Choisir un modèle de tarification

Cette page présente des informations sur les grilles tarifaires que vous pouvez choisir pour les applications Kubernetes. Veuillez les consulter afin de choisir un modèle de tarification pour votre application.

Vous pouvez opter pour l'un des modèles de tarification suivants pour votre solution :

  • Gratuit : les clients ne paient que les ressources Google Cloud qu'ils utilisent (le coût d'exécution des clusters Google Kubernetes Engine, par exemple). Si l'utilisation de votre application est gratuite, passez à la section Ajouter un modèle de tarification dans le portail Partners.

  • BYOL (Bring Your Own License, utilisation de votre propre licence) : les clients vous paient directement pour l'application et sont facturés séparément pour les ressources Google Cloud qu'ils utilisent. Il est de votre responsabilité de vous assurer que vos clients utilisent une licence valide pour votre application.

  • Tarification en fonction de l'utilisation : les clients paient votre logiciel en fonction des mesures, appelées métriques, que vous choisissez (le nombre de conteneurs sur lesquels ils exécutent votre application, par exemple).

Si vous choisissez une tarification basée sur l'utilisation, vous pouvez également proposer un essai gratuit de votre solution. Si vous souhaitez proposer des essais gratuits avec un modèle de tarification BYOL, vous devez intégrer la licence d'essai dans votre système de facturation.

Une fois que vous avez défini votre modèle de tarification, vous devez l'ajouter à votre solution dans le portail Partners afin qu'il puisse être traité.

Après avoir défini vos différents forfaits, vous avez la possibilité de créer des devis personnalisés pour des clients spécifiques. Par exemple, si vous proposez un forfait basé sur l'utilisation en facturant 5 $ par conteneur en cours d'exécution, vous pouvez créer un devis personnalisé afin de proposer le même forfait à certains clients pour 2 $ par conteneur. Pour découvrir comment créer un devis personnalisé, consultez la page Créer des devis pour des clients spécifiques.

Tarification avec le modèle BYOL

Si vous souhaitez facturer vous-même vos clients, vous pouvez choisir un modèle de tarification BYOL. Vous devez fournir à vos clients un moyen d'obtenir une licence de votre part, généralement via un site Web. Une fois que le client a obtenu sa licence, vous devez valider la licence dans votre application.

Si vous souhaitez utiliser un modèle BYOL, passez à la section Ajouter un modèle de tarification dans le portail Partners.

Tarification en fonction de l'utilisation

Le prix des applications Kubernetes est calculé en fonction de l'utilisation. Par conséquent, les clients paient votre logiciel en fonction des mesures que vous choisissez, telles que le nombre de conteneurs ou la durée du stockage. Par exemple, vous avez la possibilité de définir le prix en gibioctets-heures de stockage.

Si vous souhaitez configurer un modèle de tarification basé sur l'utilisation, nous vous recommandons de choisir ce modèle dès que possible et de le soumettre pour traitement. Le traitement de votre modèle de tarification peut prendre jusqu'à deux semaines. Toutefois, vous pouvez continuer à intégrer votre application à Google Cloud Marketplace pendant le traitement.

Choisir des métriques de tarification

Vous avez également la possibilité de facturer vos clients à l'aide de mesures applicables à votre solution, appelées métriques. La durée pendant laquelle les clients utilisent votre solution représente un exemple type de métrique. Vous pouvez par exemple facturer un montant de 0,05 $ par heure d'utilisation. De même, vous pouvez établir une facturation basée sur la quantité de données traitées par votre application, le nombre de requêtes API exécutées par les clients, etc.

Lorsque vous choisissez des métriques, vous devez également choisir une unité de rapport pour chaque métrique. Elle représente la précision avec laquelle vous mesurez l'utilisation de votre application. Vous devez mesurer l'unité de rapport en tant que nombre entier et non en tant que nombre fractionnaire.

Par exemple, considérons une application pour laquelle vous facturez 0,256 $ par gibioctet (1 024 Mio) de données traitées, et votre unité de rapport est le mébioctet. Si un utilisateur traite 512 mébioctets de données, un montant de (512 Mib / 1024 MiB) * $0.256, soit 0,128 $, lui est facturé. Toutefois, si l'unité de rapport est le gibioctet, l'utilisation du client est évaluée à 1 GiB. Le montant total de 0,256 $ lui est facturé, même s'il n'utilise qu'une fraction de gibioctet.

