Configurer une métrique cible

Cette page explique comment utiliser l'outil de sélection de métriques afin de spécifier une métrique cible pour une règle d'alerte. Le graphique situé à côté de la section Cible vous fournit un retour visuel sur les données capturées par la cible.

La section Cible utilise le même sélecteur de métriques que celui utilisé dans l'explorateur de métriques ainsi que pour la création de graphiques. Si vous le connaissez déjà, vous pouvez ignorer cette page.

Sélectionner une métrique

Pour sélectionner une métrique, utilisez le champ Find resource type and metric (Trouver le type de ressource et la métrique) afin de choisir un type de ressource et un type de métrique. Vous pouvez les spécifier dans n'importe quel ordre. Pour commencer, cliquez dans le champ. Une ou deux listes s'affichent, selon les éléments précédemment sélectionnés. Ces listes sont identifiées par les en-têtes Resource types (Types de ressources) et Metrics (Métriques), comme dans cette capture d'écran :

Listes de recherche pour la sélection de métriques et de ressources.

Vous pouvez sélectionner une entrée de deux manières :

  • Sélectionnez cette entrée dans l'une des listes.

  • Saisissez un filtre de métrique. Pour saisir un filtre de métrique, procédez comme suit :

    1. À côté de Find resource type and metric (Rechercher un type de ressource et une métrique), cliquez sur Aide .
    2. Cliquez sur Direct filter mode (Mode de filtrage direct) dans le panneau d'aide.

      Lorsque Direct filter mode (Mode de filtrage direct) est activé, l'option Find resource type and metric (Rechercher un type de ressource et une métrique) est remplacée par une zone de texte modifiable intitulée Resource type, metric, and filter (Type de ressource, métrique et filtre) :

      Le mode de filtrage direct s'affiche.

      Si vous aviez sélectionné un type de ressource, une métrique ou un filtre avant d'activer le Mode de filtrage direct, ces paramètres sont utilisés pour préremplir la zone de texte Resource type, metric, and filter (Type de ressource, métrique et filtre).

    3. Saisissez un filtre de métrique dans la zone de texte Resource type, metric, and filter (Type de ressource, métrique et filtre). Votre filtre doit inclure un type de métrique et un type de ressource. Vous pouvez également inclure des filtres de libellés. Pour en savoir plus sur la syntaxe de filtrage, consultez la page Filtres de surveillance.

      Par exemple, pour afficher les entrées de journal correspondant à l'ensemble des instances de VM Google Cloud dans la zone us-east1-b, saisissez ce qui suit :

      metric.type="logging.googleapis.com/log_entry_count" resource.type="gce_instance" resource.label."zone"="us-east1-b"
      

      Si vous avez utilisé le mode de filtrage direct pour configurer des graphiques ou des règles d'alerte et qu'aucune donnée n'est disponible, le graphique affiche un message d'erreur. Le message d'erreur exact dépend du filtre que vous avez saisi. Par exemple, Chart definition invalid (Définition de graphique non valide) est un message courant. Le message No data is available for the selected time frame. (Aucune donnée disponible pour la fenêtre temporelle sélectionnée) peut également s'afficher.

En passant la souris sur l'une ou l'autre liste, vous obtenez une info-bulle affichant les informations contenues dans le descripteur de l'élément désigné. Pour en savoir plus sur les descripteurs des types de métriques ou des ressources surveillées, consultez la liste des métriques ou la liste des ressources surveillées.

Dès que vous avez sélectionné au moins une paire composée d'un type de ressource et d'une métrique, le graphique affiche toutes les séries temporelles disponibles, et des éléments supplémentaires apparaissent sous la métrique spécifiée dans l'onglet Metric (Métrique). La capture d'écran suivante montre l'onglet Metric (Métrique) après qu'une métrique a été spécifiée :

Affichage d'options de sélection supplémentaires.

