Utiliser le dépôt Config Sync

Config Sync utilise un dépôt Git pour le stockage et le contrôle des versions, et effectue des actions en fonction de son contenu. Dans Config Sync, ce dépôt est appelé le dépôt.

Cet article explique comment initialiser le dépôt et comment configurer Config Sync Operator pour la lecture des données. Documentez-vous sur la structure et la mise en page du dépôt.

Initialiser le dépôt

Pour initialiser le dépôt, vous pouvez utiliser la commande nomos init ou créer la structure du répertoire manuellement. Vous ne pouvez pas procéder au commit de répertoires vides dans un dépôt Git. La commande nomos vet vous permet de vérifier la structure du dépôt, même si vous l'avez créé manuellement.

Configurer Config Sync Operator pour lire les données du dépôt

Vous pouvez configurer l'emplacement du dépôt lorsque vous installez Config Sync, puis modifier sa configuration ultérieurement dans le fichier de configuration de Config Sync Operator. Outre l'emplacement du dépôt, vous pouvez spécifier une branche Git et un sous-répertoire à surveiller, si le dépôt Git contient des éléments autres que des configurations.

Après avoir mis à jour le fichier de configuration, vous l'appliquez au cluster à l'aide de la commande kubectl apply. Config Sync ne gère pas la configuration de l'opérateur lui-même.

Pour configurer l'authentification et l'autorisation entre Config Sync et le dépôt, reportez-vous à l'étape d'installation décrite dans la section Configurer le secret git-creds.

Étape suivante