créer une instance Cloud Spanner dans votre projet Google Cloud. Cette instance va allouer les ressources utilisées par les bases de données Cloud Spanner dans cette instance.

La création d'une instance implique deux décisions importantes concernant la configuration de l'instance et la capacité de calcul. Les choix que vous ferez détermineront l'emplacement et la quantité des ressources de stockage et de diffusion de l'instance.

Une fois l'instance créée, vous pouvez la répertorier, la modifier ou la supprimer. Cloud Spanner est un service de base de données entièrement géré qui supervise ses propres tâches et ressources sous-jacentes, y compris la surveillance et le redémarrage des processus si nécessaire, sans temps d'arrêt. Étant donné qu'il n'est pas nécessaire d'arrêter ou de redémarrer manuellement une instance donnée, Cloud Spanner ne permet pas de le faire.

Configurations d'instance

La configuration d'une instance permet de définir l'emplacement géographique et la réplication des bases de données au sein de cette instance. Lorsque vous créez une instance, vous devez décider si elle sera régionale (toutes les ressources seront comprises dans une seule région Google Cloud) ou multirégionale (les ressources s'étaleront sur plusieurs régions). Pour ce faire, sélectionnez une configuration d'instance, qui déterminera l'emplacement de stockage des données de votre instance. Les configurations régionales et multirégionales sont décrites plus en détail ci-dessous.

Pour en savoir plus sur les configurations d'instance, consultez la page Configurations régionales et multirégionales.

Capacité de calcul

La capacité de calcul définit la quantité de ressources de serveur et de stockage disponibles pour les bases de données d'une instance. Lorsque vous créez une instance, vous spécifiez sa capacité de calcul en nombre d'unités de traitement ou en nombre de nœuds, 1000 unités de traitement étant égales à 1 nœud.

L'unité de mesure que vous utilisez n'a pas d'importance, sauf si vous créez une instance dont la capacité de calcul est inférieure à 1 000 unités de traitement (1 nœud). Dans ce cas, vous devez utiliser les unités de traitement pour spécifier la capacité de calcul de l'instance.

Pour en savoir plus sur la capacité de calcul, consultez la section Capacité de calcul, nœuds et unités de traitement.

Étape suivante