Guide de démarrage rapide pour surveiller une instance Compute Engine

Cette page explique comment surveiller une instance de machine virtuelle (VM) Compute Engine avec Cloud Monitoring. Si vous souhaitez surveiller une instance de machine virtuelle (VM) Amazon EC2, consultez la section Démarrage rapide pour Amazon EC2.

Dans ce guide de démarrage rapide, vous allez :

  1. créer une instance de VM Compute Engine ;
  2. installer Apache HTTP Server ;
  3. installer les agents Cloud Monitoring et Logging.
  4. créer un test de disponibilité avec une règle d'alerte ;
  5. créer un tableau de bord et un graphique personnalisés ;
  6. afficher les journaux ;
  7. effectuer un nettoyage.

Avant de commencer

Pour utiliser Cloud Monitoring, vous devez créer un projet Google Cloud, activer la facturation pour votre projet et associer votre projet à un espace de travail.

Pour créer un projet et activer la facturation, procédez comme suit :

  1. Dans Cloud Console, accédez à Nouveau projet :

    Créer un projet

  2. Dans le champ Nom du projet, saisissez Quickstart, puis cliquez sur Créer.

  3. Accéder à la page Facturation :

    Accéder à Facturation

  4. En haut de la page, sélectionnez le projet Quickstart s'il n'est pas déjà sélectionné.

  5. Vous êtes invité à choisir un profil de paiement existant ou à en créer un.

Créer une instance Compute Engine

  1. Dans Cloud Console, accédez à Calcul, puis sélectionnez Compute Engine :

    Accéder à Compute Engine

  2. Pour créer une instance de VM, cliquez sur Créer.

  3. Renseignez les champs relatifs à votre instance comme suit :

    • Dans le champ Nom, saisissez lamp-1-vm.
    • Dans le champ Type de machine, sélectionnez Petite.
    • Assurez-vous que le disque de démarrage est configuré pour Debian GNU/Linux.
    • Dans le champ Pare-feu, sélectionnez Autoriser le trafic HTTP et Autoriser le trafic HTTPS.

    Conservez les valeurs par défaut dans les autres champs.

  4. Cliquez sur Créer. Patientez quelques minutes pendant le lancement de l'instance sur la page "Instances de VM".

  5. Pour ouvrir un terminal sur l'instance, cliquez sur SSH dans la colonne Connecter.

  6. Mettez à jour les listes de packages sur l'instance.

    sudo apt-get update
    
  7. Configurez le serveur HTTP Apache2.

    sudo apt-get install apache2 php7.0
    
  8. Ouvrez votre navigateur et connectez-vous au serveur HTTP Apache2 à l'aide de l'URL http://[External IP]. Remplacez [External IP] par l'adresse IP externe de l'instance Compute Engine. La page par défaut d'Apache2 s'affiche :

    Affichage de la page par défaut d'Apache2.

Installer des agents

Les instructions figurant dans cette section sont propres à Debian. Consultez les pages Installer l'agent Cloud Monitoring et Installer l'agent Cloud Logging pour obtenir des instructions d'installation pour d'autres systèmes d'exploitation, des liens vers des guides de dépannage et la procédure permettant de vérifier l'installation de l'agent.

Les agents Cloud Monitoring et Logging transmettent les journaux et les métriques de votre instance de VM à Monitoring et Logging :

  1. Basculez vers le terminal connecté à l'instance de VM ou créez-en un.

  2. Installez et démarrez l'agent Cloud Monitoring :

    • Ajoutez le dépôt de packages et mettez à jour la liste de packages :

      curl -sSO https://dl.google.com/cloudagents/add-monitoring-agent-repo.sh
      sudo bash add-monitoring-agent-repo.sh
      sudo apt-get update
      
    • Installez l'agent :

      sudo apt-get install stackdriver-agent
      
    • Démarrez l'agent :

      sudo service stackdriver-agent start
      
  3. Installez, configurez et démarrez l'agent Cloud Logging :

    • Ajoutez le dépôt de packages et mettez à jour la liste de packages :

      curl -sSO https://dl.google.com/cloudagents/add-logging-agent-repo.sh
      sudo bash add-logging-agent-repo.sh
      sudo apt-get update
      