Le tableau suivant contient des exemples de types de métriques que vous pouvez utiliser :

Type de métrique Unités acceptées Unité de rapport recommandée Exemple de prix
Durée Seconde, minute, heure, jour 1 seconde (la plus petite durée possible) 5 $ par heure
Données traitées

Octet, kibioctet (Kio), mébioctet (Mio), gibioctet (Gio)

Pour les données traitées, les unités sont basées sur des multiples binaires, de sorte qu'un kibioctet correspond à 1 024 octets, un mébioctet à 1 024 kibioctet, etc.

1 mébioctet (Mio) 10 $ par Gio
Durée de stockage Se reporter aux unités pour la durée et les données 1 mébioctet-seconde 10 $ par Gio-heure
Métrique personnalisée N/A. Vous devez définir l'unité que vous souhaitez mesurer, telle que la requête API. Dépend de la métrique. 10 $ pour 1 000 requêtes API

Si vous souhaitez facturer en fonction d'une métrique personnalisée, assurez-vous d'utiliser une métrique delta, de sorte que chaque rapport d'utilisation reflète la modification de la valeur depuis le rapport précédent. Par exemple, vous pouvez définir un prix par e-mail, de sorte que chaque rapport d'utilisation horaire reflète le nombre d'e-mails envoyés au cours de l'heure précédente.

Définir la grille tarifaire

Après avoir choisi les métriques à utiliser, vous pouvez sélectionner l'une des grilles tarifaires suivantes :

  • Tarification à taux unique : les clients paient un prix fixe pour leur utilisation, de sorte que les frais augmentent proportionnellement à celle-ci. Par exemple, si vous facturez 0,5 $ par heure d'utilisation et si un client utilise votre application pendant 20 heures, il devra payer 10 $.

  • Tarification différenciée : si vous souhaitez offrir à vos clients des remises pour utilisation prolongée, vous pouvez créer des paliers de tarification. Si votre tarif est basé sur plusieurs métriques, vous pouvez définir un ensemble distinct de paliers pour chaque métrique sur laquelle vous basez votre tarif.

    Par exemple, si vous souhaitez facturer les utilisateurs pour chaque requête API, ainsi que pour la durée de stockage, vous pouvez définir les paliers de tarification suivants pour chaque métrique :

    Paliers de tarification pour les requêtes API Paliers de tarification pour la durée de stockage
    • 0,002 $ par requête API pour 0 à 1 000 requêtes
    • 0,001 $ par requête API pour 1 001 à 2 000 requêtes
    • 0,0001 $ par requête API à partir de 2 001 requêtes
    • 0,05 $ par Gio-heure de 0 à 1 000 Gio-heure
    • 0,001 $ par Gio-heure de 1 001 à 2 000 Gio-heure
    • 0,0001 $ par Gio-heure à partir de 2 001 Gio-heure

    Les paliers s'appliquent à l'utilisation, au cours du mois de facturation. Au début de chaque nouveau mois de facturation, le prix est réinitialisé au premier palier.

    Ainsi, dans l'exemple de modèle de tarification ci-dessus, si un utilisateur effectue 1 500 requêtes API au cours d'un mois de facturation, il sera facturé 0,002 $ par requête pour les 1 000 premières requêtes API, puis 0,001 $ par requête pour les 500 autres requêtes API. Cependant, sa première requête API du mois de facturation suivant sera à nouveau facturée 0,002 $, car elle fera partie des 1 000 premières requêtes API du nouveau mois.

Ajouter un modèle de tarification dans le portail Partners

Une fois que vous avez choisi votre modèle de tarification, vous pouvez l'ajouter au portail Partners. Nous vous recommandons de terminer cette procédure et de soumettre votre tarif pour traitement le plus tôt possible.

Le lien direct vers le portail Partners est le suivant :

https://console.cloud.google.com/partner/solutions?project=YOUR_PUBLIC_PROJECT_ID

Dans la liste des solutions, cliquez sur le nom de votre solution.

À côté de Price Configuration (Configuration des tarifs), cliquez sur Edit (Modifier). Suivez la procédure du modèle de tarification que vous souhaitez utiliser :

Gratuit

  1. Sélectionnez Free (Gratuit).

  2. Pour soumettre votre modèle de tarification, cliquez sur Review and Submit (Vérifier et envoyer).

BYOL

  1. Sélectionnez BYOL.

  2. Dans la zone License Acquisition URL (URL d'acquisition de licence), saisissez l'URL que les clients doivent utiliser pour obtenir leur licence.

  3. Pour soumettre votre modèle de tarification, cliquez sur Review and Submit (Vérifier et envoyer).

Tarification en fonction de l'utilisation

  1. Sélectionnez Usage-based pricing (Tarification en fonction de l'utilisation), puis cliquez sur Save and Continue (Enregistrer et continuer).

