Créer et gérer des projets

Les projets Google Cloud constituent une base pour la création, l'activation et l'utilisation de tous les services Google Cloud, comme la gestion des API, la facturation, l'ajout et la suppression de collaborateurs, et la gestion des autorisations pour les ressources Google Cloud.

Cette page explique comment créer et gérer des projets Google Cloud à l'aide de l'API Cloud Resource Manager et de la console Google Cloud.

Avant de commencer

Pour en savoir plus sur les ressources du projet, consultez la présentation de la hiérarchie des ressources. Pour obtenir des conseils sur la configuration de la hiérarchie des ressources, consultez la page Décider d'une hiérarchie de ressources pour votre zone de destination Google Cloud.

Les éléments suivants sont utilisés pour identifier votre projet:

  • Nom de projet : nom lisible attribué à votre projet.

    Le nom de projet n'est utilisé par aucune API Google. Vous pouvez modifier le nom d'un projet à tout moment, aussi bien pendant qu'après la création du projet. Les noms de projet ne doivent pas nécessairement être uniques.

  • ID de projet : identifiant unique global pour votre projet.

    Un ID de projet est une chaîne unique utilisée pour différencier votre projet des autres dans Google Cloud. Une fois que vous avez saisi un nom de projet, la console Google Cloud génère un ID de projet unique qui peut être une combinaison de lettres, de chiffres et de traits d'union. Nous vous recommandons d'utiliser l'ID de projet généré, mais vous pouvez le modifier lors de la création du projet. Une fois le projet créé, l'ID du projet est définitif.

    Un ID de projet doit répondre aux exigences suivantes:

    • L'ID doit contenir entre 6 et 30 caractères.
    • L'ID ne peut contenir que des lettres minuscules, des chiffres et des traits d'union.
    • Doit commencer par une lettre.
    • Il ne peut pas se terminer par un trait d'union.
    • Il ne peut pas être déjà utilisé ou avoir été utilisé précédemment (y compris pour des projets supprimés).
    • Ne peut pas contenir de chaînes restreintes, telles que google, null, undefined et ssl.
  • Numéro de projet : identifiant unique généré automatiquement pour votre projet.

N'incluez pas d'informations sensibles telles que des informations permettant d'identifier personnellement l'utilisateur ou des données de sécurité dans le nom de votre projet, son ID de projet ou d'autres noms de ressources. L'ID de projet est utilisé dans le nom de nombreuses autres ressources Google Cloud, et toute référence au projet ou à des ressources associées expose l'ID du projet et le nom de la ressource.

Créer un projet

Pour créer un projet, vous devez disposer de l'autorisation resourcemanager.projects.create. Cette autorisation est incluse dans des rôles tels que le rôle de créateur de projet (roles/resourcemanager.projectCreator). Celui-ci est attribué par défaut à l'ensemble du domaine d'une nouvelle ressource d'organisation et aux utilisateurs de l'essai gratuit. Pour savoir comment attribuer le rôle à des utilisateurs individuels et limiter l'accès à l'échelle des ressources de l'organisation, consultez la page Gérer les rôles d'organisation par défaut.

Si vous ne spécifiez pas la ressource parente, une ressource parente est sélectionnée automatiquement, le cas échéant, en fonction du domaine du compte utilisateur.

Vous pouvez créer un projet à l'aide de la console Google Cloud, de Google Cloud CLI ou de la méthode projects.create().

Console

Pour créer un projet, procédez comme suit :

  1. Accédez à la page Gérer les ressources de la console Google Cloud.

    Accéder à la page Gérer les ressources

    Les étapes restantes apparaîtront automatiquement dans la console Google Cloud.

  2. Dans la liste déroulante Sélectionner une organisation en haut de la page, sélectionnez la ressource d'organisation dans laquelle vous souhaitez créer un projet. Si vous êtes un utilisateur de la version d'essai sans frais, vous pouvez ignorer cette étape. Cette liste n'apparaîtra pas.
  3. Cliquez sur Créer un projet.
  4. Dans la fenêtre Nouveau projet qui s'affiche, saisissez un nom de projet, puis sélectionnez un compte de facturation si nécessaire. Le nom du projet ne peut contenir que des lettres, des chiffres, des guillemets simples, des traits d'union, des espaces ou des points d'exclamation. Il doit comporter entre 4 et 30 caractères.
  5. Indiquez l'organisation ou le dossier parent dans la zone Emplacement. Cette ressource sera le parent hiérarchique du nouveau projet. Si l'option Aucune organisation est proposée, vous pouvez la sélectionner pour créer votre projet en tant que niveau supérieur de sa propre hiérarchie de ressources.
  6. Une fois les détails du nouveau projet renseignés, cliquez sur Créer.

