Quotas et limites

L'API Cloud Healthcare impose des limites à l'utilisation des ressources pour différentes raisons. Il s'agit, par exemple, de préserver la communauté des utilisateurs de Google Cloud en empêchant les pics d'utilisation imprévus. Des quotas d'essai gratuit sont également proposés dans Google Cloud. Ils offrent un accès limité aux utilisateurs qui souhaitent explorer Google Cloud, y compris l'API Cloud Healthcare.

Les quotas de l'API Cloud Healthcare sont fixés pour chaque région. Si vous épuisez votre quota pour une région donnée, le fonctionnement de l'API Cloud Healthcare dans les autres régions n'est pas affecté.

Vérifier vos quotas et votre utilisation

Les quotas sont des limites qui s'appliquent au stockage (également appelées "limites d'entrée") et aux opérations.

Pour vérifier les quotas disponibles pour les ressources de votre projet, accédez à la page Quotas de Cloud Console.

Si vous souhaitez afficher uniquement les quotas de l'API Cloud Healthcare, cliquez sur Tous les services, puis sur Aucune. Sélectionnez ensuite l'API Cloud Healthcare.

Tous les projets ne sont pas soumis aux mêmes quotas. À mesure que votre utilisation de l'API Cloud Healthcare s'accroît, les quotas peuvent augmenter en conséquence. Si vous prévoyez une augmentation significative de votre utilisation, vous pouvez anticiper cette évolution en demandant des ajustements de quotas sur la page Quotas de Google Cloud Console. Aucuns frais ne s'appliquent lorsque vous demandez une augmentation de quota. Vos coûts n'augmentent que si vous utilisez plus de ressources.

Limites de ressources

L'API Cloud Healthcare limite la taille du contenu d'une requête, par exemple la taille d'une image radio dans une requête DICOM. Vous ne pouvez pas demander la modification d'une limite imposée à une ressource. Toutefois, dans certaines situations, vous pouvez effectuer une opération d'importation pour importer un contenu excédant la limite imposée à une ressource.

Le tableau ci-dessous indique les limites imposées aux ressources et sujettes à modification.

Modalité Taille limite des requêtes
DICOM
  • Opérations Store transaction : illimitées. Autres méthodes : 10 Mo
  • Opérations Store transaction/Retrieve transaction : le délai d'inactivité expire si l'opération dure plus d'une heure.
  • Les méthodes Search transaction ont un décalage maximal de 1 000 000 résultats.
  • Anonymisation : l'anonymisation ne peut pas traiter les fichiers DICOM d'une taille supérieure à 1 Go.
  • Les fichiers DICOM ingérés ne doivent pas dépasser 2 Go par tag. Cette limite inclut les données PixelData encodées au format natif.
  • Lors du transcodage de données DICOM, la taille du fichier ne doit pas dépasser 1 Go, et la taille de trame ne doit pas dépasser 150 Mo.
  • dicomStores.import : la taille maximale du fichier est de 20 Go.
FHIR executeBundle : 50 Mo. Autres méthodes : 10 Mo
HL7v2 10 Mo

Si vous tentez de traiter un contenu plus volumineux que la limite autorisée pour la ressource, une erreur se produit.

Utiliser des opérations d'importation pour les contenus excédant les limites de ressources

Les opérations d'importation vous permettent de traiter des contenus dont la taille est supérieure à la limite imposée aux ressources. Lors d'une opération d'importation, la taille du contenu n'est limitée que par la taille de stockage maximale de 5 To autorisée pour les objets individuels sur Google Cloud. Les opérations d'importation sont soumises à des quotas de stockage qui déterminent leur durée. Vous pouvez effectuer une opération d'importation si vous souhaitez, par exemple, stocker de nombreuses instances DICOM dans un datastore DICOM, sans être soumis à la limite de taille des requêtes. Au lieu d'importer les instances au moyen des méthodes Store Transaction disponibles, vous pouvez les importer dans un bucket Cloud Storage, puis les importer dans le datastore DICOM.

Pour connaître les étapes détaillées de l'importation de données DICOM au moyen d'une opération d'importation, consultez la page Importer et exporter des données DICOM à l'aide de Cloud Storage.

Pour connaître les étapes détaillées de l'importation de ressources FHIR au moyen d'une opération d'importation, consultez la page Importer et exporter des ressources FHIR à l'aide de Cloud Storage.

Demander la modification d'un quota

Pour demander la modification d'un quota, vous devez disposer de l'autorisation serviceusage.quotas.update. Elle est incluse par défaut pour les rôles prédéfinis suivants : propriétaire, éditeur et administrateur de quotas.

  1. Accédez à la page Quotas.

    Accéder à la page Quotas

  2. Sur la page Quotas, sélectionnez les quotas que vous souhaitez modifier. Si vous souhaitez afficher uniquement les quotas de l'API Cloud Healthcare, cliquez sur Tous les services, puis sur Aucune. Sélectionnez ensuite l'API Cloud Healthcare.
  3. Cochez les cases correspondant aux quotas que vous souhaitez modifier.
  4. En haut de la page, cliquez sur le bouton Modifier les quotas.
  5. Remplissez le formulaire et cliquez sur Suivant.
  6. Saisissez les limites que vous souhaitez, puis cliquez sur Suivant.
  7. Cliquez sur Envoyer la requête.

Par défaut, les demandes de réduction de quota sont refusées. Si vous souhaitez réduire votre quota, répondez à l'e-mail de l'assistance en précisant vos besoins. Un conseiller répondra à votre demande.

Vous recevrez une réponse de l'équipe API Cloud Healthcare dans les 24 à 48 heures suivant votre demande.

Prévoyez une demande de ressources supplémentaires au moins quelques jours à l'avance pour qu'elle soit traitée en temps voulu.