La compatibilité de Python 2 n'est plus assurée par la communauté. Nous vous recommandons de migrer les applications Python 2 vers Python 3.

Mapper les domaines personnalisés

ID de la région

Le code REGION_ID est attribué par Google en fonction de la région que vous sélectionnez lors de la création de votre application. L'ajout de REGION_ID.r dans les URL App Engine est facultatif pour les applications existantes. Il sera bientôt nécessaire pour toutes les nouvelles applications.

Pour assurer une transition en douceur, nous mettons lentement à jour App Engine afin d'utiliser les ID de région. Si nous n'avons pas encore mis à jour votre projet Google Cloud, vous ne verrez pas d'ID de région pour votre application. Étant donné que l'ID est facultatif pour les applications existantes, vous n'avez pas besoin de mettre à jour les URL ni d'effectuer d'autres modifications une fois l'ID de région disponible pour vos applications existantes.

En savoir plus sur les ID de région.

Vous pouvez utiliser un domaine personnalisé plutôt que l'adresse par défaut fournie par App Engine pour votre application.

Pour utiliser un domaine personnalisé, mappez le domaine à votre application, puis mettez à jour vos enregistrements DNS. Vous pouvez mapper un domaine nu, tel que example.com, ou un sous-domaine, tel que subdomain.example.com. Vous pouvez également utiliser des caractères génériques pour mapper des sous-domaines.

Par défaut, lorsque vous mappez un domaine à votre application, App Engine émet un certificat SSL géré pour les connexions HTTPS. Pour en savoir plus sur l'utilisation de SSL avec le domaine personnalisé, y compris sur l'emploi de vos propres certificats SSL, consultez la section Sécuriser les domaines personnalisés avec SSL.

Si votre application se trouve dans l'une des régions suivantes, l'utilisation de domaines personnalisés peut augmenter la latence des réponses de manière perceptible :

  • us-west2
  • us-east4
  • northamerica-northeast1
  • southamerica-east1
  • europe-west2
  • europe-west3
  • asia-south1
  • asia-northeast1
  • australia-southeast1

Avant de commencer

Si vous n'avez pas de domaine, achetez-en un. Vous pouvez utiliser n'importe quel service d'enregistrement de noms de domaine, mais si vous faites appel à Google Domains, le domaine est automatiquement validé pour App Engine. Vous n'aurez donc pas à passer par le processus de validation du domaine.

Mapper un domaine personnalisé avec votre application

  1. Dans Google Cloud Console, accédez à l'onglet Domaines personnalisés de la page Paramètres d'App Engine.

    Accéder à la page "Domaines personnalisés"

  2. Cliquez sur Ajouter un domaine personnalisé.

  3. Si votre domaine est déjà validé, il apparaît dans la section Sélectionner le domaine à utiliser. Sélectionnez le domaine dans le menu déroulant, puis cliquez sur Continuer.

    Si vous n'avez pas encore validé votre domaine, procédez comme suit :

    1. Sélectionnez Valider un nouveau domaine dans le menu déroulant.
    2. Saisissez votre nom de domaine nu (tel que "example.com"), puis cliquez sur Valider.

      Même si vous ne souhaitez mapper qu'un sous-domaine, tel que "www.example.com", saisissez le nom du domaine nu pour en valider la propriété.

    3. Saisissez les informations dans la fenêtre "Centre pour les webmasters" qui s'affiche. Pour obtenir de l'aide sur l'utilisation du Centre pour les webmasters, consultez l'aide du Centre pour les webmasters.

    4. Après avoir suivi la procédure dans le Centre pour les webmasters, revenez à la page Ajouter un nom de domaine personnalisé dans Google Cloud Console.

  4. Dans la section Faire pointer le domaine vers le projet [projet-ID], spécifiez le domaine et les sous-domaines que vous souhaitez mapper.

    Nous vous recommandons de mapper le domaine nu et le sous-domaine www. Vous pouvez ajouter d'autres sous-domaines si nécessaire.

    Une fois que vous avez ajouté tous les mappages souhaités, cliquez sur Enregistrer les mappages.

  5. Cliquez sur Continuer pour afficher les enregistrements DNS de votre domaine.

    Vous pouvez récupérer ces enregistrements à tout moment dans l'onglet Domaines personnalisés de la page Paramètres d'App Engine.

  6. Connectez-vous au site Web de votre service d'enregistrement de noms de domaine et mettez à jour vos enregistrements DNS avec les enregistrements affichés à l'étape précédente.

Mettre à jour les enregistrements DNS auprès de votre service d'enregistrement de noms de domaine

Une fois que vous avez mappé votre service avec un domaine personnalisé dans App Engine, vous devez mettre à jour les enregistrements DNS auprès de votre service d'enregistrement de noms de domaine. Pour plus de commodité, App Engine génère et affiche les enregistrements DNS que vous devez saisir.

  1. Récupérez les informations d'enregistrement DNS correspondant à vos mappages de domaine en procédant comme suit :

    Dans Google Cloud Console, accédez à l'onglet Domaines personnalisés de la page Paramètres d'App Engine. La page répertorie les enregistrements DNS de tous les domaines que vous avez mappés avec votre application.

