robots: noindex

Migration de VM vers Compute Engine à l'aide de CloudEndure

CloudEndure est obsolète. Pour migrer à partir d'autres plates-formes de VM, utilisez Migrate for Compute Engine.

Ce guide explique comment utiliser le service de migration de VM optimisé par CloudEndure pour importer, depuis une machine sur site ou une VM d'une autre plate-forme de cloud public, un serveur exécutant un système d'exploitation compatible vers Google Cloud Platform. À la fin de cet exercice, la VM instanciée obtenue dans votre projet sera une instance dupliquée d'une machine d'un autre environnement.

Vous pouvez également consulter les bonnes pratiques relatives à la migration de VM vers Google Compute Engine ou essayer l'outil d'importation de disques virtuels.

Objectifs

  • Lancer le service de migration VM à partir de la console Google Cloud Platform
  • Installer l'agent de réplication CloudEndure et copier les VM dans Compute Engine
  • Lancer les VM nouvellement créées

Coûts

Le service de migration de VM est gratuit. Ce service ne vous sera facturé ni par Google ni par CloudEndure.

L'importation des instances de VM dans Compute Engine est facturée en fonction de la grille tarifaire de Compute Engine pour les instances de VM.

Avant de commencer

Exigences techniques

L'utilisation du service de migration VM implique que les machines sources à partir desquelles vous effectuez la migration exécutent l'un des systèmes d'exploitation suivants :

Windows

Les systèmes d'exploitation Windows suivants sont compatibles. Notez que les systèmes d'exploitation Windows Client et les versions d'évaluation de Windows Server ne sont pas compatibles.

Lors de la migration de systèmes d'exploitation Windows vers Compute Engine, une nouvelle licence SPLA à la demande sera associée aux instances de VM Compute Engine. Il n'est pas possible d'importer vos propres licences dans Compute Engine.

  • Microsoft Windows Server 2016 64 bits, éditions Standard et Datacenter
  • Microsoft Windows Server 2012 R2 64 bits, éditions Standard et Datacenter
  • Microsoft Windows Server 2012 64 bits, éditions Standard et Datacenter

  • Microsoft Windows Server 2008 R2 64 bits, éditions Standard et Datacenter

  • Microsoft Windows Server 2008 avec Service Pack 2, 32 bits ou 64 bits, éditions Standard et Datacenter

  • Microsoft Windows Server 2003 avec Service Pack 2, 32 bits ou 64 bits, toutes éditions

  • Microsoft Windows Server 2003 R2, avec Service Pack 2, 32 bits ou 64 bits, toutes éditions

    Lorsque vous migrez un environnement Windows Server 2003, vos instances sont facturées selon le tarif applicable aux VM Windows Server.

Avant de migrer un environnement Windows Server vers Google Cloud Platform, vous devez préparer votre machine Windows Server pour la migration.

Linux

  • SUSE Linux (SLES) 11 ou supérieur
  • Debian Linux 8
  • Kali Linux 2.0
  • Ubuntu 12.04 ou supérieur
  • Red Hat Enterprise Linux (RHEL) 5.0 ou supérieur

  • CentOS 6.0 ou supérieur

  • Oracle Linux 6.0 ou supérieur

Pour SUSE, RHEL et Oracle Linux, vous devez disposer d'une licence existante pour utiliser le système d'exploitation. Il est de votre responsabilité de déterminer si vous disposez d'une licence appropriée pour exécuter le système d'exploitation. Pour Windows, toute licence existante sera convertie en licence par répartition Google Cloud Platform.

  1. Connectez-vous à votre compte Google.

    Si vous n'en possédez pas déjà un, vous devez en créer un.

  2. Sélectionnez ou créez un projet Google Cloud Platform.

    Accéder à la page "Gérer les ressources"

  3. Assurez-vous que la facturation est activée pour votre projet Google Cloud Platform.

    Découvrir comment activer la facturation

Créer un compte de service et une clé de compte de service

Pour utiliser le service de migration de VM CloudEndure, vous devez l'associer à votre projet de la console Google Cloud Platform à l'aide d'une clé de compte de service. Vous avez besoin de cette clé de compte de service pour accéder au portail CloudEndure.

  1. Dans la console GCP, accédez à la page "Comptes de service".

    Accéder à la page "Comptes de service"

  2. Si vous y êtes invité, sélectionnez un projet.

  3. Cliquez sur Créer un compte de service.

  4. Choisissez un nom pour le compte de service et attribuez-lui le rôle Project Owner (Propriétaire du projet).

    Capture d'écran de l'ajout d'un compte de service

  5. Cochez la case Furnish a new private key (Indiquer une nouvelle clé privée) et sélectionnez JSON dans la liste Key type (Type de clé).