    • Installez l'agent :

      sudo apt-get install google-fluentd
      
    • Installez la configuration de l'agent par défaut pour l'ingestion de données structurées dans Cloud Logging :

      sudo apt-get install google-fluentd-catch-all-config-structured
      

      L'agent Cloud Logging doit être configuré pour ingérer des données structurées ou non structurées. Il s'agit d'options exclusives. Si vous configurez l'agent pour les données non structurées, toutes les entrées de journal contiennent un champ textPayload. Cependant, si vous configurez l'agent pour les données structurées, comme c'est le cas dans ce guide de démarrage rapide, certains types de données de journal contiennent un champ jsonPayload. Pour plus d'informations, consultez la section Opérations de journalisation structurée.

    • Démarrez l'agent :

      sudo service google-fluentd start
      

Créer un test de disponibilité et une règle d'alerte

Pour créer un test de disponibilité, procédez comme suit :

  1. Dans Cloud Console, sélectionnez Surveillance :

    Accéder à Monitoring

    La première fois que vous accédez à Monitoring pour un projet Google Cloud, il crée un espace de travail et l'associe à votre projet. Ce processus est automatique, sauf si vous disposez d'un espace de travail multiprojets. Dans ce cas, une boîte de dialogue s'affiche et vous invite à choisir entre créer un espace de travail et ajouter le projet à un espace de travail existant. Sélectionnez l'option permettant de créer un espace de travail.

  2. Cliquez sur Tests de disponibilité.

  3. Cliquez sur Create Uptime Check (Créer un test de disponibilité).

    Boîte de dialogue

  4. Pour le titre, saisissez My Uptime Check, puis cliquez sur Suivant.

  5. Target (Cible) :

    1. Sélectionnez HTTP comme protocole.
    2. Sélectionnez Instance comme type de ressource.
    3. Dans le champ Applies To (S'applique à), sélectionnez Single (Une seule) et lamp-1-vm comme nom d'instance.
    4. Conservez les valeurs par défaut pour tous les autres champs, puis cliquez sur Next (Suivant).
  6. Response Validation (Validation de la réponse) : conservez les valeurs par défaut de ces champs et cliquez sur Next (Suivant).

  7. Alert & Notification (Alertes et notifications) :

    • Assurez-vous que le libellé du bouton bascule est Alerting is enabled (Les alertes sont activées).
    • Conservez les valeurs par défaut des champs de nom et de durée.
    • Pour ajouter un canal de notification à la règle d'alerte, dans la zone de texte intitulée Notification channels (Canaux de notification), cliquez sur Menu . Sélectionnez les canaux à ajouter, puis cliquez sur OK. Les notifications sont regroupées par ordre alphabétique pour chaque type de canal.

      Pour ajouter une entrée à la liste des cases à cocher, cliquez sur Manage notification channels (Gérer les canaux de notification) et suivez les instructions. Lorsque vous revenez à cette boîte de dialogue, cliquez sur Refresh (Actualiser) .

  8. Pour vérifier la configuration du test disponibilité, cliquez sur Test (Tester). Si un message Erreur de connexion – Refusée s'affiche, vous n'avez peut-être pas installé Apache HTTP Server ou vous avez peut-être spécifié le type de test HTTPS au lieu de HTTP. Pour les autres erreurs, consultez la page Vérifier le test de disponibilité.

  9. Cliquez sur Create (Créer). Lorsque l'opération de création aboutit, le message Check and alert created (Test et alerte créés) s'affiche, puis la page du tableau de bord Tests de disponibilité s'affiche.

    Le nouveau test de disponibilité est répertorié dans le tableau de bord des tests de disponibilité. Si vous cliquez sur le nom du test, vous ouvrez la vue détaillée de ce test de disponibilité. Cette vue affiche plusieurs graphiques, indique le pourcentage de temps d'activité et les informations de configuration, et répertorie les règles d'alerte configurées. Pour afficher une règle, cliquez sur son nom.