  2. Connectez-vous au compte que vous avez créé auprès de votre service d'enregistrement de noms de domaine, puis ouvrez la page de configuration DNS.

  3. Recherchez la section des enregistrements d'hôtes sur la page de configuration de votre domaine, puis ajoutez chacun des enregistrements DNS que vous avez récupérés lorsque vous avez mappé votre domaine avec votre application.

    Saisissez les informations suivantes dans les champs d'enregistrement :

    • Type d'enregistrement : saisissez le type d'enregistrement qui figure dans l'enregistrement DNS créé par Google (A, AAAA ou CNAME).
    • Nom de l'enregistrement :
      • Dans les enregistrements A ou AAAA, saisissez @.
      • Dans les enregistrements CNAME, saisissez un nom de domaine de troisième niveau. Par exemple, saisissez www pour mapper le sous-domaine www.example.com.
    • TTL : spécifiez une valeur TTL suivant vos besoins.
    • Données : saisissez les données d'enregistrement (rrdata) visibles dans l'enregistrement DNS créé par Google.
      • Dans les enregistrements A ou AAAA, les données d'enregistrement sont une adresse IP.
      • Dans les enregistrements CNAME, les données d'enregistrement sont un nom de domaine.
  4. Enregistrez les modifications dans la page de configuration DNS du compte du domaine. Dans la plupart des cas, ces modifications prennent effet en quelques minutes seulement, mais dans certains cas, cela peut prendre plusieurs heures. Tout dépend du bureau d'enregistrement et de la valeur TTL (Time To Live) de tout DNS précédemment enregistré pour votre domaine. Vous pouvez utiliser un outil dig, tel que la version en ligne de dig, pour vérifier que les enregistrements DNS ont bien été mis à jour.

  5. Vérifiez si la procédure a été exécutée correctement en accédant à votre service via sa nouvelle URL (par exemple, https://www.example.com). Notez que l'émission du certificat SSL automatique peut prendre plusieurs minutes.

Déléguer la propriété à d'autres utilisateurs ou à des comptes de service Google Cloud

Si vous devez déléguer la propriété de votre domaine à d'autres utilisateurs ou comptes de service, vous pouvez ajouter une autorisation via la page du Centre pour les webmasters en procédant comme indiqué ci-dessous :

  1. Ouvrez la page de validation du Centre pour les webmasters.

  2. Sous Propriétés, cliquez sur le domaine pour lequel vous souhaitez ajouter un utilisateur ou un compte de service.

  3. À la fin de la liste Propriétaires validés, cliquez sur Ajouter un propriétaire, puis saisissez l'adresse e-mail du compte Google ou l'ID du compte de service.

    Pour afficher la liste de vos comptes de service, ouvrez la page "Comptes de service" dans Cloud Console :

    Accéder à la page "Comptes de service"

Utiliser des sous-domaines

Si vous configurez un mappage générique de sous-domaine pour votre domaine personnalisé, votre application diffuse les requêtes de tout sous-domaine correspondant.

  • Si l'utilisateur parcourt un domaine qui correspond à un nom de version d'application ou à un nom de service, l'application diffuse cette version.
  • Si l'utilisateur parcourt un domaine qui correspond à un nom de service, l'application diffuse ce service.
  • Il existe une limite de 20 certificats SSL gérés par semaine pour chaque domaine de base. Si vous atteignez cette limite, App Engine continue d'essayer de délivrer des certificats gérés jusqu'à ce que toutes les requêtes soient traitées.

Mappages génériques

Vous pouvez utiliser des caractères génériques pour mapper des sous-domaines à n'importe quel niveau, en commençant par les sous-domaines de troisième niveau. Par exemple, si votre domaine est example.com et que vous saisissez du texte dans le champ d'adresse Web :

  • La saisie de *.example.com mappe tous les sous-domaines de example.com avec votre application.
  • La saisie de *.private.example.com mappe tous les sous-domaines de private.example.com avec votre application.
  • La saisie de *.nichol.sharks.nhl.example.com mappe tous les sous-domaines de nichol.sharks.nhl.example.com avec votre application.
  • La saisie de *.excogitate.system.example.com mappe tous les sous-domaines de excogitate.system.example.com avec votre application.

Vous pouvez utiliser les mappages génériques avec des services dans App Engine pour définir le routage des requêtes vers des services spécifiques à l'aide du fichier dispatch.yaml.

Si vous utilisez G Suite avec d'autres sous-domaines du domaine, tels que sites et mail, ces mappages ont une priorité supérieure et sont mis en correspondance en premier, avant tout mappage générique. En outre, si d'autres applications App Engine sont mappées à d'autres sous-domaines, ces mappages ont également une priorité plus élevée que n'importe quel mappage générique.

Certains fournisseurs DNS peuvent ne pas accepter le mappage générique de sous-domaine. En particulier, un fournisseur DNS doit autoriser les caractères génériques dans les entrées d'hôte CNAME.

Les règles de routage génériques s'appliquent aux URL contenant des composants pour les services, les versions et les instances, conformément aux règles de routage de services pour App Engine.

Étape suivante

Sécurisez vos domaines personnalisés avec SSL.