Démarrage rapide pour Compute Engine

Cette page explique comment surveiller une instance de machine virtuelle (VM) Compute Engine avec Stackdriver Monitoring. Si vous souhaitez surveiller une instance de machine virtuelle (VM) Amazon EC2, consultez la section Démarrage rapide pour Amazon EC2.

Dans ce guide de démarrage rapide, vous allez :

  1. créer une instance de VM Compute Engine ;
  2. installer Apache HTTP Server ;
  3. installer les agents Stackdriver Monitoring et Logging ;
  4. créer un test de disponibilité avec une règle d'alerte ;
  5. créer un tableau de bord et un graphique personnalisés ;
  6. afficher les journaux ;
  7. effectuer un nettoyage.

Avant de commencer

Pour pouvoir utiliser Stackdriver Monitoring, vous devez créer un projet Google Cloud, activer la facturation pour celui-ci et l'associer à un espace de travail.

Pour créer un projet et activer la facturation, procédez comme suit :

  1. Dans Cloud Console, accédez à Nouveau projet :

    Créer un projet

  2. Dans le champ Nom du projet, saisissez Quickstart, puis cliquez sur Créer.

  3. Accéder à la page Facturation :

    Accéder à Facturation

  4. En haut de la page, sélectionnez le projet Quickstart s'il n'est pas déjà sélectionné.

  5. Vous êtes invité à choisir un profil de paiement existant ou à en créer un.

Créer une instance Compute Engine

  1. Dans Cloud Console, accédez à Calcul, puis sélectionnez Compute Engine :

    Accéder à Compute Engine

  2. Pour créer une instance de VM, cliquez sur Créer.

  3. Renseignez les champs relatifs à votre instance comme suit :

    • Dans le champ Nom, saisissez lamp-1-vm.
    • Dans le champ Type de machine, sélectionnez Petite.
    • Dans le champ Pare-feu, sélectionnez Autoriser le trafic HTTP et Autoriser le trafic HTTPS.

    Conservez les valeurs par défaut dans les autres champs.

  4. Cliquez sur Créer. Patientez quelques minutes pendant le lancement de l'instance sur la page "Instances de VM".

  5. Pour ouvrir un terminal sur l'instance, cliquez sur SSH dans la colonne Connecter.

  6. Mettez à jour les listes de packages sur l'instance.

    sudo apt-get update
    
  7. Configurez le serveur HTTP Apache2.

    sudo apt-get install apache2 php7.0
    
  8. Ouvrez votre navigateur et connectez-vous au serveur HTTP Apache2 à l'aide de l'URL http://[External IP]. Remplacez [External IP] par l'adresse IP externe de l'instance Compute Engine. La page par défaut d'Apache2 s'affiche :

    Affichage de la page par défaut d'Apache2.

Installer des agents

Les agents Stackdriver Monitoring et Logging transmettent les journaux et les métriques de votre instance de VM à Monitoring et Logging :

  1. Basculez vers le terminal connecté à l'instance de VM ou créez-en un.

  2. Installez l'agent Stackdriver Monitoring.

    curl -sSO https://dl.google.com/cloudagents/install-monitoring-agent.sh
    sudo bash install-monitoring-agent.sh
    
  3. Installez l'agent Stackdriver Logging.

    curl -sSO https://dl.google.com/cloudagents/install-logging-agent.sh
    sudo bash install-logging-agent.sh --structured
    

    L'indicateur --structured permet à l'agent Logging d'envoyer des données structurées à Stackdriver Logging. Pour plus d'informations, consultez la section Opérations de journalisation structurée.

Créer un test de disponibilité

Les tests de disponibilité vérifient que votre serveur Web est accessible partout dans le monde. Les règles d'alerte contrôlent quels utilisateurs sont avertis en cas d'échec des tests de disponibilité.

Pour créer un test de disponibilité, procédez comme suit :

  1. Accédez à la page "Monitoring" :

    Accéder à Monitoring

    La première fois que vous accédez à la page "Monitoring" d'un projet Google Cloud, Monitoring crée un espace de travail et l'associe à votre projet. Ce processus est automatique, sauf si vous disposez d'un espace de travail multiprojet. Dans ce cas, une boîte de dialogue vous invite à choisir entre créer un espace de travail et ajouter le projet à un espace de travail existant. Sélectionnez l'option permettant de créer un espace de travail.