Filtrage

Vous pouvez réduire la quantité de données à représenter sous forme de graphique en spécifiant des critères de filtrage, en appliquant une agrégation ou en utilisant le mode "Anomalies". Les filtres permettent de s'assurer que seules les séries temporelles répondant à un ensemble de critères sont utilisées. Si vous appliquez des filtres, le graphique comporte moins de lignes, ce qui peut améliorer ses performances.

Si vous fournissez plusieurs critères de filtrage, le graphique correspondant ne montre que les séries temporelles qui correspondent à tous les critères (opérateur logique AND).

Dans Google Cloud Console, cliquez sur le champ Filtre pour ajouter un filtre. Un panneau contenant des listes de critères de filtrage s'affiche. Par exemple, vous pouvez filtrer par groupe de ressources, par nom, par libellé de ressource, par zone et par libellé de métrique.

La capture d'écran suivante montre les libellés de filtrage connus d'une métrique spécifique :

Listes de libellés de filtrage préremplis.

Vous pouvez choisir parmi les listes ou saisir une chaîne pour trouver des correspondances. En outre, vous pouvez créer des filtres correspondant à des données qui ne sont pas encore apparues. De tels critères de filtrage n'apparaîtront pas dans la liste de sélection, mais vous pouvez spécifier manuellement des filtres dont vous savez qu'ils seront valides à l'avenir.

Après avoir choisi le libellé sur lequel filtrer, vous devez spécifier les autres composantes du filtre : une valeur ou une plage de valeurs, et un opérateur de comparaison.

Par exemple, la capture d'écran suivante présente un filtre configuré sur le libellé de ressource zone. Le champ Filter (Filtre) accepte une paire d'opérateurs de comparaison pour l'égalité, = et =~, ainsi qu'une paire pour l'inégalité, != et !=~. Le deuxième élément de chaque paire prend une expression régulière en tant que valeur. L'égalité simple = est la valeur par défaut.

Liste des comparateurs de filtres.

En dessous de la liste des opérateurs de comparaison se trouve une liste des valeurs disponibles. La capture d'écran suivante montre les noms des zones du projet :

Exemple de valeurs de filtres préremplies.

Pour le champ Value (Valeur), vous pouvez sélectionner l'un des éléments de la liste déroulante ou saisir une expression qui correspond à plusieurs éléments :

  • Si vous utilisez une comparaison directe = ou !=, vous pouvez créer une chaîne de filtre telle que starts_with (commence par). Par exemple, la chaîne de filtre starts_with("us-central") correspond à n'importe quelle zone us-central :

    Exemple d'utilisation d'une chaîne de filtre.

    Consultez la section Surveiller les filtres pour en savoir plus sur les chaînes de filtres.

  • Si vous sélectionnez =~ ou !=~, saisissez une expression régulière RE2 comme valeur. Par exemple, l'expression régulière us-central1-.* correspond à n'importe quelle zone us-central1 :

    Exemple de filtre avec des expressions régulières.

    L'expression régulière ^us.*.a$ correspond à n'importe quelle zone des États-Unis se terminant par "a" :

    Exemple de filtrage de zones à l'aide d'expressions régulières.

Vous pouvez spécifier plusieurs critères de filtre et utiliser le même libellé plusieurs fois. Cela vous permet de spécifier un filtre pour une plage de valeurs. Pour ajouter des filtres, cliquez sur Add a filter (Ajouter un filtre) au bas du champ de filtre. Actuellement, tous les critères de filtrage doivent être satisfaits (opérateur logique AND). Par exemple, vous pouvez utiliser les chaînes de filtre starts_with et ends_with pour afficher seulement les zones se terminant par "a" aux États-Unis :

Exemple utilisant plusieurs filtres.

Avec un filtre zone="starts_with("asia-east1")" ou zone=~"asia-east1.*", le graphique n'affiche que la série temporelle comportant les données de l'une des zones asia-east1 :

Affichage d'une série temporelle filtrée.

