Bonnes pratiques pour les instantanés de disques persistants

Vous pouvez créer des instantanés de disque persistant à tout moment, mais l'opération sera plus rapide et plus fiable si vous appliquez les bonnes pratiques suivantes.

Avant de commencer

Préparer des instantanés cohérents

Dans la plupart des situations, vous pouvez créer un instantané à partir de disques persistants. Même si vos applications écrivent des données sur ces disques, la cohérence de l'instantané reste bonne. La qualité de l'instantané dépend de la capacité de récupération de vos applications en cas de création d'instantanés effectuée en parallèle à de lourdes charges de travail en écriture.

Si vos applications nécessitent une cohérence stricte, vous pouvez mettre en place d'autres actions pour vous assurer de la cohérence de l'instantané par rapport à l'état souhaité du disque persistant.

Vider les tampons du disque avant de créer un instantané

Vous pouvez créer un instantané à partir d'un disque persistant même lorsque vos applications écrivent des données sur le disque. Toutefois, vous pouvez améliorer la cohérence des instantanés si vous videz les tampons de disque et synchronisez votre système de fichiers avant de créer un instantané.

Interrompez les processus des applications ou du système d'exploitation qui écrivent des données sur ce disque persistant. Ensuite, videz les tampons de disque avant de créer l'instantané.

Pour préparer votre disque persistant avant de prendre un instantané, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à votre instance à l'aide de SSH.
  2. Exécutez une application pour vider le disque. Par exemple, MySQL possède une instruction FLUSH. Utilisez n'importe quel outil disponible pour votre application.
  3. Empêchez vos applications d'écrire sur votre disque persistant.
  4. Exécutez sudo sync.

Si vous ignorez cette étape, seules les données correctement vidées sur le disque par l'application sont incluses dans l'instantané. L'application subit ce scénario comme s'il s'agissait d'une panne de courant soudaine.

Geler ou désinstaller votre système de fichiers

Vous pouvez aussi geler ou désinstaller le système de fichiers avant de prendre un instantané. C'est le moyen le plus fiable de vous assurer que vos tampons de disque sont effacés. Toutefois, cette méthode est plus fastidieuse et moins pratique que de simplement vider les tampons de disque.

Désinstallez complètement le disque persistant pour vous assurer que l'écriture de données est suspendue pendant la création de l'instantané. Cette action est généralement inutile, mais elle améliore la cohérence de l'instantané.

  1. Connectez-vous à votre instance à l'aide de SSH.
  2. Arrêtez les processus de lecture ou d'écriture de données que les applications exécutent sur le disque persistant.
  3. Gelez le système de fichiers ou désinstallez-le.

    1. Gelez le système de fichiers : sudo fsfreeze -f [example-disk_location]
    2. Désinstallez le système de fichiers : sudo umount [example-disk_location]

    Vous pouvez relancer ou installer le système de fichiers après avoir créé votre instantané :

    1. Relancez le système de fichiers : sudo fsfreeze -u [example-disk_location]
    2. Installez le système de fichiers : sudo mount [example-disk_location mount_location]

Utilisateurs Linux

Si votre disque est connecté à une instance Linux, désinstallez-le en vous connectant à votre instance et en utilisant l'outil umount :

sudo umount /dev/disk/by-id/google-[DISK_NAME]

[DISK_NAME] est le nom du disque persistant.

Utilisateurs Windows

Si votre disque est connecté à une instance Windows, désinstallez-le en vous connectant à votre instance et en utilisant l'outil de gestion de disque.

Réinstaller le disque persistant

Après avoir pris un instantané, vous devez réinstaller le disque persistant. Consultez la page Formater et installer un disque persistant pour plus d'informations.

Si vos applications nécessitent une cohérence entre plusieurs disques persistants, vous devez geler ou désinstaller tous les systèmes de fichiers sur chaque disque, et finaliser tous les instantanés pour ces disques avant de relancer vos applications. Compute Engine ne garantit pas la cohérence entre les instantanés simultanés exécutés sur plusieurs disques persistants.

Utilisez des systèmes de fichiers journalisés comme ext4 pour réduire le risque de mise en cache des données sans qu'elles soient réellement écrites sur le disque persistant.

Disques persistants utilisant des instances Windows Server

Utilisez les instantanés VSS pour préserver l'intégrité des données des disques persistants associés à des instances Windows Server.

Créer des instantanés fréquents de manière efficace

Utilisez des instantanés pour gérer efficacement vos données.

