Quotas et limites Pub/Sub

Vous trouverez dans ce document des informations relatives aux quotas et aux limites de ressources pour Pub/Sub.

Afficher l'utilisation des quotas et gérer les limites de quotas

Pour un projet donné, vous pouvez consulter les limites de quota actuelles et l'utilisation des quotas dans le tableau de bord des quotas IAM et d'administration. Vous pouvez également utiliser ce tableau de bord pour :

  • Réduire les limites de quota
  • Envoyer une demande d'augmentation des limites de quotas

Pour en savoir plus sur la surveillance et les alertes relatives à votre utilisation des quotas, consultez la page Surveillance.

Attribution de l'utilisation du projet

Pour le débit d'abonné push, l'utilisation du quota est imputée au projet contenant l'abonnement push.

Pour les quotas suivants, l'utilisation est imputée au projet associé aux identifiants de l'appelant, et non au projet contenant la ressource demandée (c'est-à-dire le projet qui apparaît dans le sujet ou le nom d'abonnement) :

  • Débit d'éditeur
  • Débit d'abonné
  • Opérations d'administrateur

Par exemple, si un compte de service d'un projet A envoie une requête de publication dans un sujet d'un projet B, le quota est imputé sur le projet A. Chaque requête contient des identifiants qui incluent un ID de projet.

Quotas

Les quotas répertoriés dans le tableau suivant peuvent être affichés et modifiés par projet dans le tableau de bord des quotas d'API et de services.

Les quotas par région sont divisés en deux types :

  • Grandes régions : europe-west1, us-central1, us-east1, us-west1
  • Petites régions : toutes les autres régions

Quota Limite de quota par défaut Description
Débit d'éditeur par région
  • 120 000 000 ko par minute (2 Go/s) dans les grandes régions
  • 12 000 000 ko par minute (200 Mo/s) dans les petites régions

pubsub.googleapis.com/regionalpublisher

L'utilisation du quota est basée sur la taille des PubsubMessage publiés :

Sachez que plusieurs messages peuvent être inclus dans une seule requête de publication. Aucuns frais de quota supplémentaires par message ne sont appliqués.

Débit d'abonné pull par région
  • 240 000 000 ko par minute (4 Go/s) dans les grandes régions
  • 24 000 000 ko par minute (400 Mo/s) dans les petites régions

pubsub.googleapis.com/regionalsubscriber

L'utilisation du quota est basée sur la taille des PubsubMessage renvoyés :

Débit d'accusé de réception par région
  • 240 000 000 ko par minute (4 Go/s) dans les grandes régions
  • 24 000 000 ko par minute (400 Mo/s) dans les petites régions

pubsub.googleapis.com/regionalacknowledger

L'utilisation du quota est basée sur la taille des requêtes Acknowledge et ModifyAckDeadline :

Débit d'abonné push par région
  • 8 400 000 ko par minute (140 Mo/s) dans les grandes régions
  • 1 200 000 ko par minute (20 Mo/s) dans les petites régions

pubsub.googleapis.com/regionalpushsubscriber

Pour les requêtes de distribution push effectuées sur le point de terminaison push, l'utilisation du quota est basée sur la taille des PubsubMessage adressés au point de terminaison push.

Débit d'abonné StreamingPull par région
  • 240 000 000 ko par minute (4 Go/s) dans les grandes régions
  • 24 000 000 ko par minute (400 Mo/s) dans les petites régions

pubsub.googleapis.com/regionalstreamingpullsubscriber

L'utilisation du quota est basée sur la taille des PubsubMessage transmis à l'abonné :

Sachez que les bibliothèques clientes utilisent les opérations StreamingPull dans la mesure du possible.

Nombre de connexions StreamingPull ouvertes par région
  • 72 000 connexions ouvertes à la fois dans les grandes régions
  • 24 000 connexions ouvertes à la fois dans les petites régions

pubsub.googleapis.com/regionalstreamingpullconnections

Il s'agit du nombre de connexions StreamingPull ouvertes à un moment donné. Pour en savoir plus, consultez la section StreamingPull.

Opérations d'administrateur 6 000 par minute (100 opérations/s)

pubsub.googleapis.com/administrator

Chaque opération d'administrateur, telle que GetTopicRequest, impute une unité à ce quota.