gcloud

  1. Dans la console Google Cloud, activez Cloud Shell.

    Activer Cloud Shell

    En bas de la fenêtre de la console Google Cloud, une session Cloud Shell démarre et affiche une invite de ligne de commande. Cloud Shell est un environnement shell dans lequel Google Cloud CLI est déjà installé, et dans lequel des valeurs sont déjà définies pour votre projet actuel. L'initialisation de la session peut prendre quelques secondes.

  2. Pour créer un projet, utilisez la commande gcloud projects create :

    gcloud projects create PROJECT_ID
    

    PROJECT_ID correspond à l'ID du projet que vous souhaitez créer. L'ID du projet doit commencer par une lettre en minuscule et ne peut contenir que des lettres ASCII, des chiffres et des tirets. Il doit comporter entre 6 et 30 caractères.

    Pour créer un projet avec une ressource Organisation ou un dossier comme parent, utilisez les options --organization ou --folder. Comme une ressource ne peut avoir qu'un parent, seul l'un de ces indicateurs peut être utilisé.

    gcloud projects create PROJECT_ID --organization=ORGANIZATION_ID
    
    gcloud projects create PROJECT_ID --folder=FOLDER_ID
    

API

Certains mots ne peuvent pas être utilisés dans l'ID d'un projet créé à l'aide de la méthode projects.create(). Voici quelques exemples : google, null, undefined et ssl. Lorsque vous utilisez un mot restreint, la requête renvoie une erreur INVALID_ARGUMENT.

La requête ci-dessous crée uniquement un projet et ne l'associe pas automatiquement à un compte de facturation. La méthode projects.updateBillingInfo permet de définir ou de mettre à jour le compte de facturation associé à un projet.

Requête pour créer un projet :

POST https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects/
Authorization: *************
Content-Type: application/json

{
    "projectId": "our-project-123",
    "name": "my project",
    "labels": {
      "mylabel": "prod"
    }
}

Réponse pour la création du projet :

{
    "name": "operations/pc.123456789",
}

Requête pour l'opération Get :

GET https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/operations/pc.123456789
Authorization: *************
Content-Type: application/json

Réponse pour l'opération Get :

{
    "name": "operations/pc.123456789",
    "done": true,
    "response": {
        "@type": "type.googleapis.com/google.cloudresourcemanager.v3.Project",
        "projectNumber": "464036093014",
        "projectId": "our-project-123",
        "lifecycleState": "ACTIVE",
        "name": "my project",
        "labels": {
        "mylabel": "prod"
        },
    "createTime": "2016-01-07T21:59:43.314Z"
    }
}

Créer un projet à l'aide d'un compte de service

Vous pouvez utiliser un compte de service pour automatiser la création de projet. Comme les comptes utilisateur, les comptes de service peuvent se voir accorder l'autorisation de créer des projets dans une ressource d'organisation. Les comptes de service ne sont pas autorisés à créer des projets en dehors d'une ressource d'organisation et doivent spécifier la ressource parente lors de la création d'un projet. Les comptes de service peuvent créer un projet à l'aide de gcloud CLI ou de la méthode projects.create().

Gérer des quotas de projets

S'il vous reste moins de 30 projets dans votre quota, une notification affiche le nombre de projets restants sur la page Nouveau projet. Une fois que vous avez atteint la limite de votre projet, vous devez demander une augmentation de cette limite pour pouvoir créer d'autres projets. Vous pouvez également planifier la suppression de certains projets au bout de 30 jours sur la page Gérer les ressources. Les projets supprimés de façon réversible par les utilisateurs sont comptabilisés dans votre quota. Ces projets sont entièrement supprimés après 30 jours.

Pour demander une plus grande capacité pour les projets dans votre quota, utilisez le formulaire de demande d'augmentation de quota de projet. Pour en savoir plus sur les quotas et leur utilisation, consultez la page d'assistance concernant les demandes de quota de projets dans le cadre de l'essai gratuit. Pour en savoir plus sur les rapports de facturation, consultez la page d'assistance Rapports de facturation.

