Vous consultez la documentation d'une version précédente de GKE On-Prem. Consulter la documentation la plus récente

Supprimer manuellement un cluster d'utilisateurs

Cette page explique comment supprimer manuellement un cluster d'utilisateur GKE On-Prem.

Avant de commencer

  • Avant de supprimer un cluster d'utilisateur, assurez-vous d'avoir supprimé toutes les charges de travail qui utilisent des objets PodDisruptionBudgets (PDB), ainsi que tous les objets externes (tels que les volumes persistants) que vous avez placés dans le cluster d'utilisateur.

  • Définissez une variable d'environnement KUBECONFIG pointant vers le fichier kubeconfig du cluster d'utilisateur que vous souhaitez supprimer :

    export KUBECONFIG=[USER_CLUSTER_KUBECONFIG]
    

    [USER_CLUSTER_KUBECONFIG] est le chemin d'accès au fichier kubeconfig du cluster utilisateur.

Annuler l'enregistrement d'un cluster d'utilisateur

Annulez manuellement l'enregistrement de votre cluster d'utilisateur si celui-ci est enregistré dans Google Cloud.

Supprimer l'objet Cluster

Chaque cluster d'utilisateur dispose d'une ressource Cluster stockée dans le cluster d'administration. Pour supprimer manuellement un cluster d'utilisateur, vous pouvez supprimer l'objet Cluster qui lui est associé :

  1. Obtenez tous les objets de cluster dans le cluster d'administration, où [ADMIN_CLUSTER_KUBECONFIG] est le chemin d'accès au fichier kubeconfig du cluster d'administration:

    kubectl --kubeconfig [ADMIN_CLUSTER_KUBECONFIG] get cluster --all-namespaces

    Dans le résultat de la commande, localisez l'objet Cluster nommé d'après le cluster d'utilisateur.

  2. Supprimez le cluster à l'aide de la commande suivante :

    kubectl --kubeconfig [ADMIN_CLUSTER_KUBECONFIG] delete cluster [USER_CLUSTER_NAME] -n [USER_CLUSTER_NAMESPACE]
    
    • [USER_CLUSTER_NAME] est le nom du cluster utilisateur.
    • [USER_CLUSTER_NAMESPACE] partage le nom du cluster utilisateur.
  3. Vérifiez que le cluster d'utilisateur a été supprimé en exécutant à nouveau la première commande de cette section. Attendez que le nom du cluster d'utilisateur n'apparaisse plus dans la liste des objets Cluster.

Vérifier que la partition F5 est propre

CLI

Vérifiez que l'adresse IP virtuelle est indisponible en exécutant la commande suivante :

ping -c 1 -W 1 [F5_LOAD_BALANCER_IP]; echo $?

qui renvoie 1 si l'adresse IP virtuelle n'est pas opérationnelle.

Interface utilisateur F5

Pour vérifier que la partition a été nettoyée de l'interface utilisateur F5, procédez comme suit :

  1. Dans l'angle supérieur droit, cliquez sur le menu déroulant Partition. Sélectionnez la partition de votre cluster d'utilisateur.
  2. Dans le menu Principal de gauche, sélectionnez Trafic local > Carte du réseau. Aucun élément ne doit figurer sous la carte de trafic local du réseau.
  3. Dans Trafic local > Serveurs virtuels, sélectionnez Nœuds, puis Liste de nœuds. Aucun élément ne doit figurer ici non plus.

S'il reste des entrées, supprimez-les manuellement dans l'interface utilisateur.

Nettoyer la partition F5 d'un cluster d'utilisateur

S'il reste des entrées dans la partition du cluster d'utilisateur, réalisez les opérations suivantes à partir de la console F5 BIG-IP :

  1. Dans l'angle supérieur droit de la console, basculez vers la partition à nettoyer.
  2. Sélectionnez Trafic local, puis Serveurs virtuels > Liste des serveurs virtuels.
  3. Dans le menu Serveurs virtuels, supprimez toutes les adresses IP virtuelles.
  4. Sélectionnez Pools, puis supprimez tous les pools.
  5. Sélectionnez Nœuds, puis supprimez tous les nœuds.

Supprimer l'espace de noms du cluster d'utilisateur

Pour supprimer l'espace de noms du cluster d'utilisateur, exécutez la commande suivante :

kubectl --kubeconfig [ADMIN_CLUSTER_KUBECONFIG] delete ns [USER_CLUSTER_NAMESPACE]

Ensuite, vérifiez que l'espace de noms du cluster d'utilisateur a bien été supprimé en exécutant la commande suivante :

kubectl --kubeconfig [ADMIN_CLUSTER_KUBECONFIG] get namespaces

Supprimer le plan de contrôle utilisateur

Pour supprimer le plan de contrôle utilisateur, vous devez supprimer la ressource MachineDeployment du plan de contrôle du cluster à l'aide du fichier kubeconfig du cluster d'administration.

Pour supprimer la ressource MachineDeployment, procédez comme suit :

kubectl --kubeconfig [ADMIN_CLUSTER_KUBECONFIG] delete machinedeployments -l kubernetes.googleapis.com/cluster-name=[USER_CLUSTER_NAME]

Attendez que la machine du nœud du plan de contrôle du cluster d'utilisateur soit supprimée avant de passer à l'étape suivante. Vous pouvez vérifier la progression en exécutant la commande suivante :

kubectl --kubeconfig [ADMIN_CLUSTER_KUBECONFIG] get machines -l kubernetes.googleapis.com/cluster-name=[USER_CLUSTER_NAME]

Supprimer le fichier VMDK

  1. Dans le menu Navigateur de gauche du client Web vSphere, cliquez sur le menu Stockage.
  2. Dans la liste des centres de données, sélectionnez votre datastore.
  3. Dans le volet principal, cliquez sur Fichiers. Recherchez votre fichier VMDK ou localisez-le dans la liste des fichiers.
  4. Faites un clic droit sur le fichier VMDK, puis sélectionnez Supprimer le fichier.

Une fois terminé

Une fois que vous avez fini de supprimer le cluster d'utilisateur et tous les objets qui lui sont associés dans le cluster d'administration, supprimez le fichier kubeconfig du cluster d'utilisateur.

Dépannage

Pour en savoir plus, consultez la section Dépannage.

Diagnostiquer des problèmes de cluster à l'aide de gkectl

Utilisez les commandes gkectl diagnose pour identifier les problèmes de cluster et partager des informations de cluster avec Google. Consultez la page Diagnostiquer les problèmes de cluster.