Espaces de travail

Cloud Monitoring utilise les espaces de travail pour organiser les informations de surveillance. Cette page explique les concepts de l'espace de travail.

Pour en savoir plus sur la création d'un espace de travail, consultez la page Créer un espace de travail.

Qu'est-ce qu'un espace de travail ?

Un espace de travail est un outil permettant de surveiller les ressources contenues dans un ou plusieurs projets Google Cloud ou comptes AWS. Un espace de travail accède aux données de métrique des projets qu'il surveille, mais les données de métrique restent dans ces projets.

Projets hôtes

Chaque espace de travail dispose d'un projet hôte. Le projet hôte est le projet Google Cloud utilisé pour créer l'espace de travail. Le projet hôte donne son nom à l'espace de travail. Cette règle de nommage n'est pas configurable.

Le schéma suivant présente un espace de travail W surveillant son projet hôte, W :

Illustration d'un espace de travail à un seul projet.

Le projet hôte d'un espace de travail stocke l'intégralité du contenu de configuration des tableaux de bord, des règles d'alerte, des tests de disponibilité, des canaux de notification et des définitions de groupe que vous configurez. Si vous supprimez le projet hôte, vous supprimez également l'espace de travail.

Pour créer un espace de travail pour un projet Google Cloud, vous devez disposer de l'un des rôles répertoriés dans la section Autorisation de l'espace de travail.

Pour connaître la procédure détaillée de création d'un espace de travail, consultez la page Créer un espace de travail.

Projets surveillés

Un projet Google Cloud ou un compte AWS peut être surveillé par un seul espace de travail. Un espace de travail surveille toujours son projet hôte Google Cloud. Cependant, vous pouvez configurer un espace de travail pour surveiller jusqu'à 100 projets Google Cloud et comptes AWS.

Si vous prévoyez d'utiliser un espace de travail pour surveiller d'autres projets en plus du projet hôte, il est recommandé d'utiliser un nouveau projet Google Cloud vide pour héberger l'espace de travail, puis d'ajouter les projets et les comptes AWS que vous souhaitez surveiller à votre espace de travail. Cette stratégie vous permet de choisir le nom qui vous convient pour votre projet hôte et votre espace de travail, et vous offre plus de flexibilité pour déplacer les projets surveillés entre les espaces de travail. Le schéma suivant présente un espace de travail W surveillant les projets Google Cloud A et B ainsi que le compte AWS D :

Illustration d'un espace de travail multiprojets.

Pour en savoir plus, consultez la section Ajouter des projets surveillés.

Projets de connecteur AWS

Dans le schéma précédent, un projet Google Cloud connecte votre compte AWS surveillé à l'espace de travail. Le projet de connecteur AWS peut être un projet Google Cloud existant ou un projet Google Cloud créé spécifiquement à cet effet. Dans les deux cas, le projet de connecteur AWS doit se trouver dans la même organisation parente que l'espace de travail. Il est recommandé de créer un projet Google Cloud spécifique, servant uniquement de projet de connecteur AWS.

Sur le diagramme, le projet de connecteur porte un nom commençant par AWS Link. Pour trouver le nom et les détails de vos projets de connecteur AWS, dans le menu Surveillance de Cloud Console, sélectionnez Paramètres.

Le compte de facturation associé au projet de connecteur AWS est utilisé pour les frais Cloud Monitoring et Cloud Logging du compte AWS. Pour en savoir plus, consultez l'article Facturation.

N'utilisez pas les projets de connecteur AWS à d'autres fins. Ne les supprimez pas tant que l'espace de travail est connecté à votre compte AWS.

Billing

La création d'un espace de travail est gratuite.

Les frais liés à la journalisation et aux données de métriques ingérées par les projets surveillés sont associés au compte de facturation de ces projets. Pour les comptes AWS, il s'agit des comptes de facturation des projets de connecteur AWS :

  • Pour les projets Google Cloud, si des instances de VM contiennent des logiciels qui envoient des données de surveillance ou des journaux aux API Cloud Monitoring, ces données sont facturées. Ces logiciels incluent les agents de surveillance, les agents de journalisation et les bibliothèques tierces que vous pouvez installer, comme Prometheus. Tant que ces logiciels sont en cours d'exécution, des frais continuent à être générés.

  • Lorsque vous ajoutez un compte AWS à un espace de travail, les données de surveillance et de journalisation sont envoyées par les agents Cloud Monitoring, Cloud Logging ou d'autres logiciels au projet de connecteur AWS, dont le compte de facturation reçoit des frais.

Pour plus d'informations sur la tarification et les attributions gratuites, consultez la page Tarifs Cloud Monitoring.

Pour arrêter de générer tous les frais Cloud Monitoring liés à l'utilisation des métriques, effectuez l'une des opérations suivantes :

  • Désactivez les API Monitoring.
  • Empêchez les agents Cloud Monitoring, les agents Cloud Logging et les autres modules logiciels d'envoyer des métriques ou des journaux à votre projet Google Cloud ou aux projets de connecteurs AWS.

La suppression d'un projet de son espace de travail n'a aucune incidence sur les frais Cloud Monitoring liés à l'utilisation des journaux et des métriques.

Désactiver Monitoring

Pour désactiver la collecte de données Monitoring dans votre projet Google Cloud, procédez comme suit :

  1. Dans Cloud Console, sélectionnez le projet Google Cloud ou le projet de connecteur AWS, puis accédez à API et services :

    Accéder aux API et services

  2. Sélectionnez API Cloud Monitoring.

  3. Cliquez sur Désactiver l'API.

Étape suivante