  6. Cliquez sur Create (Créer) pour créer le compte de service et suivez les instructions pour télécharger la clé.

Démarrer le service de migration VM

Le service de migration de VM est fourni par CloudEndure, un partenaire tiers de Google Cloud Platform. Avant de pouvoir migrer votre VM, vous devez créer un compte CloudEndure. CloudEndure ne facture pas ce service.

  1. Dans la console GCP, ouvrez la page "Instances de VM".

    Accéder à la page "Instances de VM"

  2. Pour démarrer le service de migration, cliquez sur Importer une VM.

    Capture d'écran de la sélection du bouton d'importation de la VM

  3. Cliquez sur Continuer pour activer le service de migration.

Activer le service de migration VM

  1. Sur la page de connexion CloudEndure, cliquez sur S'inscrire pour vous inscrire au service.
  2. Sur la page "Activation", veuillez remplir les champs obligatoires.

    Capture d'écran de la page "Activation CloudEndure"

  3. Si vous acceptez les conditions d'utilisation, cochez la case J'accepte les Conditions d'utilisation de CloudEndure, puis cliquez sur Activer mon compte pour terminer votre inscription. CloudEndure envoie un message de confirmation à l'adresse e-mail que vous avez spécifiée lors de votre inscription.

  4. Pour activer votre compte, cliquez sur le lien dans l'e-mail.

Vous êtes redirigé vers la console de migration VM. Vous pouvez également accéder à la console directement à tout moment.

Migrer votre instance

Vous pouvez utiliser le service de migration VM pour migrer vos serveurs Windows/Linux en cours d'exécution (physiques/virtuels/basés sur le cloud) dans une région cible du Cloud de votre choix, sans connaître aucune interruption du système sur votre infrastructure source. La réplication a lieu en continu à l'échelle du bloc.

Le diagramme de réseau ci-dessous montre les exigences techniques en matière de mise en réseau et de ports pour la migration, ainsi que des directives et quelques bonnes pratiques pour la migration de votre charge de travail.

Diagramme réseau expliquant le fonctionnement du processus de migration VM

Préparer le réseau de transfert dans la région cible

Dans la région cible, créez un réseau VPC. Ce réseau est utilisé comme réseau intermédiaire pour héberger les serveurs de réplication CloudEndure. Si vous prévoyez d'utiliser le réseau default, vous pouvez ignorer cette étape.

Configurer votre compte CloudEndure

  1. Connectez-vous à votre compte CloudEndure activé.
  2. Indiquez l'ID de projet et la clé JSON pour le compte de service que vous avez créé précédemment.

Sélectionner les options de réplication

Sélectionnez la région cible dans laquelle vous souhaitez migrer vos VM. Ensuite, choisissez le réseau du serveur de réplication que vous avez créé. Si vous n'avez pas créé de réseau, sélectionnez le réseau default.

Installer l'agent de migration

Installez l'agent de migration VM sur chacune des machines sources que vous souhaitez migrer. La mise en place d'un agent de migration VM est obligatoire pour copier la machine à l'échelle du bloc depuis la source vers la destination. L'agent peut être installé sur n'importe quel système d'exploitation compatible. Cette étape copie les données dans Google Cloud Platform mais ne lance pas vos machines cibles finales.

Pour installer l'agent de migration, téléchargez-le sur les machines que vous souhaitez migrer à l'aide des instructions suivantes.

Dans la console de migration VM, cliquez sur Aide, puis sur Comment ajouter des machines. La page d'aide comprend un jeton d'installation dont vous aurez besoin pour installer l'agent de migration. Copiez le jeton d'installation.

Linux

Sous Linux, téléchargez le programme d'installation avec la commande suivante :

wget -O ./installer_linux.py https://gcp.cloudendure.com/installer_linux.py

Exécutez ensuite le programme d'installation à l'aide de la commande suivante. Remplacez [TOKEN] par votre jeton d'installation :

sudo python ./installer_linux.py -t [TOKEN]

Le programme d'installation de Linux nécessitera Python 2.4 ou une version supérieure sur la machine. Les versions antérieures de Python ne pourront pas exécuter le programme d'installation.

Windows

Téléchargez le programme d'installation Windows.

Dans la fenêtre d'invite de commandes, exécutez le programme d'installation à l'aide de la commande suivante. Remplacez [TOKEN] par votre jeton d'installation :

installer_win.exe -t [TOKEN]

Une fois l'installation de l'agent terminée, vous pouvez suivre la progression de la migration depuis la console de migration VM, dans l'onglet Migration.

La progression de la copie des données dans Google Cloud Platform est affichée dans la colonne Progression de la réplication des données de la console.

Si la colonne État affiche une icône de panneau "Stop" rouge, vérifiez les éléments suivants :

  • Le serveur source (avec l'agent installé) peut bien communiquer avec le serveur de gestion de migration de VM (console.cloudendure.com) via le port TCP 443. Les serveurs Linux peuvent nécessiter un accès aux dépôts lors de l'installation.

