Utiliser les modes cache

Cette page explique comment utiliser les modes cache avec Cloud CDN. Les modes cache vous permettent de configurer la façon dont Cloud CDN met en cache votre contenu.

Avant de commencer

  • En savoir plus sur les modes de cache et le contenu statique

  • Assurez-vous que Cloud CDN est activé. Pour obtenir des instructions, consultez la page Utiliser Cloud CDN.

  • Si nécessaire, installez la dernière version du SDK Cloud :

    gcloud components update
    

Définir le mode de cache

Cloud CDN propose trois modes de cache, qui définissent la manière dont les réponses sont mises en cache, si Cloud CDN respecte les instructions de cache envoyées par l'origine et comment les valeurs TTL de cache sont appliquées.

Le tableau suivant décrit les modes de cache disponibles :

Mode de cache Comportement
CACHE_ALL_STATIC Met automatiquement en cache le contenu statique qui ne comporte pas l'instruction no-store ou private. Les réponses issues de l'origine qui définissent des instructions de mise en cache valides sont également mises en cache.

Il s'agit du comportement par défaut des backends compatibles avec Cloud CDN créés à l'aide de l'outil de ligne de commande gcloud ou de l'API REST.

USE_ORIGIN_HEADERS Exige que les réponses issues de l'origine définissent des instructions de cache et des en-têtes de mise en cache valides. Les réponses sans ces instructions sont transmises à partir de l'origine.
FORCE_CACHE_ALL Met en cache les réponses sans condition, en ignorant les instructions de cache définies par l'origine. Assurez-vous de ne pas mettre en cache du contenu privé et spécifique à l'utilisateur (tel que les réponses HTML dynamiques ou d'API) si vous utilisez un backend partagé sur lequel ce mode est configuré.

Pour configurer les modes de cache pour un backend compatible avec Cloud CDN, procédez comme suit :

Console

  1. Dans Google Cloud Console, accédez à la page Équilibrage de charge.

    Accéder à la page Équilibrage de charge

  2. Cliquez sur le nom de votre équilibreur de charge HTTP(S) externe.
  3. Cliquez sur Modifier .
  4. Dans Configuration du backend, sélectionnez un backend, puis cliquez sur Modifier .
  5. Assurez-vous que l'option Activer Cloud CDN est sélectionnée.
  6. Sous Mode de cache, sélectionnez l'une des options suivantes :
    • Mettre en cache le contenu statique (recommandé) : le contenu statique correspond aux éléments Web qui ne changent pas pour chaque utilisateur. Le contenu statique est basé sur l'en-tête Content-Type de la réponse. Pour en savoir plus, consultez la section Contenu statique.
    • Utiliser les paramètres d'origine basés sur les en-têtes Cache-Control : réponses de cache comportant des instructions de cache valides dans les en-têtes de réponse.
    • Forcer la mise en cache de tous les contenus : mettez en cache l'ensemble du contenu diffusé par l'origine, en ignorant les instructions private ou no-store.
  7. Cliquez sur Enregistrer.

gcloud

Pour les services de backend, exécutez la commande gcloud compute backend-services create ou gcloud compute backend-services update avec l'option --cache-mode.

Pour les buckets backend, exécutez la commande gcloud compute backend-buckets create ou gcloud compute backend-buckets update avec l'option --cache-mode.

gcloud compute backend-services (create | update) BACKEND_SERVICE_NAME
    --cache-mode=CACHE_MODE
gcloud compute backend-buckets (create | update) BACKEND_BUCKET_NAME
    --cache-mode=CACHE_MODE

Remplacez CACHE_MODE par l'un des éléments suivants :

  • CACHE_ALL_STATIC (par défaut) : met automatiquement en cache le contenu statique. Les réponses marquées comme ne pouvant pas être mises en cache (instructions private ou no-store dans les en-têtes de réponse Cache-Control) ne sont pas mises en cache. Pour mettre en cache le contenu dynamique, celui-ci doit comporter des en-têtes de mise en cache valides.

  • USE_ORIGIN_HEADERS : exige que l'origine définisse des en-têtes de mise en cache valides pour mettre en cache le contenu. Sans ces en-têtes, les réponses ne sont pas mises en cache à la périphérie de Google et nécessitent un trajet complet vers l'origine à chaque demande, ce qui peut affecter les performances et augmenter la charge sur le serveur d'origine.

  • FORCE_CACHE_ALL : met en cache tout le contenu, en ignorant les instructions private ou no-store dans les en-têtes de réponse Cache-Control. Cela peut entraîner une mise en cache du contenu privé propre à l'utilisateur (informations personnelles de l'utilisateur). Vous ne devez activer cette fonctionnalité que sur les backends qui ne diffusent pas de contenu privé ou dynamique, tels que des buckets Cloud Storage. N'activez pas cette option sur des backends qui diffusent du contenu privé ou dynamique.

API

Pour les buckets backend, utilisez l'appel d'API Method: backendBuckets.insert ou Method: backendBuckets.update.

Pour les services de backend, utilisez l'appel d'API Method: backendServices.insert ou Method: backendServices.update.

Utilisez l'un des appels d'API suivants :

POST https://compute.googleapis.com/compute/v1/projects/PROJECT_ID/global/backendBuckets
PUT https://compute.googleapis.com/compute/v1/projects/PROJECT_ID/global/backendBuckets/BACKEND_BUCKET
POST https://compute.googleapis.com/compute/v1/projects/PROJECT_ID/global/backendServices
PUT https://compute.googleapis.com/compute/v1/projects/PROJECT_ID/global/backendServices/BACKEND_SERVICE

Ajoutez l'extrait suivant au corps de la requête JSON :

"cdnPolicy": {
  "cacheMode": (CACHE_ALL_STATIC | USE_ORIGIN_HEADERS | FORCE_CACHE_ALL)

Remplacez CACHE_MODE par l'un des éléments suivants :

  • CACHE_ALL_STATIC (par défaut) : met automatiquement en cache le contenu statique. Les réponses marquées comme ne pouvant pas être mises en cache (instructions private ou no-store dans les en-têtes de réponse Cache-Control) ne sont pas mises en cache. Pour mettre en cache le contenu dynamique, celui-ci doit comporter des en-têtes de mise en cache valides.

  • USE_ORIGIN_HEADERS : exige que l'origine définisse des en-têtes de mise en cache valides pour mettre en cache le contenu. Sans ces en-têtes, les réponses ne sont pas mises en cache à la périphérie de Google et nécessitent un trajet complet vers l'origine à chaque demande, ce qui peut affecter les performances et augmenter la charge sur le serveur d'origine.

  • FORCE_CACHE_ALL : met en cache tout le contenu, en ignorant les instructions private ou no-store dans les en-têtes de réponse Cache-Control. Cela peut entraîner une mise en cache du contenu privé propre à l'utilisateur (informations personnelles de l'utilisateur). Vous ne devez activer cette fonctionnalité que sur les backends qui ne diffusent pas de contenus privés ou dynamiques, tels que des buckets Cloud Storage.