Identifier des projets

Pour interagir avec les ressources Google Cloud, vous devez fournir des informations permettant l'identification du projet pour chaque requête. Un projet est identifié par son ID de projet et son numéro de projet.

Pour obtenir l'ID et le numéro de votre projet, procédez comme suit :

  1. Accédez à la page Tableau de bord de la console Google Cloud.

    Accéder à la page "Tableau de bord"

  2. Cliquez sur la liste déroulante de sélection du projet située en haut de la page. Sélectionnez votre projet dans la fenêtre Sélectionnez une organisation qui vous est présentée.

L'ID et le numéro du projet sont tous deux affichés sur la fiche Informations sur le projet du tableau de bord du projet :

Dans l'exemple ci-dessus, le nom du projet est My Sample Project et l'ID du projet est my-sample-project-191923.

Obtenir un projet existant

Vous pouvez obtenir un projet existant à l'aide de la console Google Cloud ou de la méthode projects.get().

Si vous n'êtes pas propriétaire du projet, vous devez disposer des autorisations incluses dans le rôle Navigateur (roles/browser).

Console

Pour afficher un projet à l'aide de la console Google Cloud, procédez comme suit:

  1. Accédez à la page Tableau de bord dans la console Google Cloud.

    Accéder à la page "Tableau de bord"

  2. Dans le sélecteur de projet en haut de la page, sélectionnez votre projet.

gcloud

  1. Dans la console Google Cloud, activez Cloud Shell.

    Activer Cloud Shell

    En bas de la fenêtre de la console Google Cloud, une session Cloud Shell démarre et affiche une invite de ligne de commande. Cloud Shell est un environnement shell dans lequel Google Cloud CLI est déjà installé, et dans lequel des valeurs sont déjà définies pour votre projet actuel. L'initialisation de la session peut prendre quelques secondes.

  2. Pour obtenir les métadonnées d'un projet, utilisez la commande gcloud projects describe :

    gcloud projects describe PROJECT_ID
    

    PROJECT_ID correspond à l'ID du projet que vous souhaitez afficher.

API

Requête :

GET https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects/our-project-123

Solution :

{
    "projectNumber": "464036093014",
    "projectId": "our-project-123",
    "lifecycleState": "ACTIVE",
    "name": "my project",
    "labels": {
        "mylabel": "prod"
    },
    "createTime": "2016-01-07T21:59:43.314Z"
}

Répertorier des projets

Répertorier tous les projets d'une ressource

Pour répertorier tous les projets qui sont des enfants directs d'une ressource, utilisez la méthode projects.list v3 avec la ressource parente spécifiée dans la requête :

Requête :

GET https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects

{
    "parent": "folders/662951040570"
}

Réponse :

{
    "projects": [
    {
        "name": "projects/951040570662",
        "parent": "folders/662951040570",
        "projectId": "tokyo-rain-123",
        "state": "ACTIVE",
        "displayName": "Tokyo Rain"
        "createTime": "2013-11-13T20:31:53.308Z"
        "updateTime": "2013-11-13T20:31:53.308Z"
        "etag": "BwWUlZ6XEfY="
    }
    ]
}

Rechercher des projets

Pour rechercher des projets correspondant à la requête spécifiée, utilisez gcloud alpha resource-manager projects search en transmettant la requête dans l'option --query. Le champ d'application de la recherche inclut tous les projets pour lesquels l'utilisateur dispose de l'autorisation projects.get.

gcloud

  1. Dans la console Google Cloud, activez Cloud Shell.

    Activer Cloud Shell

    En bas de la fenêtre de la console Google Cloud, une session Cloud Shell démarre et affiche une invite de ligne de commande. Cloud Shell est un environnement shell dans lequel Google Cloud CLI est déjà installé, et dans lequel des valeurs sont déjà définies pour votre projet actuel. L'initialisation de la session peut prendre quelques secondes.