  • Les serveurs de réplication dans la région cible de la zone intermédiaire (réseau des serveurs de réplication) peuvent bien communiquer avec le serveur de gestion des services de migration de VM (console.cloudendure.com) via le port TCP 443, et la connectivité Internet sortante est active pour le téléchargement des packages d'installation via le port TCP 443. Par défaut, le service CloudEndure ajoute automatiquement une règle de pare-feu pour autoriser l'accès au projet.

  • Le serveur source (avec l'agent installé) peut bien communiquer avec les serveurs de réplication dans le réseau des serveurs de réplication de la région cible via le port TCP 1500. Cette règle de pare-feu est également ajoutée par CloudEndure.

Configurer la machine cible

Ensuite, pour chaque instance de VM que vous migrez, consultez les propriétés de la VM en cliquant sur le serveur correspondant dans la console de migration VM, ce qui ouvre l'onglet Plan.

L'onglet Plan vous permet de définir les propriétés de votre instance de VM cible. Vous pouvez par exemple modifier le réseau cible dans lequel la VM est créée ou l'adresse IP interne, etc. Vous pouvez modifier ces propriétés à tout moment après l'installation de l'agent. Vous n'avez pas à attendre que la réplication soit terminée pour modifier ces paramètres. Ces propriétés incluent :

  • Le type de machine de l'instance cible

  • Le nom de machine de l'instance cible

  • Le réseau/sous-réseau VPC cible

  • L'adresse IP interne

  • Le type de chaque disque persistant utilisé par l'instance de VM

Pour enregistrer vos modifications, cliquez sur Enregistrer le plan.

Vérifier l'achèvement de la synchronisation initiale

Selon la taille du disque source et la zone vers laquelle vous migrez votre machine, le serveur de réplication peut prendre plusieurs heures ou plus pour synchroniser vos données. Une fois la synchronisation initiale terminée, dans la colonne Progression de la réplication des données, les machines répliquées affichent Continuous Data Protection, indiquant que vous pouvez tester la création de vos instances cibles. Dans la colonne État, une icône violette de lancement s'affiche, indiquant que vous pouvez démarrer la machine cible dans l'emplacement cible.

Capture d'écran de la progression de la synchronisation initiale

Tester la création d'instances de VM cibles

Lorsque vous êtes prêt à tester la création des serveurs à l'emplacement cible, sélectionnez le serveur, puis cliquez sur Lancer la machine cible puis sur Test.

Capture d'écran des instances sélectionnées pour le test

Vous pouvez suivre la progression du processus de lancement de la machine cible dans l'onglet Progression de la tâche, qui indiquera également si des erreurs ont été rencontrées au cours de ce processus.

Tester la disponibilité des VM cibles

Accédez à la page "Instances de VM", puis vérifiez les VM cibles créées. Par défaut, les VM cibles portent leurs noms d'origine. Si vous avez modifié le nom de l'instance cible dans le plan, la VM cible utilise votre dernier choix.

Vérifiez que vous pouvez vous connecter aux machines cibles. Utilisez le protocole RDP pour les machines cibles Windows, et SSH pour les machines Linux.

Accéder à la page "Instances de VM"

Utilisez les informations d'identification de la machine source pour vous connecter à la machine cible correspondante. Pour vous connecter, veuillez utiliser des clients externes SSH et RDP plutôt que l'interface Web de la console Cloud Platform.

Tester vos applications sur les VM cibles

Après avoir créé des VM cibles de test, vous devez tester toutes vos applications pour voir si elles fonctionnent correctement.

Si nécessaire, faites des ajustements dans l'onglet Plan ou sur la machine source. Répétez ce processus de test jusqu'à ce que vos applications fonctionnent comme prévu.

Finaliser votre instance migrée

Après avoir testé vos machines, vous voilà prêt à basculer vers votre instance sur Google Cloud Platform.

  1. Prévoyez une courte période d'indisponibilité. Vous pouvez estimer le temps d'arrêt en fonction de la phase de test. Pendant cette période, vous créez les machines de test cibles les plus récentes et vérifiez que la charge de travail est correcte sur ces dernières.
  2. Arrêtez ou désactivez l'accès à votre serveur source afin d'empêcher l'accès aux utilisateurs et les modifications potentielles de dernière minute qui risquent de ne pas être répliquées sur les VM cibles.
  3. Après vous être assuré qu'aucune modification ne peut être apportée à vos serveurs sources, sélectionnez les serveurs sur la console de migration de VM et cliquez sur Basculer pour transférer une copie finale de l'état d'application le plus récent des VM cibles.

Une fois que les machines cibles ont été créées avec succès, répétez vos tests d'intégrité pour vous assurer que tout fonctionne comme prévu, puis configurez vos serveurs DNS pour qu'ils redirigent tous les utilisateurs vers les nouvelles machines cibles.