Agrégation

Une fois les séries temporelles sélectionnées, l'étape suivante spécifie les options d'agrégation. L'agrégation consiste à aligner différentes séries temporelles, puis à les combiner. Pour obtenir une explication détaillée de l'agrégation, consultez la page Filtrage et agrégation : manipuler des séries temporelles.

Aligner des données

L'alignement est le processus de conversion des données de séries temporelles reçues par Monitoring en une nouvelle série temporelle avec des points de données espacés à intervalles fixes. Le processus d'alignement consiste à collecter tous les points de données reçus dans un intervalle de durée fixe, à appliquer une fonction pour combiner ces points de données et à attribuer un horodatage au résultat. Cette fonction de combinaison peut calculer la moyenne de tous les échantillons ou peut extraire le maximum de tous les échantillons. Pour en savoir plus sur l'alignement, consultez la section Alignement : régularisation au sein de la série.

Lorsque vous créez une condition sur une règle d'alerte, vous devez spécifier les paramètres d'alignement. Si vous utilisez Google Cloud Console, une fois que vous avez sélectionné le type de ressource et la métrique dans la condition d'alerte, plusieurs champs supplémentaires et un bouton intitulé Afficher les options avancées sont affiché :

Affichage du champ de la période

Period (période) : la période correspond à un intervalle d'analyse à partir d'un moment précis. Par exemple, si la période est de cinq minutes, à 13:00, les échantillons reçus entre 12:55 et 13:00 doivent être alignés. À 13:01, les échantillons reçus entre 12:56 et 13:01 doivent être alignés. Dans le contexte des règles d'alerte, la période d'alignement peut être considérée comme une fenêtre glissante qui s'étend vers le passé. Pour en savoir plus sur ce champ, consultez la section Période d'alignement et durée.

Pour afficher les autres options d'agrégation, cliquez sur Afficher les options avancées :

Affichage des options avancées

Aligner (Aligneur) : ce champ spécifie la fonction utilisée pour combiner tous les points de données d'une période d'alignement. Pour en savoir plus sur les aligneurs disponibles, consultez la section Aligner dans la documentation de référence de l'API. Certains aligneurs se chargent à la fois d'aligner les données et de les convertir d'un genre ou d'un type de métrique à un autre. Pour obtenir une explication détaillée, consultez la section Genres, types et conversions.

Combiner des séries temporelles

Vous pouvez réduire le volume de données renvoyées pour une métrique en combinant différentes séries temporelles. Pour combiner plusieurs séries temporelles, vous devez généralement spécifier un groupe et une fonction. Le regroupement est effectué en fonction des valeurs de libellés. La fonction combine toutes les séries temporelles d'un groupe en une nouvelle série temporelle.

Pour ajouter un regroupement, cliquez sur le texte dans la zone de texte Group by (Grouper par), puis effectuez la sélection dans le menu. Le menu est créé de manière dynamique en fonction des données de séries temporelles de la ressource et de la métrique sélectionnées. Le regroupement et le filtrage utilisent le même ensemble de libellés.

Lorsque vous ajoutez le premier libellé, voici ce qui se produit :

  • Un agrégateur est sélectionné. La fonction sélectionnée est déterminée par le type de données affichées. Toutefois, vous pouvez la modifier.
  • L'agrégateur combine les séries temporelles qui possèdent la même valeur de libellé en une seule série temporelle.
  • Le graphique affiche une série temporelle pour chaque valeur du libellé répertorié dans la zone de texte Group by (Grouper par).

Si vous effectuez un regroupement d'après plusieurs libellés, l'agrégateur combine les séries temporelles qui possèdent la même valeur pour les libellés spécifiés.

Si vous ne définissez pas d'option de regroupement mais que vous spécifiez un agrégateur, la fonction s'applique à toutes les séries temporelles sélectionnées et génère une seule série temporelle.

La capture d'écran suivante montre un regroupement par user_labels.version avec l'agrégateur défini sur la valeur par défaut sum :

Exemple de paramètre de regroupement.