  2. Dans la section "Pricing Metrics" (Métriques de tarification), cliquez sur Add metric (Ajouter une métrique).

  3. Ajoutez les informations suivantes sur la métrique :

    • Name (Nom) : nom de la métrique, qui est indiqué sur votre fiche Google Cloud Marketplace. Exemple : Requests.

    • Description : (facultatif) brève description de la métrique dans le contexte du produit. Par exemple, si vous mesurez plusieurs types de requêtes, utilisez la description pour clarifier les différences entre les types, telles que "Requêtes query" ou "Requêtes d'analyse".

    • Unité de tarification affichée sur la fiche Google Cloud Marketplace :

      • Base Unit (Unité de base) : type de métrique, telle que la durée, le nombre de données ou une autre métrique personnalisée.

      • Unit (Unité) : unité à afficher sur votre page de tarification. Si vous choisissez le nombre de données ou une métrique personnalisée, votre unité peut aussi inclure la durée. Par exemple, si votre unité de base est gibibyte, vous pouvez sélectionner gibibyte-hour comme unité.

  4. Pour configurer une tarification différenciée, cliquez sur Add tier (Ajouter un palier) et ajoutez la limite inférieure pour le nouveau palier que vous voulez créer. Par défaut, le premier palier commence à 0. La limite supérieure d'un palier est mise à jour lorsque vous ajoutez la valeur de la limite inférieure du palier suivant.

  5. Répétez la procédure ci-dessus pour chaque métrique de votre modèle de tarification.

  6. Pour vérifier les métriques et finaliser le modèle de tarification, cliquez sur Save and Continue (Enregistrer et continuer).

  7. Pour chaque métrique, procédez comme suit :

    1. Cliquez sur la métrique.

    2. Notez le paramètre Metric ID (ID de métrique). Vous allez vous servir de cet identifiant pour indiquer l'utilisation lorsque vous créerez un package d'application.

    3. Vérifiez l'unité Reporting Unit (Unité de rapport) que vous devez utiliser pour mesurer l'utilisation dans votre application. Lorsque vous créez votre package d'application, vous devez définir l'unité de rapport choisie à cette étape.

      L'unité de rapport indique le degré de précision avec lequel les clients sont facturés. Par exemple, si vous définissez votre tarif en Gio-heure, vous pouvez sélectionner une unité de rapport en Mio-heure afin que les clients qui utilisent des fractions de Gio-heure puissent être facturés pour leur utilisation exacte.

  8. Lorsque vous êtes prêt à soumettre votre modèle de tarification, cliquez sur Review and Submit (Vérifier et envoyer).

(Facultatif) Version d'essai de logiciel

Si vous souhaitez proposer une version d'essai de votre logiciel aux utilisateurs Google Cloud, remplissez le formulaire dédié pour les solutions Google Cloud Marketplace. Vous devez indiquer les informations ci-dessous :

  • La période d'essai, 30 jours par exemple
  • Le crédit maximum, en USD, auquel l'essai est limité

Les clients peuvent opter pour l'un de vos forfaits. Le crédit d'essai s'applique au forfait qu'ils ont choisi.

L'essai prend fin lorsque le client atteint la limite de crédit ou à la fin de la période d'essai, selon l'événement qui se produit en premier. Par exemple, si vous proposez un essai de 15 jours avec un crédit maximal de 100 $, l'essai s'achève lorsque les utilisateurs atteignent la limite de 100 $ ou au bout de 15 jours.

À la fin de la période d'essai, les clients sont facturés en fonction du forfait qu'ils ont choisi. Si les clients modifient leur forfait pendant la période d'essai, c'est leur nouveau forfait qui est pris en compte pour la facturation.

Si la tarification de la solution est basée sur l'utilisation, nous vous recommandons de définir une limite de crédit d'essai deux fois supérieure au coût de l'utilisation prévue.

Mise à jour de la tarification des solutions après leur lancement

Pour mettre à jour la tarification de votre solution après son lancement, procédez comme suit :

  1. Remplissez une grille tarifaire.
  2. Remplissez le formulaire de demande de changement de tarification pour envoyer la demande à l'équipe Opérations.
  3. L'équipe Opérations vous répondra sous deux jours ouvrés pour confirmer la réception de votre formulaire ou poser toutes les questions de suivi nécessaires.

La mise à jour de la tarification nécessite environ une semaine. Si vous diminuez vos tarifs, aucun délai d'attente supplémentaire n'est nécessaire. Si vous augmentez vos tarifs, vous devrez patienter 45 jours à compter de la confirmation de la réception de votre demande pour que l'augmentation entre en vigueur. Cette période comprend 15 jours pour rédiger et envoyer un message aux utilisateurs actifs, ainsi que 30 jours pour leur permettre d'examiner le changement de tarification.