Licences Microsoft


Ce document explique la compatibilité de Compute Engine avec les options de licence suivantes pour les logiciels Microsoft :

Ce document contient également un organigramme pour vous aider à choisir une option de licence.


Acheter des licences Windows Server ou SQL Server à la demande auprès de Google

Les licences à la demande pour les logiciels Microsoft sont de nouvelles licences fournies par Google et ne nécessitent ni investissement initial, ni engagement de longue durée. Avec les licences à la demande, vous payez uniquement le coût d'exécution des VM auxquelles les licences sont associées ; le coût indiqué de la VM inclut le coût des licences.

Utilisez des licences à la demande pour Windows Server ou SQL Server en créant une instance à partir d'une image premium prédéfinie dans le catalogue d'images Compute Engine ou à partir de Google Cloud Marketplace. Lorsque vous utilisez l'une de ces images, Google fournit une licence à la demande, l'associe à cette image et la gère pour vous.

Images personnalisées

Licences d'accès client (CAL)

  • Vous n'avez pas besoin d'acheter de CAL utilisateur. Leur coût est inclus dans l'image Windows Server ou SQL Server à la demande.

  • Les VM de contrôleur de domaine Active Directory qui s'exécutent dans un domaine Microsoft Active Directory géré et les VM Windows qui sont associées à un domaine de ce type ne nécessitent aucune licence d'accès client supplémentaire. Pour en savoir plus, consultez la documentation du service géré pour Microsoft Active Directory.

  • Si vous avez besoin de plus de deux sessions simultanées de bureau à distance, vous devez acheter des licences d'accès client (CAL) aux sessions du Bureau à distance (RDS). Pour en savoir plus, consultez la section Gérer les licences de votre déploiement RDS avec des licences d'accès client (CAL).

Conformité

  • Si vous utilisez des licences à la demande de Google, Google vérifie la conformité des exigences relatives à ces licences et gère la création de rapports sur leur utilisation.

Assistance


Utiliser vos propres licences sur les nœuds à locataire unique

Si vous avez déjà investi dans des licences Microsoft permanentes nécessitant du matériel dédié, vous pouvez transférer ces licences dans Google Cloud à l'aide de nœuds à locataire unique Compute Engine, des serveurs physiques réservés qui n'hébergent que les VM de votre projet. Pour en savoir plus sur les licences des images des systèmes d'exploitation que vous pouvez utiliser avec les nœuds à locataire unique, consultez la section Informations détaillées sur les OS.

L'utilisation de ces licences sur des nœuds à locataire unique peut s'avérer plus rentable que l'utilisation de licences Microsoft à la demande. Par exemple, certains contrats de licence autorisent la virtualisation illimitée et lient la licence au nombre de cœurs physiques. Dans ce cas, vous pouvez transférer vos propres licences sur des nœuds à locataire unique, puis surprovisionner les processeurs de vos VM à locataire unique. Lorsque vous utilisez des licences existantes, celles-ci ne vous sont pas facturées ; vous ne payez que l'infrastructure Compute Engine, c'est-à-dire les nœuds à locataire unique que vous réservez.

Dans la plupart des cas, les nœuds à locataire unique sont pleinement compatibles avec les licences par cœur et par processeur, et peuvent héberger Windows Server, SQL Server et des serveurs d'application Microsoft. Les nœuds à locataire unique acceptent également les licences SQL Server éligibles à la mobilité des licences via Software Assurance.

Conditions requises


Utiliser License Mobility avec les applications serveur Microsoft

License Mobility aide les clients Software Assurance existants qui exécutent des serveurs d'applications Microsoft à effectuer la transition vers Google Cloud et vous permet de continuer d'acheter des licences perpétuelles. Compute Engine vous permet d'importer des images Microsoft, d'appliquer des licences d'application existantes aux images importées, puis de déployer des applications serveur Microsoft sur Google Cloud sans payer de frais de licence supplémentaires à Microsoft pour ces applications.

Avec License Mobility, vous êtes responsable de la gestion des sauvegardes et des renouvellements conformément à vos contrats. Pour que les licences restent valides, vous devez conserver votre forfait Software Assurance par l'intermédiaire de Microsoft.