  2. Si vous voyez l'invitation Créer un test de disponibilité sur le tableau de bord, cliquez dessus. Sinon, accédez à Tests de disponibilité, puis sélectionnez Créer un test de disponibilité.

  3. Remplissez les champs suivants pour le nouveau test de disponibilité :

    • Dans le champ Title (Titre), saisissez My Uptime Check.
    • Dans le menu Check type (Type de test), sélectionnez HTTP.
    • Dans le menu Resource Type (Type de ressource), sélectionnez Instance.
    • Dans le champ Applies To (S'applique à), saisissez Single, lamp-1-vm.
    • Conservez les valeurs par défaut dans les autres champs.

      Affichage de la boîte de dialogue permettant de créer un test de disponibilité avec les champs par défaut.

  4. Pour vérifier que le test de disponibilité fonctionne, cliquez sur Test (Tester). Si un message Erreur de connexion – Refusée s'affiche, vous n'avez peut-être pas installé Apache HTTP Server ou vous avez peut-être spécifié le type de test HTTPS au lieu de HTTP. Pour les autres erreurs, consultez la page Vérifier le test de disponibilité.

  5. Lorsque vous cliquez sur Save (Enregistrer), la boîte de dialogue suivante s'affiche :

    Affichage de la boîte de dialogue

Créer une règle d'alerte

  1. Dans le volet Uptime Check Created (Test de disponibilité créé), cliquez sur Create Alerting Policy (Créer une règle d'alerte).

  2. Dans la zone de texte Untitled Condition (Condition sans titre), saisissez un titre pour la condition de la règle d'alerte. Tous les autres champs du volet des conditions sont remplis automatiquement à partir du test de disponibilité que vous avez créé.

    Affichage de la boîte de dialogue permettant de créer une condition avec les paramètres par défaut.

  3. Cliquez sur Enregistrer.

  4. Dans le champ Name (Nom) de la règle d'alerte, saisissez My Uptime Check Policy.

    Affichage de la boîte de dialogue permettant de créer une règle d'alerte avec les paramètres par défaut.

  5. (Facultatif) Pour configurer la notification par e-mail, cliquez sur Add notification channel (Ajouter un canal de notification), sélectionnez E-mail dans le menu, saisissez votre adresse e-mail, puis cliquez sur Ajouter.

  6. Cliquez sur Save (Enregistrer). Un résumé de la règle s'affiche.

Créer un tableau de bord et un graphique

Pour afficher les métriques recueillies par Monitoring, créez un graphique et un tableau de bord :

  1. Accéder à Monitoring

    Accéder à Monitoring

  2. Sélectionnez Tableaux de bord, puis Créer un tableau de bord.

  3. Pour le nom du tableau de bord, saisissez Quickstart dashboard puis cliquez sur Confirmer.

  4. Cliquez sur Ajouter un graphique.

  5. Assurez-vous que l'onglet Metric (Métrique) est sélectionné.

    Affichage de la boîte de dialogue d'ajout de graphique avec les paramètres par défaut.

  6. Sous l'en-tête Find resource type and metric (Rechercher un type de ressource et une métrique), cliquez sur instance, cpu, usage, etc. (instance, processeur, utilisation, etc.) :

    • Pour le type de ressource, sélectionnez G​C​E VM Instance (Instance de VM GCE).
    • Saisissez CPU (Processeur), puis sélectionnez CPU load(1m) (Charge du processeur (1 min)) pour la métrique.
  7. Cliquez sur Save (Enregistrer).

    Affichage du graphique configuré.