    Vous pouvez également afficher la règle d'alerte sur la page Alertes. Le volet Règles de la page "Alertes" répertorie un sous-ensemble de règles. Pour afficher la liste de toutes les règles, cliquez sur Afficher toutes les règles.

Créer un tableau de bord et un graphique

Pour afficher les métriques recueillies par Monitoring, créez un graphique et un tableau de bord :

Deux éditeurs de tableau de bord sont disponibles : l'éditeur classique et l'éditeur bêta. L'éditeur bêta est déployé progressivement. L'éditeur bêta est compatible avec un ensemble de widgets de tableau de bord plus complet que l'éditeur classique.

Bêta

Pour créer un tableau de bord à l'aide de l'éditeur bêta, procédez comme suit :

  1. Accéder à Monitoring

    Accéder à Monitoring

  2. Sur la page Dashboards Overview (Aperçu des tableaux de bord), cliquez sur Create dashboard (Créer un tableau de bord).

  3. Assurez-vous que l'option Bêta s'affiche dans la barre d'outils du tableau de bord.

  4. (Facultatif) Remplacez Untitled Dashboard par un nom descriptif pour votre tableau de bord.

  5. Ajoutez un graphique Graphique en courbes au tableau de bord en faisant glisser l'entrée de la bibliothèque de widgets vers la zone du graphique.

  6. Dans la section intitulée What data do you want to view? (Quelles données souhaitez-vous afficher ?), procédez comme suit :

    • Pour le type de ressource, sélectionnez G​C​E VM Instance (Instance de VM GCE).
    • Saisissez CPU (Processeur), puis sélectionnez CPU Utilization (Utilisation du processeur) pour la métrique.

    L'exemple suivant présente un graphique en courbes :

    Exemple d'un nouveau graphique en courbes.

    Vous pouvez redimensionner ou repositionner le graphique à l'aide du pointeur.

  7. Pour ajouter un deuxième graphique Graphique en courbes au tableau de bord, cliquez sur la barre d'outils du tableau de bord pour activer la bibliothèque de widgets, sélectionnez un type de tracé, puis faites glisser l'entrée de la bibliothèque de widgets vers la zone du graphique. Par exemple, vous pouvez effectuer les sélections suivantes :

    • Pour le type de ressource, sélectionnez G​C​E VM Instance (Instance de VM GCE).
    • Sélectionnez Received bytes (Octets reçus) pour la métrique.

  8. Cliquez sur Enregistrer le tableau de bord.

Version classique

Pour créer un tableau de bord à l'aide de l'éditeur classique, procédez comme suit :

  1. Accéder à Monitoring

    Accéder à Monitoring

  2. Sélectionnez Tableaux de bord, puis Créer un tableau de bord.

  3. Assurez-vous que l'option Version classique s'affiche dans la barre d'outils du tableau de bord.

  4. (Facultatif) Saisissez un nom pour le tableau de bord, puis cliquez sur Confirmer.

  5. Cliquez sur Add Chart (Ajouter un graphique).

  6. Assurez-vous que l'onglet Metric (Métrique) est sélectionné.

    Affichage de la boîte de dialogue d'ajout de graphique avec les paramètres par défaut.

  7. Sous l'en-tête Find resource type and metric (Rechercher un type de ressource et une métrique), cliquez sur instance, cpu, usage, etc. (instance, processeur, utilisation, etc.) :

    • Pour le type de ressource, sélectionnez G​C​E VM Instance (Instance de VM GCE).
    • Saisissez CPU (Processeur), puis sélectionnez CPU Utilization (Utilisation du processeur) pour la métrique.

  8. Cliquez sur Enregistrer.

    Affichage du graphique configuré.

  9. Pour créer un deuxième graphique, cliquez sur Add Chart (Ajouter un graphique), vérifiez que l'onglet Metric (Métrique) est sélectionné, puis saisissez une ressource. Par exemple, vous pouvez effectuer les sélections suivantes :

    • Pour le type de ressource, sélectionnez G​C​E VM Instance (Instance de VM GCE).
    • Sélectionnez Received bytes (Octets reçus) pour la métrique.