  2. Pour obtenir la liste de tous les projets, utilisez la commande gcloud alpha projects search:

    gcloud alpha projects search --query="displayName=rek*"
    <table output showing the projects with display names starting from rek eg. rekey-project-2, rekha-project>
    
    gcloud alpha projects search --query="state:DELETE_REQUESTED"
    <table output showing the projects for which delete has been requested>
    

API

Vous pouvez utiliser la méthode projects.search et une chaîne de requête pour renvoyer des ressources de projet spécifiques qui correspondent au filtre. Les résultats ne contiennent que des projets pour lesquels vous disposez de l'autorisation resourcemanager.projects.get.

L'extrait de code suivant renvoie la ressource de projet nommée "Tokyo Rain" :

Requête :

GET https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects:search?query=displayName%3ATokyo%2BRain

Réponse :

{
  "projects": [
    {
      "name": "projects/951040570662",
      "parent": "folders/662951040570",
      "projectId": "tokyo-rain-123",
      "state": "ACTIVE",
      "displayName": "Tokyo Rain",
      "createTime": "2013-11-13T20:31:53.308Z",
      "updateTime": "2013-11-13T20:31:53.308Z",
      "etag": "BwWUlZ6XEfY="
    }
  ]
}

L'extrait de code suivant renvoie toutes les ressources de projet présentant un libellé "red" (rouge) :

Requête :

GET https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects:search?query=labels.color%3Ared

Réponse :

{
  "projects": [
    {
      "name": "projects/951054970012",
      "parent": "folders/662951040570",
      "projectId": "Osaka-rain-234",
      "state": "ACTIVE",
      "displayName": "Osaka Rain",
      "createTime": "2013-11-13T20:31:53.308Z",
      "updateTime": "2013-11-13T20:31:53.308Z",
      "etag": "BwWUlZ6XEfY=",
      "labels": {
        "color": "red"
      }
    }
  ]
}

Si vous spécifiez les champs parent.type et parent.id dans le corps de la requête, l'autorisation resourcemanager.projects.list est vérifiée au niveau du parent. Si l'utilisateur dispose de cette autorisation, tous les projets situés sous le parent seront affichés une fois les filtres restants appliqués.

Si l'utilisateur ne dispose pas de cette autorisation, tous les projets pour lesquels il dispose de l'autorisation resourcemanager.projects.get seront renvoyés une fois les filtres restants appliqués.

Si aucun filtre n'est spécifié, l'appel renvoie les projets pour lesquels l'utilisateur dispose des autorisations resourcemanager.projects.get.

Mise à jour de projets

Vous pouvez mettre à jour des projets à l'aide de la console Google Cloud ou de la méthode projects.patch().

Les seuls champs pouvant être mis à jour sont ceux du nom du projet et des libellés. Pour en savoir plus sur la mise à jour des projets, consultez la page concernant la ressource "Projet" dans la documentation de référence sur les API.

Pour déplacer un projet dans la hiérarchie de vos ressources, consultez la page Déplacer un projet. Pour migrer un projet d'une ressource d'organisation vers une autre, consultez Migrer des projets.

Console

Pour mettre à jour le nom ou les libellés d'un projet à l'aide de la console Google Cloud, procédez comme suit :

  1. Dans la console Google Cloud, accédez à la page Paramètres de la section IAM et administration.

    Accéder à la page Paramètres de la section IAM et administration

    Les étapes restantes apparaîtront automatiquement dans la console Google Cloud.

  2. En haut de l'écran, cliquez sur la liste déroulante de sélection de projets.
  3. Dans la fenêtre Sélectionnez une organisation qui s'affiche, cliquez sur la liste déroulante des organisations, puis sélectionnez votre organisation. Si vous êtes un utilisateur de la version d'essai sans frais, ignorez cette étape car cette liste n'apparaîtra pas.
  4. Sélectionnez votre projet dans la liste qui apparaît.
  5. Pour changer le nom du projet, modifiez le champ Nom du projet, puis cliquez sur Enregistrer.
  6. Pour changer les libellés, cliquez sur Libellés dans la barre de navigation de gauche.

    En savoir plus sur l'utilisation des libellés.

gcloud

  1. Dans la console Google Cloud, activez Cloud Shell.

    Activer Cloud Shell

    En bas de la fenêtre de la console Google Cloud, une session Cloud Shell démarre et affiche une invite de ligne de commande. Cloud Shell est un environnement shell dans lequel Google Cloud CLI est déjà installé, et dans lequel des valeurs sont déjà définies pour votre projet actuel. L'initialisation de la session peut prendre quelques secondes.