  8. Pour créer un deuxième graphique, cliquez sur Ajouter un graphique.

  9. Assurez-vous que l'onglet Metric (Métrique) est sélectionné.

  10. Sous l'en-tête Find resource type and metric (Rechercher un type de ressource et une métrique), cliquez sur instance, cpu, usage, etc. (instance, processeur, utilisation, etc.) :

    • Pour le type de ressource, sélectionnez G​C​E VM Instance (Instance de VM GCE).
    • Sélectionnez Received bytes (Octets reçus) pour la métrique.
  11. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Vérifier le fonctionnement du test et de l'alerte

Cette procédure peut prendre jusqu'à 40 minutes. Un exemple de chronologie est inclus à titre de référence. Dans cette chronologie, l'heure actuelle est 12h.

12h Attente

Accédez à la page "Monitoring". Dans la section Uptime checks (Tests de disponibilité), attendez qu'un cercle vert avec une coche apparaisse à côté de My Uptime Check (Mon test de disponibilité). Le temps d'attente maximal pour cette étape est de 5 minutes :

Succès du test de disponibilité.

12h15 L'icône située à côté de My Uptime Check (Mon test de disponibilité) est verte. Vérifiez le fonctionnement du test et de l'alerte.

Accédez à la page Instances de VM, sélectionnez l'instance et cliquez sur Arrêter.

12h25 Notification d'alerte reçue

Corrigez le "problème" en redémarrant la VM. Revenez à la page Instances de VM, sélectionnez l'instance et cliquez sur Démarrer.

12h40 Incident résolu

Vous recevez une seconde notification d'alerte.

Afficher les journaux

Monitoring et Logging sont étroitement intégrés.

Pour afficher les journaux des ressources répertoriées dans un graphique, procédez comme suit :

  1. Accédez au tableau de bord disposant du graphique qui vous intéresse.

  2. Dans le graphique, cliquez sur Plus , puis sur View logs (Afficher les journaux) :

    Affichage du menu

Vous pouvez également accéder à la page "Logging", puis spécifier les paramètres de filtre :

  1. Dans Cloud Console, accédez à la page Logging :

    Accéder à Stackdriver Logging

  2. Modifiez les paramètres de la visionneuse de journaux pour afficher les journaux qui vous intéressent :

    • Dans la première liste déroulante, sélectionnez G​C​E VM Instance, lamp-1-vm.
    • Dans la deuxième liste déroulante, sélectionnez syslog, puis cliquez sur OK.
    • Conservez les valeurs par défaut dans les autres champs. Les journaux de l'instance de VM s'affichent.

      Affichage des journaux de la console.

Nettoyer

Pour éviter que les ressources utilisées dans ce guide démarrage rapide soient facturées sur votre compte Google Cloud :

Supprimer le projet

Si vous avez créé un projet pour ce guide de démarrage rapide, supprimez-le. Sinon, ignorez cette section.

  1. Dans la console GCP, accédez à la page Gérer les ressources.

    Accéder à la page Gérer les ressources

  2. Dans la liste des projets, sélectionnez le projet que vous souhaitez supprimer, puis cliquez sur Supprimer .
  3. Dans la boîte de dialogue, saisissez l'ID du projet, puis cliquez sur Arrêter pour supprimer le projet.

Supprimer les ressources de démarrage rapide

Si vous avez utilisé un projet existant pour ce guide de démarrage rapide, supprimez la règle d'alerte, les tests de disponibilité, le tableau de bord et l'instance de VM :

  1. Accédez à la page "Monitoring" :

    Accéder à Monitoring

  2. Supprimez la règle d'alerte :

    1. Sélectionnez Alertes.
    2. Sélectionnez My Uptime Check Policy, puis cliquez sur Supprimer .
  3. Supprimez le test de disponibilité :

    1. Sélectionnez Tests de disponibilité.
    2. Sélectionnez My Uptime check, puis cliquez sur Supprimer .
  4. Supprimez le tableau de bord :

    1. Sélectionnez Tableaux de bord.
    2. Pour le tableau de bord intitulé Quickstart dashboard, cliquez sur Supprimer . Confirmez l'opération de suppression.
  5. Supprimez l'instance de VM que vous avez créée :

    1. Dans la console GCP, accédez à la page Instances de VM.

      Accéder à la page Instances de VM

    2. Cochez la case correspondant à l'instance que vous souhaitez supprimer.
    3. Cliquez sur Delete pour supprimer l'instance.

Étape suivante