Exemples

Vous pouvez utiliser Google Cloud Shell pour :

Vous pouvez également utiliser Cloud Shell pour effectuer d'autres tâches de gestion relatives à vos projets et à vos ressources Google Cloud Platform. Pour cela, utilisez l'outil de ligne de commande gcloud du SDK Cloud ou les autres outils disponibles.

Les exemples suivants montrent comment effectuer certaines tâches courantes à l'aide de Cloud Shell.

Gérer des ressources Compute Engine

Depuis une session Cloud Shell, vous pouvez gérer des ressources Compute Engine, telles que des instances de machine virtuelle, à l'aide de l'outil de ligne de commande gcloud.

Exemple :

  1. Démarrez Cloud Shell depuis la console GCP.

  2. Saisissez les informations suivantes dans l'invite de commande Cloud Shell :

    # List all compute instances in the project
    gcloud compute instances list
    
    # Grep the serial console output from all instances in the project
    # for a specific pattern in the output.
    gcloud compute instances list | \
    awk 'NR > 1 { print "--zone " $2 " " $1 }' | \
    xargs -L1 gcloud compute instances get-serial-port-output | \
    grep BREAK-IN
    

Gérer des données Cloud SQL

Depuis une session Cloud Shell, vous pouvez gérer des données Cloud SQL à l'aide de gcloud et du client d'administration de base de données.

Par exemple, dans le cas d'une instance Cloud SQL pour MySQL, saisissez les informations suivantes dans l'invite de commande Cloud Shell :

# Set the project of interest
gcloud config set project hello-world-314

# Create a Cloud SQL instance
gcloud sql instances create my-instance

# Assign the instance an IPv4 address, because Compute Engine
# does not yet support IPv6 addresses.
gcloud sql instances patch --assign-ip my-instance

# Set the root user password for the instance.  Replace the [PASSWORD]
# placeholder with the actual password you want to use.
gcloud sql users set-password root --host % --instance my-instance --password [PASSWORD]

# Connect to the instance.
gcloud sql connect my-instance --user=root

La commande gcloud et le client mysql renvoient le résultat suivant :

Whitelisting your IP for incoming connection for 5 minutes...done.
Connecting to database with SQL user [root]. Enter password:

Welcome to the MySQL monitor.  Commands end with ; or \g.
Your MySQL connection id is 101436
Server version: 5.7.14-google-log (Google)
Copyright (c) 2000, 2017, Oracle and/or its affiliates. All rights reserved.
Oracle is a registered trademark of Oracle Corporation and/or its
affiliates. Other names may be trademarks of their respective
owners.
Type 'help;' or '\h' for help. Type '\c' to clear the current input statement.
mysql>

Gérer des données Cloud Storage

Vous pouvez également utiliser l'outil gsutil de Cloud Shell pour gérer des ressources Cloud Storage. Vous pouvez créer et supprimer des buckets et des objets, copier et déplacer des données stockées, et gérer les LCA d'un bucket et d'un objet. L'outil gsutil vous permet également de transférer des données depuis et vers votre instance Cloud Shell.

Par exemple, saisissez les informations suivantes dans l'invite de commande Cloud Shell :

# Create a Cloud Storage bucket
gsutil mb gs://my-bucket-555

# Upload some data to the Cloud Storage bucket you created
gsutil cp test.dat gs://my-bucket-555

Gérer des clusters Container Engine

Vous pouvez créer et gérer des clusters Container Engine depuis la ligne de commande Cloud Shell.

Par exemple, saisissez les informations suivantes dans l'invite de commande Cloud Shell :

gcloud config set compute/zone us-central1-a
gcloud container clusters create my-cluster

Une fois le cluster créé, démarrez l'outil kubectl et utilisez-le pour gérer le cluster :

gcloud container clusters get-credentials my-cluster
kubectl get nodes
...
kubectl cluster-info
...

Exécuter et déployer une application App Engine en Python

Procédez comme suit dans une session Cloud Shell :

  1. Créez un répertoire pour l'application :

    mkdir helloworld && cd helloworld
    
  2. Créez app.yaml et helloworld.py avec du contenu provenant de l'exemple "Hello World" en Python de Google App Engine.

  3. Démarrez une instance de déploiement du serveur d'applications :

    dev_appserver.py ./
    
  4. Cliquez sur l'icône Aperçu sur le Web Icône du serveur dans la barre d'outils Cloud Shell et choisissez le port 8080. Un onglet s'ouvre dans votre navigateur et se connecte au serveur que vous venez de démarrer.

  5. Déployez votre serveur Hello World dans l'environnement de production App Engine :

    gcloud app deploy ./app.yaml
    

Une fois l'application déployée, vous pouvez y accéder dans votre navigateur Web via l'URL http://<project-id>.appspot.com.

Exécuter et déployer une application App Engine en Java

Procédez comme suit :

  1. Dans une session Cloud Shell, suivez les étapes du tutoriel sur Java de Google App Engine.

  2. Démarrez une instance de déploiement du serveur d'applications :

    mvn appengine:devserver -Dappengine.address=0.0.0.0
    

    Cela garantit que le serveur est accessible via le proxy HTTP de Cloud Shell.

  3. Cliquez sur l'icône Aperçu sur le Web Icône du serveur dans la barre d'outils Cloud Shell et choisissez le port 8080. Un onglet s'ouvre dans votre navigateur et se connecte au serveur que vous venez de démarrer.

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…