Étapes post-migration

Installer les packages d'environnement invités

Si vous rencontrez des problèmes lors de la connexion à l'instance de VM, vous devrez peut-être installer les packages d'invités Compute Engine sur l'instance. Les packages invités définissent certains éléments tels que les comptes utilisateur, le nom d'hôte de l'instance, la prise en charge des scripts d'arrêt et de démarrage, etc.

Pour installer l'environnement invité, consultez la section Installer l'environnement invité.

Supprimer l'agent CloudEndure des serveurs sources

Lorsque vous êtes certain que les machines qui ont été migrées en direct dans la région cible sont désormais en production et que vous n'avez plus besoin de créer de machines cibles supplémentaires, supprimez l'agent CloudEndure au niveau des serveurs sources :

  1. Dans la console de migration de VM, cochez les cases correspondant aux machines sur lesquelles vous souhaitez supprimer l'agent de migration.
  2. Cliquez sur Actions sur la machine et sélectionnez Supprimer des machines de cette console.

Cette action a pour effet d'arrêter la réplication en continu et de désinstaller l'agent de migration VM de la machine source.

Problèmes connus

Problèmes de licence CloudEndure

Une fois installée sur la machine source, la licence de l'agent de migration n'est valide que pour une durée limitée. La licence d'agent de chaque machine source est une licence distincte.

Si vous rencontrez des erreurs de licence en provenance de la console CloudEndure, par exemple Selected machine has an expired license and is therefore not Launchable., contactez support@cloudendure.com pour obtenir de l'aide.

Problèmes liés au compte de service

Mon compte de service a été supprimé et le service de migration VM ne peut pas poursuivre le processus de réplication.

Si vous avez supprimé le compte de service utilisé initialement pour la migration, suivez les étapes permettant de créer un compte et ajoutez la nouvelle clé JSON au compte CloudEndure.

Mes autorisations de compte de service ont été modifiées et le service de migration de VM ne peut pas poursuivre le processus de réplication.

Si vous avez modifié les autorisations du compte de service ou modifié le compte, reconfigurez votre compte en suivant les étapes à suivre pour créer un nouveau compte.

Limitations pour les instances Windows Server 2003

Avant de migrer un environnement Windows Server 2003 vers Google Cloud Platform, prenez en compte les limitations suivantes :

  • Vous ne devez pas affecter une adresse IP externe à votre instance Windows Server 2003. Windows Server 2003 n'étant plus compatible, votre instance est susceptible d'être vulnérable aux problèmes de sécurité. Utilisez un réseau VPC pour configurer une adresse IP privée pour vos instances.
  • Après la migration des VM Windows Server 2003, les copies de Windows ne sont pas automatiquement activées. Vous devez activer Windows sur chaque instance à l'aide d'une clé d'activation multiple (MAK), qui fait partie de votre contrat de licence en volume avec Microsoft.
  • Le support de Windows Server 2003 sur Google Cloud Platform est limité. Comme Microsoft n'assure plus la compatibilité de Windows Server 2003, il est possible que vous rencontriez des problèmes ne pouvant pas être entièrement résolus.
  • Les fonctionnalités suivantes de Compute Engine ne sont pas disponibles pour les instances Windows Server 2003 :

    • Windows Server 2003 n'est pas compatible avec le service VSS (Volume Shadow Copy Service) pour les instantanés de disque. Si vous souhaitez prendre un instantané de vos disques, vous devez utiliser le système d'instantané standard.
    • Votre instance ne peut pas avoir plusieurs interfaces réseau.
    • Vous ne pouvez pas ajouter de GPU ou d'unités de traitement TensorFlow (TPU) à votre instance.
  • Selon votre édition de Windows Server 2003, la compatibilité matérielle peut être limitée. Au cours du processus de migration, vous devez sélectionner un type de machine compatible avec votre édition de Windows Server 2003.

    Par exemple, Windows Server 2003 Standard Edition prend en charge un maximum de 4 vCPU et 32 Go de mémoire. Lors de la migration, veillez à choisir un type de machine avec au maximum 4 vCPU et 32 Go de mémoire.

  • L'environnement invité Windows pour Compute Engine, qui transfère les informations entre Compute Engine et votre VM, est compatible avec un nombre limité de fonctionnalités :

    • Vous pouvez créer des comptes utilisateur sur l'instance migrée en utilisant la console, l'outil de ligne de commande gcloud ou l'API.
    • Vous pouvez réinitialiser le mot de passe pour les comptes d'utilisateur existant sur l'instance.
  • Les agents de surveillance et de journalisation Stackdriver Windows ne sont actuellement pas compatibles avec les instances Windows Server 2003.

Étapes suivantes

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Documentation Compute Engine