  2. Pour mettre à jour le nom ou les libellés d'un projet, exécutez la commande gcloud alpha projects update :

    gcloud alpha projects update PROJECT_ID \
        --name=NAME \
        --update-labels=KEY=VALUE, ...
    

    Où :

    • PROJECT_ID est l'ID du projet que vous souhaitez mettre à jour.

    • NAME est le nouveau nom que vous souhaitez attribuer au projet.

    • KEY = VALUE, ... est une liste des paires clé/valeur correspondant aux libellés que vous souhaitez mettre à jour. Si un libellé existe déjà, sa valeur est modifiée. Si ce n'est pas le cas, un libellé est créé.

    Pour obtenir plus d'informations et connaître les options supplémentaires pouvant être utilisées avec cette commande, consultez la documentation du SDK Google Cloud CLI.

API

Pour mettre à jour un projet, procédez comme suit :

  • Récupérez l'objet project à l'aide de la méthode projects.get.

  • Modifiez les champs que vous souhaitez mettre à jour.

  • Appelez la méthode projects.patch.

L'exemple suivant met à jour le nom à afficher du projet en myproject et définit le libellé color sur red:

Requête :

PATCH https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects/PROJECT_NUMBER?updateMask=displayName,labels

PROJECT_NUMBER est l'ID numérique du projet que vous souhaitez mettre à jour.

Corps JSON de la requête :

{
  "displayName": "myproject",
  "labels": {
    "color": "red"
  }
}

Solution :

{
  "projects": [
    {
      "name": "projects/951054970012",
      "parent": "folders/662951040570",
      "projectId": "Osaka-rain-234",
      "state": "ACTIVE",
      "displayName": "myproject",
      "createTime": "2013-11-13T20:31:53.308Z",
      "updateTime": "2013-11-13T20:35:42.308Z",
      "etag": "BwWUlZ6XEfY=",
      "labels": {
        "color": "red"
      }
    }
  ]
}

Arrêter (supprimer) des projets

Vous pouvez arrêter des projets à l'aide de la console Google Cloud ou de la méthode projects.delete dans l'API. Pour pouvoir être arrêté de cette manière, un projet doit présenter l'état de cycle de vie ACTIVE.

Cette méthode marque immédiatement un projet à supprimer. Un e-mail de notification est envoyé dans la mesure du possible à l'utilisateur qui a lancé l'opération de suppression et aux contacts de catégorie technique répertoriés dans les contacts essentiels. Si la notification n'est pas envoyée, le projet est tout de même marqué pour suppression. S'il n'y a pas de contact dans la catégorie Technique, le contact de remplacement n'en est pas informé.

Un projet marqué pour suppression n'est pas utilisable. Si un compte de facturation est associé au projet, cette association est interrompue et n'est pas rétablie si l'opération de suppression du projet est annulée. Après 30 jours, le projet est complètement supprimé. Jusqu'à sa suppression complète, le projet peut rester visible, bien qu'il ne soit pas utilisable.

Pour arrêter le processus de suppression du projet pendant cette période de 30 jours, consultez les étapes à suivre pour restaurer un projet.

À la fin de cette période de 30 jours, le projet et toutes ses ressources sont supprimés et ne peuvent pas être récupérés. Jusqu'à sa suppression, le projet est pris en compte dans votre quota de projets.

Pour éviter de supprimer des projets importants, vous pouvez activer les recommandations sur le risque de modification. Les recommandations sur le risque de modification génèrent des avertissements lorsque vous essayez de supprimer des projets que Google Cloud a identifiés comme importants.

Si vous avez configuré la facturation pour un projet, il risque de ne pas être complètement supprimé tant que le cycle de facturation en cours n'est pas fini et que votre compte n'est pas débité. Le nombre et les types de services utilisés peuvent également avoir une influence sur le moment où le système supprime définitivement un projet. Pour en savoir plus sur la conservation et la suppression sécurisée des données, consultez la page Comment Google conserve-t-il les données recueillies ?.

Pour arrêter un projet, procédez comme suit :

Console

  1. Dans la console Google Cloud, accédez à la page Paramètres de la section IAM et administration.

    Accéder à la page Paramètres de la section IAM et administration

    Les étapes restantes apparaîtront automatiquement dans la console Google Cloud.

  2. Sur la page Paramètres IAM et administration, sélectionnez le projet que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Arrêter.

