Gérer la charge de travail à l'aide de réservations

Cette page explique comment gérer vos charges de travail BigQuery à l'aide de BigQuery Reservations.

Choisir un modèle de facturation

Vous pouvez à tout moment choisir de basculer entre les modèles de facturation à la demande et forfaitaires ou opter pour une combinaison des deux modèles. Les deux modèles de tarification sont complémentaires. La facturation à la demande est efficace, alors que la facturation forfaitaire est prévisible.

Compromis des réservations.

Si vous optez pour la facturation forfaitaire, vous devez prendre en compte les facteurs suivants :

  • Coût. Google recommande de maintenir vos dépenses d'analyses mensuelles dans la fourchette de l'engagement minimal forfaitaire de BigQuery, actuellement fixé à 100 emplacements par mois.
  • Efficacité. Optez pour la tarification à la demande si vous recherchez le juste prix, car vous payez à la requête.
  • Prévisibilité. Optez pour la tarification forfaitaire si vous préférez la prévisibilité d'un prix fixe facturé au mois.
  • Ressources. La capacité accessible est différente selon le modèle de facturation choisi, forfaitaire ou à la demande. Pour plus d'informations, consultez la section Estimer le nombre d'emplacements à acheter.

Décision de réservation.

En tant que nouveau client, vous pouvez choisir de commencer par un forfait. Vous pouvez à tout moment connaître le montant de vos dépenses si vous aviez choisi la facturation à la demande, et opter pour le modèle qui vous convient.

Vous pouvez également tester les tarifs et la performance des emplacements Flex avec la facturation forfaitaire avant de choisir une configuration de charge de travail stable pour votre organisation. Les emplacements Flex correspondent à un type d'engagement spécial :

  • La durée de l'engagement n'est que de 60 secondes.
  • Vous pouvez annuler les emplacements Flex à tout moment par la suite.
  • Vous ne payez que pour les secondes de déploiement de votre engagement.

Vous pouvez combiner les engagements d'emplacements Flex avec d'autres types d'engagements. Les emplacements Flex conviennent parfaitement aux cas d'utilisation à court terme suivants, qui peuvent varier de quelques minutes à quelques jours à la fois :

  • Planification d'évènements d'agenda importants, tels que la période fiscale, le Black Friday, les événements médiatiques populaires et les lancements de jeux vidéo.
  • Réponse aux périodes cycliques de forte demande de données analytiques, comme le lundi matin.
  • Réalisation des évaluations de votre entrepôt de données et détermination du nombre optimal d'emplacements à utiliser.

Vous pouvez également combiner des modèles de facturation à la demande et forfaitaire : Exemple :

  • Optez pour la facturation à la demande pour les charges de travail prévisibles telles que le traitement périodique des données et les opérations d'extraction, de chargement et de transformation (ELT).
  • Utilisez la facturation forfaitaire pour les analyses ponctuelles et les charges de travail data science.

Par exemple, vous pouvez opter pour les tarifs forfaitaires dans une région et à la demande dans une autre région. Par défaut, la facturation à la demande est appliquée à tous les projets. Si vous choisissez la facturation forfaitaire pour un projet, un dossier ou une organisation dans une région, vous devez l'attribuer à une réservation. Par exemple, vous achetez un engagement d'emplacement dans la zone multirégionale US et attribuez votre organisation à la réservation par défaut. Votre facturation sera forfaitaire dans la zone multirégionale US, mais à la demande dans les autres régions.

Vous pouvez combiner la facturation forfaitaire et à la demande au sein d'une même région en attribuant explicitement des projets à une réservation. Tout projet non attribué à une réservation est facturé à la demande. Vous pouvez également attribuer explicitement un projet pour utiliser la facturation à la demande en attribuant l'ID de réservation none. Cette opération est utile si vous attribuez un dossier ou une organisation à une réservation, mais souhaitez que certains projets de ce dossier ou de cette organisation utilisent la facturation à la demande. Pour en savoir plus, consultez la section Définir l'attribution "None" pour un projet.

Les projets facturés à la demande utilisent une capacité distincte de la capacité engagée. Ces projets n'ont pas d'incidence sur la disponibilité de votre capacité engagée.

Créer un projet d'administration

Lorsque vous créez des engagements et des réservations, ils sont associés à un projet Google Cloud. Ce projet gère les ressources BigQuery Reservations et constitue la principale source de facturation pour ces ressources. Il ne doit pas nécessairement être identique à celui qui contient vos tâches BigQuery.

Google recommande de créer un projet dédié aux ressources Reservations. Ce projet est appelé projet d'administration, car il centralise la facturation et la gestion de vos engagements. Attribuez un nom descriptif à ce projet, tel que bq-COMPANY_NAME-admin. Créez ensuite un ou plusieurs projets distincts pour stocker vos tâches BigQuery.

Les emplacements sur engagement sont facturés au projet d'administration. Les projets qui utilisent les emplacements sont facturés pour le stockage, mais pas pour les emplacements eux-mêmes. Vous pouvez acheter plusieurs types de forfaits (par exemple, mensuel et annuel) et placer les emplacements dans le même projet d'administration.