Cette sélection génère une série temporelle pour chaque valeur de user_labels.version. Les points de données de chaque série temporelle sont calculés à partir de la somme de toutes les valeurs de chaque série temporelle pour une version spécifique :

Affichage des séries temporelles regroupées par user_labels.version

Vous pouvez effectuer un regroupement d'après plusieurs étiquettes. Si vous disposez de plusieurs options de regroupement, les séries temporelles sont regroupées par combinaison de valeurs de libellés et l'agrégateur est appliqué à chaque groupe. Le graphique obtenu affiche une série temporelle pour chaque combinaison de valeurs de libellé. L'ordre dans lequel vous spécifiez les libellés n'a pas d'importance.

Par exemple, la capture d'écran suivante montre un regroupement par user_labels.version et system_labels.machine_image :

Affichage des séries temporelles regroupées par version et image de machine.

Comme illustré, si vous regroupez par libellé, vous obtenez une série temporelle pour chaque paire de valeurs. Le fait d'obtenir une série temporelle pour chaque combinaison de libellés implique que cette technique a facilement tendance à créer plus de données qu'il n'est utile d'en afficher sur un seul graphique.

Si vous spécifiez un regroupement ou si vous sélectionnez un agrégateur, la série temporelle représentée sur le graphique ne contient que les libellés requis, tels que l'identifiant du projet, et les libellés spécifiés par le regroupement.

Pour supprimer une condition de regroupement, procédez comme suit :

  1. Supprimez les libellés de regroupement.
  2. Définissez l'agrégateur sur none.

Agrégation secondaire

Si vous utilisez plusieurs séries temporelles qui représentent déjà des agrégations, comme dans les exemples illustrant l'option Group By (Grouper par), vous pouvez ensuite les agréger en choisissant l'option Secondary Aggregator (Agrégateur secondaire).

Champ correspondant à l'agrégation secondaire

L'agrégation secondaire permet de réduire toutes les séries temporelles du graphique à une série unique.

Modèle de légende

Le champ Legend Template (Modèle de légende) vous permet de personnaliser une description de série temporelle sur votre graphique. Cette description apparaît sur la fiche informative du graphique et dans la légende figurant dans la colonne Nom.

Par défaut, les descriptions dans la légende sont créées automatiquement à partir des valeurs des différents libellés de votre série temporelle. Étant donné que le système sélectionne les libellés, les résultats peuvent ne pas vous être utiles. Ce champ vous permet de créer un modèle pour les descriptions.

Dans Cloud Console, si vous développez les options d'agrégation en cliquant sur Afficher les options avancées, en plus d'afficher des champs pour l'alignement, la période d'alignement et l'agrégateur secondaire, Modèle de légende s'affiche.

Indique l'emplacement du champ du modèle de légende.

Vous pouvez saisir du texte brut et des modèles dans le champ Legend Template (Modèle de légende). Lorsque vous ajoutez un modèle, vous ajoutez une expression qui est évaluée lorsque la légende est affichée.

Pour ajouter un modèle, procédez comme suit:

  • Cliquez sur Insérer un modèle.
  • Sélectionnez une entrée dans le menu. Une fois que vous avez sélectionné une entrée, un modèle est automatiquement ajouté. Par exemple, si vous sélectionnez response_code, le modèle ${resource.labels.zone} est ajouté.

Par exemple, la capture d'écran suivante présente un modèle de légende contenant du texte brut et l'expression ${resource.labels.zone}:

Modèle correspondant à une description simple.

Dans la légende du graphique, les valeurs générées à partir du modèle apparaissent dans une colonne avec l'en-tête Nom et dans la fiche informative :

Descriptions générées à partir d'un modèle.

Vous pouvez configurer le modèle de légende afin d'inclure plusieurs chaînes de texte et modèles. Toutefois, l'espace disponible pour l'affichage sur la fiche informative est limité.