    L'option Arrêter ne s'affiche que pour les utilisateurs disposant de l'autorisation resourcemanager.projects.delete dans le projet en cours.

  3. Cliquez sur Arrêter.
  4. Saisissez l'ID du projet, puis cliquez sur Arrêter quand même.

gcloud

  1. Dans la console Google Cloud, activez Cloud Shell.

    Activer Cloud Shell

    En bas de la fenêtre de la console Google Cloud, une session Cloud Shell démarre et affiche une invite de ligne de commande. Cloud Shell est un environnement shell dans lequel Google Cloud CLI est déjà installé, et dans lequel des valeurs sont déjà définies pour votre projet actuel. L'initialisation de la session peut prendre quelques secondes.

  2. Pour supprimer un projet, utilisez la commande gcloud projects delete :

    gcloud projects delete PROJECT_ID
    

    PROJECT_ID correspond à l'ID du projet que vous souhaitez supprimer.

API

L'extrait de code suivant supprime le projet spécifié :

Requête :

DELETE https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects/my-project-123

Résoudre les problèmes de suppression de projets

Si le processus d'arrêt d'un projet échoue, consultez la page Résoudre les problèmes de suppression de projets pour en savoir plus.

Restaurer un projet

Les propriétaires de projets peuvent restaurer un projet supprimé tout au long de la période de récupération de 30 jours, qui commence à l'arrêt du projet. La restauration d'un projet le rétablit à l'état dans lequel il se trouvait avant son arrêt, à quelques exceptions près:

  • La facturation est désactivée sur le projet lorsque le projet est arrêté et que la facturation n'est pas automatiquement activée sur les projets restaurés. Le compte de facturation Cloud doit être réassocié manuellement après la restauration du projet. Vous devrez peut-être attendre quelques heures avant de pouvoir associer un projet récemment restauré à un compte de facturation.
  • Vous pouvez récupérer la plupart des ressources si vous restaurez un projet au cours de la période de 30 jours. La restauration de certains services prend du retard. Vous devrez peut-être attendre un certain temps avant que les services soient restaurés.
  • Certaines ressources, telles que les ressources Cloud Storage ou Pub/Sub, sont supprimées beaucoup plus tôt. Ces ressources risquent de ne pas être entièrement récupérables, même si vous restaurez le projet avant la fin des 30 jours.
  • Certains services peuvent avoir besoin d'être redémarrés manuellement. Pour en savoir plus, consultez la page Redémarrage des services Google Cloud Platform.

Vous devez disposer de l'autorisation resourcemanager.projects.undelete sur le projet que vous souhaitez restaurer. Pour restaurer un projet :

Console

Pour afficher le projet dans la console Google Cloud, vous devez disposer des autorisations suivantes:

  • resourcemanager.projects.list
  • resourcemanager.folders.list
  • resourcemanager.projects.get

Pour restaurer un projet à l'aide de la console Google Cloud:

  1. Accédez à la page Gérer les ressources de la console Google Cloud.

    Accéder à la page "Gérer les ressources"

  2. Dans le sélecteur de projets en haut de la page, sélectionnez votre ressource d'organisation.

  3. Sous la liste des ressources, dossiers et projets de l'organisation, cliquez sur Ressources en attente de suppression.

  4. Cochez la case correspondant au projet que vous souhaitez restaurer, puis cliquez sur Restaurer. Dans la boîte de dialogue qui s'affiche, confirmez que vous souhaitez restaurer le projet.

gcloud

  1. Dans la console Google Cloud, activez Cloud Shell.

    Activer Cloud Shell

    En bas de la fenêtre de la console Google Cloud, une session Cloud Shell démarre et affiche une invite de ligne de commande. Cloud Shell est un environnement shell dans lequel Google Cloud CLI est déjà installé, et dans lequel des valeurs sont déjà définies pour votre projet actuel. L'initialisation de la session peut prendre quelques secondes.

  2. Pour restaurer un projet, exécutez la commande gcloud projects undelete :

    gcloud projects undelete PROJECT_ID
    

    PROJECT_ID est l'ID ou le numéro du projet que vous souhaitez restaurer.

API

L'extrait de code suivant restaure le projet spécifié :

Requête :

POST https://cloudresourcemanager.googleapis.com/v3/projects/my-project-123:undelete