Nous vous recommandons de créer un projet d'administration pour toutes les réservations. L'utilisation d'un seul projet d'administration simplifie la gestion de la facturation et l'allocation des emplacements. Nous vous recommandons également de n'activer l'API BigQuery Reservations que sur le projet d'administration, afin que tous les engagements soient gérés via ce projet.

Estimer le nombre d'emplacements à acheter

BigQuery est conçu pour évoluer linéairement avec des ressources accrues. En fonction de la charge de travail, la capacité incrémentielle peut vous apporter des avantages supplémentaires. Par conséquent, le choix du nombre optimal d'emplacements à acheter dépend de vos exigences en termes de performances, de débit et d'utilisation.

Vous pouvez utiliser les emplacements Flex pour tester la meilleure configuration possible. Par exemple, vous pouvez tester votre charge de travail avec 500 emplacements, puis 1 000, puis 1 500 et 2 000, et observer l'impact sur les performances.

Cela vous permet également d'examiner les emplacements qu'utilisent actuellement vos projets, ainsi que le prix mensuel que vous souhaitez payer. Les charges de travail à la demande ont une limite flexible de 2 000 emplacements. Cependant, nous vous conseillons de vérifier le nombre d'emplacements réellement utilisés par vos projets à l'aide de INFORMATION_SCHEMA pour les tâches, de Cloud Logging, de l'API Jobs ou des journaux d'audit BigQuery. Pour en savoir plus, consultez la section Visualiser les emplacements disponibles et alloués.

Chronologie d'utilisation des emplacements.

Après avoir acheté des emplacements et exécuté vos charges de travail pendant au moins sept jours, vous pouvez utiliser l'estimateur d'emplacement (version bêta) pour analyser les performances, et modéliser l'effet de l'ajout ou de la réduction d'emplacements. Pour en savoir plus, consultez la section Estimer les exigences relatives à la capacité d'emplacements.

Gérer vos charges de travail et services à l'aide des réservations

Pour isoler votre capacité engagée répartie entre les charges de travail, les équipes ou les services, vous pouvez créer des réservations supplémentaires et attribuer des projets à ces réservations à l'aide de BigQuery Reservations. Chaque réservation correspond à un pool isolé de ressources, qui présente l'avantage supplémentaire de pouvoir profiter de la capacité inutilisée sur l'ensemble de votre organisation.

Par exemple, imaginons que vous ayez une capacité totale engagée de 1 000 emplacements et trois types de charges de travail : data science, ELT et informatique décisionnelle.

  • Vous pouvez créer une réservation ds avec 500 emplacements et attribuer tous les projets Google Cloud pertinents à la réservation ds.
  • Vous pouvez créer une réservation elt avec 300 emplacements et attribuer les projets que vous utilisez pour les charges de travail ELT à la réservation elt.
  • Vous pouvez créer une réservation bi avec 200 emplacements et attribuer les projets associés à vos outils de veille stratégique à la réservation bi.

Supprimer des engagements.

Au lieu de répartir votre capacité entre les charges de travail, vous pouvez choisir de créer des réservations dédiées à des équipes ou des services spécifiques.

Gérer des réservations dans différentes régions

Les réservations sont une ressource régionale. Les emplacements achetés et les réservations créées dans une région ne peuvent pas être utilisés dans une autre région. Les projets, dossiers et organisations peuvent tous être attribués à des réservations dans une région et s'exécuter à la demande dans une autre. Pour gérer les réservations dans une autre région, vous devez modifier la région sur la page Gestion de la capacité de BigQuery :

  1. Dans la console BigQuery, cliquez sur Réservations.
  2. Cliquez sur l'outil de sélection Location (Emplacement), puis sélectionnez la région dans laquelle vous souhaitez gérer les réservations.Sélectionner une autre région.
  3. Une fois la région sélectionnée, vous pouvez acheter des emplacements, créer des réservations et attribuer un projet à une réservation.

BigQuery Reservations pour les organisations complexes

BigQuery Reservations est une ressource appliquée au niveau de l'organisation. Vous achetez de manière centralisée des capacités sur engagement afin de les utiliser sur l'ensemble de votre organisation. Vous pouvez demander à certains services ou divisions de gérer leurs réservations BigQuery en achetant dese engagements de capacité et en répartissant cette capacité entre les services ou les divisions. Le projet d'administration est associé à un compte Cloud Billing, facturé pour la capacité.

Vous pouvez utiliser une organisation Google Cloud distincte pour chacun de vos services ou divisions. Dans ce scénario, vous définissez un projet d'administration pour chaque organisation et gérez BigQuery Reservations pour cette organisation à partir du projet d'administration. Les capacités engagées ou inactives ne sont donc pas partagées entre les organisations.

Les emplacements inactifs et non alloués ne sont partagés qu'entre les réservations créées dans le même projet d'administration. Si vous utilisez plusieurs projets d'administration, les emplacements ne sont pas partagés entre les réservations dans les différents projets d'administration.