Vous pouvez utiliser des licences couvertes par Microsoft Software Assurance sur des nœuds à locataire unique ou des hôtes mutualisés. Dans le cas de licences par cœur ou par processeur comportant des exigences matérielles spécifiques, vous devez utiliser des nœuds à locataire unique pour transférer vos licences existantes.

Critères d'éligibilité

  • Vous devez déjà être client de Microsoft Volume Licensing et disposer d'applications serveur éligibles couvertes par les contrats Software Assurance actifs avec License Mobility.

  • Vous devez maintenir des licences d'accès client (CAL) appropriées avec Software Assurance dans le cadre de votre contrat de licence en volume.

  • Après avoir déployé une licence dans une région, vous ne pouvez pas transférer cette licence vers une autre région pendant 90 jours. Pour en savoir plus, consultez le site des conditions d'utilisation des produits Microsoft.

Restrictions


Exigences de License Mobility pour SQL Server

Le nombre de licences requis pour exécuter SQL Server sur une instance Windows Compute Engine dépend de la version de SQL Server et du type de machine de l'instance.

Les droits d'utilisation du fournisseur de services Microsoft indiquent que vous devez attribuer une licence à chaque cœur virtuel dans chaque environnement de système d'exploitation virtuel (OSE), avec un minimum de quatre licences par OSE. Dans Compute Engine, une instance de VM équivaut à un système d'exploitation virtuel, et un processeur virtuel Compute Engine équivaut à un cœur virtuel. Par conséquent :

  • Si vous envisagez d'exécuter SQL Server sur une instance Compute Engine dotée de quatre processeurs virtuels ou plus, vous devez attribuer une licence à chaque processeur virtuel.

  • Si vous exécutez une instance dotée de deux processeurs virtuels ou moins, vous devez toutefois attribuer quatre licences de cœur virtuelles.

Si vous utilisez SQL Server Enterprise Edition, vous disposez peut-être de droits d'utilisation supplémentaires. Pour en savoir plus sur les exigences de License Mobility pour SQL Server, consultez la page Droits d'utilisation du fournisseur de services Microsoft Services ou le guide de gestion des licences SQL Server.

Au lieu d'utiliser License Mobility, vous pouvez acheter des licences à la demande en utilisant une instance SQL Server, qui est une instance Windows Server incluant une installation de SQL Server. Avec cette image, Google gère les licences de Windows Server et de SQL Server, vous ne payez que l'utilisation.


Validation de License Mobility

Pour utiliser License Mobility, vous devez suivre le processus de vérification de la licence, au cours duquel Microsoft s'assure que vos licences sont éligibles à License Mobility. Vous pouvez soumettre vos informations License Mobility pour validation par Google ou directement par Microsoft. Microsoft vous envoie une confirmation ainsi qu'à Google, une fois la validation effectuée.

Pour en savoir plus sur votre contrat de licence, y compris sur la manière de déterminer votre numéro d'identification de contrat Microsoft, consultez le résumé des questions fréquentes sur les licences.

Envoyer les informations License Mobility via Google

Utilisez le formulaire de validation License Mobility pour envoyer vos informations s'y rapportant via Google. Vous pouvez accéder directement à ce formulaire ou lorsque vous créez une VM dans Google Cloud Console.

Envoyer directement les informations License Mobility à Microsoft

  1. Consultez le centre de gestion des licences en volume de Microsoft.

  2. Consultez le Guide de validation License Mobility via Software Assurance pour les clients (téléchargement au format PDF).

  3. Spécifiez Google en tant que partenaire de mobilité agréé à l'aide des informations suivantes :

    • Nom du partenaire de mobilité agréé : Google LLC.
    • URL du site Web du partenaire de mobilité agréé : https://cloud.google.com
    • Adresse e-mail du partenaire de mobilité agréé : google-ms-license-mobility@google.com

Choisir entre licences à la demande et transfert de licences existantes

L'organigramme suivant peut vous aider à déterminer s'il convient d'acheter de nouvelles licences à la demande auprès de Google ou de transférer vos licences existantes dans Google Cloud.

Choisir entre licences à la demande et transfert de licences existantes


Étape suivante