Créer une image Windows

Vous pouvez créer des images Windows Server personnalisées à partir de vos instances Windows Server existantes. Utilisez ces images personnalisées afin de créer des instances avec les mêmes images de disque de démarrage que pour vos instances existantes.

Ces images personnalisées sont utiles pour enregistrer les paramètres de configuration du système d'exploitation sur vos instances existantes et pour réutiliser la même configuration afin de créer d'autres instances.

Si vous devez créer une instance à partir d'une image publique ou d'une image personnalisée, consultez la page Créer une instance Windows.

Pour effectuer des sauvegardes planifiées de vos données de disques persistants, utilisez des instantanés des disques persistants plutôt que des images personnalisées.

Si vous devez importer des systèmes Windows Server ou SQL Server, utilisez le service de migration de VM.

Créer une image Windows Server

Avant de créer l'image, exécutez GCESysprep sur l'instance afin de la préparer au processus de création d'image. Ce processus arrête l'instance. Si vous ne pouvez pas arrêter l'instance, vous pouvez laisser le processus GCESysprep et créer l'image, mais sachez que son intégrité n'est pas garantie.

  1. Connectez-vous à votre instance Windows et ouvrez l'invite de commande ou PowerShell en tant qu'administrateur.
  2. Utilisez GCESysprep pour préparer le système à la duplication. Cette commande arrête l'instance et ferme la connexion au bureau à distance.

    GCESysprep
    

Après avoir préparé l'instance, créez l'image.

Spécifier un emplacement pour l'image

Lors de la création d'une image personnalisée, vous pouvez spécifier son emplacement dans Cloud Storage, en excluant les emplacements birégionaux. En spécifiant l'emplacement de stockage de l'image, vous répondez aux exigences réglementaires et de conformité relatives à la localisation des données ainsi qu'à vos exigences de haute disponibilité, en assurant la redondance entre régions.

La fonctionnalité d'emplacement de stockage est facultative. Si vous ne sélectionnez pas d'emplacement, Compute Engine stocke votre image dans l'emplacement multirégional le plus proche de l'image source. Vous pouvez créer des images personnalisées à partir de disques sources, d'images, d'instantanés ou d'images stockées dans Cloud Storage. Vous pouvez utiliser ces images pour créer des instances de VM.

Toutes les images existant avant le lancement de cette fonctionnalité restent à leur emplacement. La seule différence, c'est que vous pouvez consulter l'emplacement de toutes vos images. Si vous souhaitez déplacer une image existante, vous devez la recréer dans l'emplacement désiré.

Créer une image Windows

Vous pouvez créer des images de disque à partir des sources suivantes :

  • Un disque persistant, même lorsque ce disque est attaché à une instance
  • Un instantané d'un disque persistant
  • Une autre image dans votre projet
  • Une image partagée par un autre projet
  • Une image importée stockée dans Cloud Storage

Console

  1. Accédez à la page Créer une image dans la console GCP.

    Créer une image

  2. Spécifiez le nom de l'image.
  3. Choisissez un disque source avec un système d'exploitation Windows à partir duquel créer l'image.
  4. Spécifiez l'emplacement où stocker l'image. Choisissez un emplacement d'image dans le menu déroulant Basé sur l'emplacement du disque source (par défaut). Par exemple, spécifiez us pour stocker l'image dans l'emplacement multirégional us ou us-central1 pour la stocker dans la région us-central1. Si vous ne choisissez pas d'emplacement, Compute Engine stocke l'image dans l'emplacement multirégional le plus proche de l'emplacement de votre image source.
  5. Spécifiez les propriétés de votre image. Par exemple, vous pouvez spécifier un nom de famille d'images afin d'organiser cette image dans le cadre d'une famille d'images.
  6. Cliquez sur Créer.

gcloud

Utilisez gcloud compute avec images create, et fournissez le disque persistant source à partir duquel créer l'image. Si vous le souhaitez, incluez l'indicateur --force pour créer l'image même si elle est associée à une instance en cours d'exécution. Le tag beta est requis pour l'indicateur facultatif --storage-location.

gcloud beta compute images create example-image --source-disk [DISK_NAME] \
    --source-disk-zone [ZONE] \
    --storage-location [LOCATION] \
    [--force]
  • [DISK_NAME] est le nom du disque source à partir duquel créer l'image.
  • [ZONE] est la zone du disque.
  • [LOCATION] est un indicateur facultatif qui permet de désigner la région ou l'emplacement multirégional où votre image est stockée. Par exemple, spécifiez us pour stocker l'image dans l'emplacement multirégional us ou us-central1 pour la stocker dans la région us-central1. Si vous ne choisissez pas d'emplacement, Compute Engine stocke l'image dans l'emplacement multirégional le plus proche de l'emplacement de votre image source.
  • --force est un indicateur facultatif qui crée l'image même si le disque est associé à une instance toujours en cours d'exécution. Cette option peut compromettre l'intégrité de votre image. Si possible, arrêtez l'instance avant de créer l'image.

Lorsque vous exécutez cette commande, gcloud compute crée une image en s'appuyant sur le disque persistant que vous avez fourni et l'ajoute à votre collection. Vous pouvez vous assurer que l'image a bien été créée en exécutant la commande suivante :

gcloud compute images list

API

Envoyez une requête POST à la méthode images().insert en incluant une URL sourceDisk dans le corps de la requête. Utilisez la version beta de cette méthode d'API pour spécifier le paramètre storageLocations.

POST https://www.googleapis.com/compute/beta/projects/[PROJECT_ID]/global/images?[FORCE_OPTION]

{
  "name": "[IMAGE_NAME]",
  "sourceDisk": "zones/[ZONE]/disks/[DISK_NAME]",
  "storageLocations": "[LOCATION]",
}

où :

  • [PROJECT_ID] est l'ID de projet de cette requête.
  • [FORCE_OPTION] est une option permettant de créer l'image même si le disque source est associé à une instance en cours d'exécution. Spécifiez forceCreate=true à la fin de la ligne POST pour définir cette option. Cette option peut compromettre l'intégrité de votre image. Si possible, arrêtez l'instance avant de créer l'image.
  • [IMAGE_NAME] est le nom à attribuer à cette image.
  • [ZONE] est la zone du disque source à partir de laquelle créer l'image.
  • [DISK_NAME] est le nom du disque source.
  • [LOCATION] est un paramètre facultatif qui permet de sélectionner un emplacement de stockage multirégional ou une région pour votre image. Par exemple, spécifiez us pour stocker l'image dans l'emplacement multirégional us ou us-central1 pour la stocker dans la région us-central1. Si vous ne choisissez pas d'emplacement, Compute Engine stocke l'image dans l'emplacement multirégional le plus proche de l'emplacement de votre image source.

Pour plus d'informations sur l'ajout d'images, consultez la documentation de référence relative aux images.

Mettre à jour des agents et scripts Windows

Compute Engine publie parfois de nouvelles images Windows avec les derniers agents et scripts. Ces éléments aident les instances Windows avec les processus de démarrage et d'arrêt, la gestion des comptes et la gestion des adresses.

Depuis la version d'image Windows v20160112, l'agent Windows se met à jour avec les versions en amont. Vous pouvez désactiver ces mises à jour d'agent en définissant la clé de métadonnées d'instance disable-agent-updates sur true. Si vous disposez d'instances basées sur d'anciennes versions d'images, vous pouvez mettre à jour manuellement l'agent Windows de ces instances.

Étapes suivantes

Cette page vous a-t-elle été utile ? Évaluez-la :

Envoyer des commentaires concernant…

Documentation Compute Engine