Get*, List*, Create*, Delete*, ModifyPushConfig, SetIamPolicy, GetIamPolicy, TestIamPermissions, ValidateSchema, ValidateMessage et DetachSubscription correspondent à des opérations d'administration.

Unités de quota de débit

L'utilisation du quota de débit est mesurée en unités de 1 Ko. 1 Ko correspond à 1 000 octets. Par exemple, dans une requête PublishRequest contenant 105 messages de 50 octets chacun, la taille des données utilisateur correspond à 105 * 50 bytes = 5250 bytes. L'utilisation du quota est donc de max(1kB, ceil(5250 bytes/1000)) = 6kB.

Limites de ressources

Ressource Limites
Projet 10 000 sujets
10 000 abonnements associés ou dissociés
5 000 instantanés
10 000 schémas
Sujet 10 000 abonnements associés
5 000 instantanés associés
Si la conservation des messages du sujet est configurée, les messages publiés sur un sujet peuvent être conservés dans un stockage persistant jusqu'à 31 jours après leur publication.
Abonnement Par défaut, les messages non confirmés sont conservés dans un stockage persistant durant sept jours à compter de leur publication. Il n'y a pas de limite au nombre de messages conservés.
Si un abonné n'utilise pas son abonnement, celui-ci expire. Par défaut, le délai d'expiration est de 31 jours.
Schéma Taille du schéma (champ definition) : 50 Ko
Requête de publication 10 Mo (taille totale)
1 000 messages
Message Taille des messages (champ data) : 10 Mo
Attributs par message : 100
Taille de la clé d'attribut : 256 octets
Taille de la valeur d'attribut : 1 024 octets
Messages push en attente

3,000 * N par défaut.

30,000 * N pour les abonnements qui accusent réception de plus de 99 % des messages avec une latence des requêtes push moyenne inférieure à 1 seconde.

N correspond au nombre de régions de publication. Pour en savoir plus, consultez la page Utiliser des abonnements en mode push.

Flux StreamingPull 10 Mo/s par flux ouvert
Messages pull/StreamingPull Le service peut imposer des limites au nombre total de messages StreamingPull en attente par connexion. Si vous rencontrez de telles limites, augmentez la vitesse à laquelle vous accusez réception des messages et le nombre de connexions que vous utilisez.
Organiser les clés Si les messages ont des clés de tri, le débit d'éditeur maximal est de 1 Mbit/s pour chaque clé de tri.

Conseils et mises en garde

Opérations volumineuses

Si vous utilisez l'outil gcloud du SDK Cloud avec un compte utilisateur normal (c'est-à-dire autre qu'un compte de service), les opérations Pub/Sub sont limitées à un débit adapté aux opérations manuelles. Des débits dépassant cette limite génèrent l'erreur RESOURCE_EXHAUSTED. La solution consiste à vérifier que vous utilisez les identifiants du compte de service. Si vous souhaitez vous servir des identifiants du SDK Cloud pour l'automatisation, activez un compte de service pour vos opérations Pub/Sub.

Endpoints

Si vous disposez de quotas supplémentaires dans certaines régions, vous pouvez acheminer les requêtes vers ces régions à l'aide des points de terminaison régionaux Pub/Sub. Lorsque vous publiez des messages sur un point de terminaison mondial, le service Pub/Sub peut acheminer le trafic vers une région qui ne dispose pas d'un quota suffisant.

Incohérences de quotas

Des incohérences de quotas peuvent se produire lorsque les messages publiés ou reçus ont une taille inférieure à 1 000 octets. Exemple :

  • Si vous publiez 10 messages de 500 octets dans des requêtes distinctes, votre quota de publication sera de 10 000 octets. En effet, les messages dont la taille est inférieure à 1 000 octets sont automatiquement arrondis à la tranche de 1 000 octets supérieure.

  • Si vous recevez ces 10 messages via une seule réponse pull, l'utilisation de votre quota d'abonné peut n'être que de 5 Ko, car la taille réelle de chaque message est combinée pour déterminer le quota global.

  • L'inverse est également vrai. L'utilisation du quota d'abonné peut être supérieure à l'utilisation du quota de publication si vous publiez plusieurs messages via une seule requête de publication ou si vous recevez les messages via des requêtes pull distinctes.