Pilotes ODBC et JDBC pour BigQuery

Présentation

Google s'est associé à Magnitude Simba pour proposer des pilotes ODBC et JDBC exploitant la puissance du langage SQL standard de BigQuery.

L'objectif des pilotes JDBC et ODBC est d'aider les utilisateurs à exploiter la puissance de BigQuery avec les outils et l'infrastructure existants. Certaines fonctionnalités de BigQuery, y compris l'intégration du stockage hautes performances et la gestion des réservations, ne sont disponibles que via les API BigQuery. Ces pilotes ne peuvent être utilisés qu'avec BigQuery et ne doivent être utilisés avec aucun autre produit ou service.

Pilote ODBC actuel

ODBC version 2.4.1.1009

Pilote JDBC actuel

JDBC version 1.2.19.1023

Problèmes connus et questions fréquentes

Ces pilotes permettent-ils d'ingérer ou d'exporter des données entre BigQuery et mon environnement existant ?

Ces pilotes exploitent l'interface de requête pour BigQuery. Ils n'offrent pas de fonctionnalités permettant d'exploiter les mécanismes d'ingestion à grande échelle ou la fonctionnalité d'exportation de BigQuery.

Vous pouvez utiliser LMD pour envoyer de petits volumes de requêtes INSERT. Toutefois, vous serez alors soumis aux limites imposées au LMD.

Comment les pilotes gèrent-ils les schémas de données imbriquées et répétées de BigQuery ?

Les données imbriquées et répétées (également appelées STRUCTURES et TABLEAUX en SQL standard) sont représentées par la sortie JSON de l'API BigQuery pour ces types. En effet, le modèle de données ODBC ne dispose d'aucun moyen approprié pour représenter les données. Même si vous pouvez exécuter des requêtes manipulant ces types, si le schéma de sortie d'une requête comporte des types complexes, les pilotes les présenteront encodés au format JSON.

Les pilotes sont-ils compatibles avec les requêtes paramétrées ?

Oui, les pilotes sont compatibles avec le paramétrage positionnel. Notez que la préparation d'une requête avant son exécution fournit des informations de validation, mais n'affecte pas les performances de la requête exécutée.

Les pilotes sont-ils compatibles avec le préfixe de requête SQL ?

BigQuery accepte l'utilisation de préfixes de requête pour basculer entre les dialectes de l'ancien SQL et du SQL standard. Toutefois, ce n'est pas le cas des pilotes. Les pilotes conservent un état spécifique lié au mode SQL utilisé et définissent l'option de manière explicite lors de la création de la connexion. Le mode SQL étant fixe lors de la création de la connexion, les pilotes ne sont pas compatibles avec le passage d'un dialecte SQL à l'autre en utilisant des préfixes de requête.

Comment obtenir de l'aide pour ces pilotes ?

Consultez la page Assistance pour accéder aux options d'assistance.

Comment l'interrogation des données de BigQuery via le pilote m'est-elle facturée ?

Les pilotes sont disponibles en téléchargement sans frais supplémentaires. Les requêtes effectuées à l'aide du pilote sont facturées en fonction de la configuration de celui-ci :

  • Les tarifs des requêtes s'appliquent par défaut à toutes les requêtes issues du pilote. Il s'agit des seuls tarifs qui s'appliquent lorsque le pilote n'est pas configuré pour accepter des ensembles de résultats volumineux.
  • Les tarifs de stockage s'ajoutent aux tarifs des requêtes lorsque le pilote est configuré pour écrire des ensembles de résultats volumineux dans une table de destination. Les données sont stockées pendant 24 heures, et les résultats de la table engendrent des frais de stockage correspondant à cette période.
  • Les tarifs de l'API Storage s'appliquent lorsque l'API Storage est appelée à l'aide du pilote. Ils ne concernent que les données lues à partir des résultats de la requête et ne sont pas valables pour les données analysées par cette requête. Les tarifs de l'API Storage ne s'appliquent qu'aux ensembles de résultats volumineux.