Qu'est-ce que l'API Google Cloud Inference ?

Restez organisé à l'aide des collections Enregistrez et classez les contenus selon vos préférences.

L'API Cloud Inference vous permet :

  • d'indexer et de charger un ensemble de données constitué de plusieurs sources de données stockées sur Google Cloud Storage ;
  • d'exécuter des requêtes d'inférence sur les ensembles de données chargés et de calculer les relations entre groupes correspondants (voir ci-dessous pour l'organisation des données) ;
  • de décharger un ensemble de données ou d'annuler son chargement ;
  • d'obtenir des actualisations d'état simples pour un ensemble de données envoyé pour traitement.

 

Commencer

 

Description succincte de l'API Google Cloud Inference

Remarques sur l'organisation des données dans l'API Cloud Inference :

  • Une entrée de donnée unique s'appelle un "événement". Exemple : la pression relevée atteint 110 psi (7,58 bar).
  • Chaque événement doit avoir une heure de début, et éventuellement une heure de fin.
  • Chaque événement est associé à un type appelé "nom de la donnée". Exemple : "pression" pour les relevés de pression et "température" pour les relevés de température.
  • Un groupe logique d'événements s'appelle un "groupe". Les groupes peuvent réunir des données de n'importe quel type. Par exemple, les valeurs de pression et de température relevées un certain jour peuvent être représentées sous la forme d'un groupe (dont l'ID est le "numéro absolu du jour") réunissant l'ensemble des relevés de pression et de température effectués entre 00h00 et 23h59 au cours de cette journée.
  • Chaque groupe inclut également un ensemble d'événements permettant d'effectuer une agrégation basée sur le temps. Ces données sont générées automatiquement à partir des horodatages des événements réunis dans le groupe.
    • ty : année civile
    • tew : Epoch Week (nombre de semaines écoulées depuis l’époque Unix)
    • ted : Epoch Day (nombre de jours écoulés depuis l’époque Unix)
    • teh : Epoch Hour (nombre d'heures écoulées depuis l'époque Unix)
  • La notation dans le système fonctionne sur l'ensemble des groupes. Lorsque vous interrogez le système pour identifier des modèles et des tendances, les groupes sont utilisés comme unité d'agrégation.

L'API Cloud Inference applique les quotas suivants par projet :

  • Les clients peuvent effectuer 1 requête par seconde pour répertorier, créer ou supprimer des ensembles de données.
  • Les clients peuvent effectuer jusqu'à 10 requêtes par seconde.
  • Les clients peuvent effectuer jusqu'à 100 requêtes par seconde pour l'ingestion d'éléments de données.