  • Créez un instantané de vos données en utilisant une programmation régulière afin de minimiser la perte de données due à une défaillance inattendue.

  • Améliorez les performances en éliminant les téléchargements excessifs d'instantanés, en créant une image et en la réutilisant.

  • Programmez vos instantanés sur les heures creuses afin de réduire la durée de création de l'instantané.

Créer une image d'un instantané fréquemment utilisé

Si vous utilisez régulièrement un instantané dans la même zone pour créer un disque persistant, économisez les coûts de réseau en utilisant l'instantané une fois et en créant une image de cet instantané. Stockez cette image et utilisez-la pour créer votre disque et démarrer une instance de VM. Pour obtenir des instructions, consultez la section Créer une image personnalisée.

Il est recommandé de créer un instantané du disque une fois par heure. Évitez de créer des instantanés plus souvent. Pour ce faire, la méthode la plus simple consiste à configurer une programmation d'instantanés.

Utiliser des instantanés existants comme référence pour les instantanés suivants

Le système utilise automatiquement les instantanés existants déjà sur un disque persistant comme référence pour tous les instantanés ultérieurs que vous créez à partir de ce même disque.

  • Créez un instantané à partir d'un disque persistant avant de supprimer l'instantané précédent de ce même disque persistant. Le système crée le nouvel instantané plus rapidement s'il peut utiliser l'instantané précédent et se limiter à lire les données nouvelles ou modifiées du disque persistant.

  • Attendez la fin de l'exécution des nouveaux instantanés avant de créer les instantanés suivants à partir du même disque persistant. Si vous exécutez deux instantanés simultanément sur le même disque persistant, ils démarrent tous deux à partir de la même référence, et l'effort est redondant. Si vous attendez la fin du nouvel instantané, tous les instantanés suivants s'exécutent plus rapidement, car ils ne doivent obtenir que les données modifiées depuis la fin du dernier instantané.

Programmer des instantanés pendant les heures creuses

Si vous planifiez des instantanés réguliers pour vos disques persistants, vous pouvez réduire le temps nécessaire pour finaliser chaque instantané en les créant pendant les heures creuses, si possible.

  • Planifiez des instantanés automatisés pendant les jours ouvrables dans la zone où se trouve votre disque persistant. La création d'instantanés atteint généralement un pic en fin de journée.
  • Programmez des instantanés automatisés tôt le matin plutôt qu'à minuit dans la zone où se trouve votre disque persistant. La création d'instantanés atteint généralement un pic à minuit.

Organiser vos données sur des disques persistants distincts

Si vous créez un instantané à partir d'un disque persistant, toutes les données stockées sur le disque seront incluses dans l'instantané. De plus grandes quantités de données créent de plus grands instantanés, qui coûtent plus cher et sont plus longs à créer. Pour créer un instantané contenant exclusivement les données dont vous avez besoin, organisez vos données sur des disques persistants distincts.

  • Stockez les données critiques sur un disque persistant secondaire plutôt que sur votre disque de démarrage. Cela vous permet de créer un instantané de vos disques de démarrage seulement en cas de nécessité ou selon une programmation moins fréquente.
  • Si vous créez des instantanés de vos disques de démarrage, stockez les partitions d'échange, les fichiers de page, les fichiers de cache et les journaux non critiques sur un disque persistant distinct. Ces fichiers et partitions changent fréquemment, et le processus de création d'instantanés est susceptible de les identifier en tant que données modifiées à inclure dans un instantané incrémentiel.
  • Réduisez le nombre d'instantanés à créer en conservant les données similaires sur un même disque persistant. Il est important de séparer votre système d'exploitation et vos données volatiles des données que vous souhaitez capturer comme instantanés. En revanche, il n'est pas nécessaire de distribuer vos données critiques sur plusieurs disques persistants, comme vous le feriez dans le cas d'une machine physique. Un disque persistant volumineux peut atteindre les mêmes performances que plusieurs petits disques persistants totalisant la même capacité.

Activer l'option discard ou exécuter fstrim sur votre disque persistant

Sur les instances Linux, si vous n'avez pas formaté et installé votre disque persistant avec l'option discard, exécutez la commande fstrim sur l'instance avant de créer un instantané. La commande supprime les blocs dont le système de fichiers n'a plus besoin pour que le système puisse créer l'instantané plus rapidement et en réduire la taille. Consultez la section Formater et installer un disque persistant pour apprendre à configurer l'option discard sur vos disques persistants.

Étapes suivantes