  10. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Vérifier le fonctionnement du test et de l'alerte

Cette procédure peut prendre jusqu'à 40 minutes. Un exemple de chronologie est inclus à titre de référence. Dans cette chronologie, l'heure actuelle est 12h.

12h Attente

Accédez à la page "Monitoring". Dans la section Uptime checks (Tests de disponibilité), attendez qu'un cercle vert avec une coche apparaisse à côté de My Uptime Check (Mon test de disponibilité). Le temps d'attente maximal pour cette étape est de 5 minutes :

Affichage du succès du test de disponibilité.

12h15 L'icône située à côté de My Uptime Check (Mon test de disponibilité) est verte. Vérifiez le fonctionnement du test et de l'alerte.

Accédez à la page Instances de VM, sélectionnez l'instance et cliquez sur Arrêter.

12h25 Notification d'alerte reçue

Corrigez le "problème" en redémarrant la VM. Revenez à la page Instances de VM, sélectionnez l'instance et cliquez sur Démarrer.

12h40 Incident résolu

Vous recevez une seconde notification d'alerte.

Afficher les journaux

Monitoring et Logging sont étroitement intégrés.

Pour afficher les journaux des ressources répertoriées dans un graphique, procédez comme suit :

  1. Accédez au tableau de bord disposant du graphique qui vous intéresse.

  2. Dans le graphique, cliquez sur Plus , puis sur Afficher les journaux :

    Affichage du menu

Vous pouvez également accéder à la page "Logging", puis spécifier les paramètres de filtre :

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Logging :

    Accéder à Stackdriver Logging

  2. Modifiez les paramètres de la visionneuse de journaux pour afficher les journaux qui vous intéressent :

    • Cliquez sur Menu , puis sélectionnez Effacer les filtres et revenir au mode de base.
    • Dans la première liste déroulante, sélectionnez G​C​E VM Instance, lamp-1-vm.
    • Dans la deuxième liste déroulante, sélectionnez syslog, puis cliquez sur OK.
    • Conservez les valeurs par défaut dans les autres champs. Les journaux de l'instance de VM s'affichent.

      Affichage d'une vue des journaux dans la console

Nettoyer

Pour éviter que les ressources utilisées dans ce guide démarrage rapide soient facturées sur votre compte Google Cloud :

Supprimer le projet

Si vous avez créé un projet pour ce guide de démarrage rapide, supprimez-le. Sinon, ignorez cette section.

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Gérer les ressources.

    Accéder à la page Gérer les ressources

  2. Dans la liste des projets, sélectionnez le projet que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Supprimer .
  3. Dans la boîte de dialogue, saisissez l'ID du projet, puis cliquez sur Arrêter pour supprimer le projet.

Supprimer des ressources de démarrage rapide

Si vous avez utilisé un projet existant pour ce guide de démarrage rapide, supprimez la règle d'alerte, les tests de disponibilité, le tableau de bord et l'instance de VM :

  1. Accédez à la page "Monitoring" :

    Accéder à Monitoring

  2. Supprimez la règle d'alerte :

    1. Sélectionnez Alertes.
    2. Sélectionnez My Uptime Check Policy, puis cliquez sur Supprimer .
  3. Supprimez le test de disponibilité :

    1. Sélectionnez Tests de disponibilité.
    2. Sélectionnez My Uptime check, puis cliquez sur Supprimer .
  4. Supprimez le tableau de bord :

    1. Sélectionnez Tableaux de bord.
    2. Pour le tableau de bord intitulé Quickstart dashboard, cliquez sur Supprimer . Confirmez l'opération de suppression.
  5. Supprimez l'instance de VM que vous avez créée :

    1. Dans Cloud Console, accédez à la page Instances de VM.

      Accéder à la page Instances de VM

    2. Cochez la case correspondant à à l'instance que vous souhaitez supprimer.
    3. Cliquez sur Supprimer  pour supprimer l'instance.

Étape suivante